Imprimer

Vient de paraître

Publication : les métiers du social

Publication : 1er octobre 2012

Vous avez envie de faire un métier qui a du sens, utile aux autres ? Le secteur social recherche de jeunes diplômés prêts à s’investir pleinement. Profitez-en ! Cette publication de l'Onisep, "Les métiers du social", vous propose de découvrir le quotidien de ces spécialistes de l'humain. En voici quelques lignes...

Des métiers en première ligne

Dans ce numéro, 24 métiers sont regroupés en trois grandes familles...

Emblématique du secteur, "l’assistante sociale" : la profession, comme la filière, est essentiellement féminine. Son objectif : aider les personnes et les familles fragilisées à remonter la pente. Les animateurs et les éducateurs spécialisés, quant à eux, contribuent à la prise en charge d’un public en tenant compte de son handicap physique ou de sa précarité sociale. Enfin, les pros du développement local et de l’insertion mettent en place des programmes d’action plus globaux, notamment pour favoriser l’emploi...

Place aux jeunes diplômés

Les besoins d'accompagnement des personnes et des familles vont croissant...

Dans le même temps, une large part des travailleurs sociaux arrive à l’âge de la retraite. Ce sont donc autant d’opportunités à saisir pour les jeunes diplômés. Collectivités, associations, entreprises recherchent avant tout des candidats prêts à s’investir.

C’est entendu, on ne fait pas fortune dans le secteur social. En revanche, on peut y faire carrière, tant la palette des métiers, l’éventail des fonctions et les conditions d’exercice sont variés et permettent des évolutions tout au long de sa vie professionnelle...

Des formations terrain

Ce numéro passe en revue les formations professionnelles...

La plupart des professions sociales font l’objet d’une formation spécifique, sanctionnée par un DE (diplôme d’État). Accessibles sans le bac, avec un bac ou après bac + 2, ces formations durent de 1 à 3 ans, en école. Côté animation, les brevets et diplômes sont gradués par degrés de responsabilité.

Alternative aux DE du social, deux BTS et un DUT apportent une approche plus généraliste de l’intervention sociale et permettent la poursuite d’études, en licence pro notamment. Pour ceux qui privilégient les études longues...

 

Les métiers du social, 12 euros, en vente en librairie ou dans notre librairie en ligne

 

 

Haut de page

Vient de paraître