Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Mode

Les formations pour exercer dans la mode

Publication : 5 octobre 2018
Plusieurs formations permettent l'accès aux métiers de la mode et des industries textiles : CAP, bac professionnel, BMA, BTS, DN MADE, DSAA, diplômes d'écoles d'ingénieurs, masters... Elles sont dans des secteurs très différents : artisanat d'art, design, fabrication, ou encore dans le tertiaire.

Vidéo 1 - BTS maroquinerie-chaussures | Vidéo 2 - BTS métiers de la mode - vêtement | Vidéo 3 - Bac pro confection assistée par ordinateur | Vidéo 4 - BTS design de mode | Vidéo 5 - ESMOD | Vidéo 6 - DMA costumier réalisateur

Du CAP au master : compétence exigée

Les créatifs devront miser sur des formations sélectives. Quatre diplômes permettent d’acquérir le savoir-faire propre à l’artisanat d’art (brodeur, tailleur, modiste…) : le CAP (certificat d’aptitude professionnel), le BMA (brevet des métiers d’art), et le DMA (diplôme des métiers d’art) et certains DN MADE (diplôme national des métiers d'art et du design).

Pour se former au stylisme , il faut viser le BTS (brevet de technicien supérieur) design de mode, textile et environnement (2 ans après le bac STD2A ou une Manaa), à compléter par une licence professionnelle (bac + 3) en 1 an ou préparer un DN MADE mention mode, un nouveau diplôme en 3 ans après le bac, ouvert dès 2018 dans certaines académies. Licence professionnelle ou DN MADE peuvent être complétés par un DSAA (diplôme supérieur d’arts appliqués) design en 2 ans. De nombreuses écoles, pour la plupart privées, proposent des formations en stylisme, éventuellement couplées avec du modélisme. Pour se former au design textile, 2 voies sont possibles les écoles des beaux-arts (à Mulhouse et Lyon) et l’ Ensci (École nationale supérieure de création industrielle).

On peut accéder aux métiers de la fabrication, avec un bac professionnel (métiers du cuir options chaussures, maroquinerie ou sellerie garnissage ou métiers de la mode - vêtement). Une poursuite d’études en BTS favorise l’accès à l’emploi. Notamment pour les agents techniques de bureaux d’études ou de méthode et les techniciens produits qui accèdent au métier après un BTS métiers de la mode, options chaussure et maroquinerie ou vêtement, ou le BTS innovation textile, options structures ou traitement. Certaines spécialités (chimie, mécanique, gestion de production…) permettent de travailler dans l’industrie du prêt à porter. Pour les fonctions R & D (recherche et développement), les diplômes d’ingénieurs spécialisés dans le textile (bac + 5) ont la cote. Citons ceux de l' ENSAIT à Roubaix (École nationale supérieure des arts et industries textiles) ou de l' ITECH (Institut textile et chimique de Lyon).

Du côté des spécialités tertiaires, l’université, les écoles de commerce et quelques écoles de mode proposent des formations de niveau bac + 5 pour les fonctions management et marketing, ou encore achats et logistique. Un niveau bac + 2 est souvent préféré au bac pro pour les emplois dans la vente, la distribution ou le merchandisage visuel.

 

Tetière "Ma 1ère année en..."

Témoignages d'étudiants et d'étudiantes

 

Ressources utiles

Aller plus loin : Informations sur les formations

Imprimer

À lire aussi

Dans le même dossier

Sur le même sujet

Fiche secteur

Les publications de l'Onisep

Les métiers de la mode et du luxe, collection Parcours
Les métiers de la mode et du luxe
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels