Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Sport

Les formations pour exercer dans le sport

publication : 1er décembre 2017
Signe de la professionnalisation progressive du secteur, le niveau d’exigence des recruteurs s’élève. Impossible dorénavant de faire l’impasse sur une formation adaptée. Brevet et diplômes du ministère des Sports, filière STAPS, titres des fédérations sportives... panorama des cursus possibles selon son profil et son projet professionnel.

secteur du sport

Les brevets et diplômes d’État

BAPAAT (niveau CAP), BPJEPS (niveau bac), DEJEPS (niveau bac+2) et DESJEPS (niveau bac+3) : ces diplômes du ministère des Sports mènent, selon leur niveau, aux métiers de l’animation ou de l’encadrement du sport. Les formations qui y préparent sont courtes (autour d'un an le plus souvent) et très axées sur la pratique, alternant pour moitié formation théorique et mise en pratique sur le terrain. La plupart d'entre elles ciblent une discipline en particulier, voire un groupe de disciplines proches. Si aucun diplôme scolaire n'est demandé à l'entrée, le niveau sportif du candidat et souvent son expérience dans l'animation sont déterminants. Un niveau bac est toutefois souvent conseiller pour suivre certains matières théoriques.

La filière STAPS

À l’université, la filière STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) est plus théorique et généraliste. Elle est également plus longue, puisqu'il faut compter 3 ans après le bac pour la licence et 2 ans supplémentaires pour le master. Les bacheliers généraux sont souvent les mieux préparés à cette formation polyvalente comportant des sciences. Les STAPS ouvrent sur des débouchés variés : enseignement, management de structures sportives, entraînement, conception d'articles de sport ou activités physiques adaptées et santé, selon le parcours suivi en licence puis en master.Par ailleurs, à l'université également, plusieurs DEUST (en 2 an après le bac) et de nombreuses licences professionnelles (en 1 an après un bac+2) permettent d'acquérir des compétences spécifiques dans le domaine des activités physiques et sportives : métiers de la forme, sports adaptés aux seniors, commercialisation de services sportifs, tourisme sportif, médiation sociale par le sport.

Les titres des fédérations et les CQP

Quelques fédérations sportives délivrent des TFP (titres à finalité professionnelle) qui permettent d'enseigner un sport de façon rémunérée. Citons par exemple le brevet de moniteur de football, le titre de moniteur sportif de natation ou encore le titre d'accompagnateur de tourisme équestre. Les formations mettent l'accent sur la pratique et sont accessibles aux titulaires d'une licence de la fédération pouvant attester d'un niveau dans leur sport.Près de 40 certificats de qualification professionnelle permettent l'encadrement occasionnel de séances sportives. Attirant de nombreux professionnels du sport qui cherchent à élargir leurs compétences, elles sont aussi l'occasion pour les jeunes qui envisagent un métier dans le sport de tester leur motivation et leur projet. D'une durée de quelques semaines à quelques mois, ces formations insistent sur la mise en pratique dans une structure sportive.

Des formations autour du sport

Même si les formations spécialisées préparant à la gestion d’équipements et d'événements sportifs ou à la commercialisation d’articles de sport intéressent les recruteurs, on peut aussi miser sur les expériences professionnelles (stages notamment) pour ancrer son profil dans l’univers du sport. Pour rejoindre le journalisme sportif, on se forme avant tout au journalisme. Côté santé (médecin ou kiné du sport), il est possible de se spécialiser par le biais d’options ou de diplômes complémentaires.

Vers le sport de haut niveau

Il n'existe pas de diplôme permettant d'accéder au statut de sportif professionnel. En revanche, certaines étapes peuvent baliser le parcours pour y parvenir. Différentes structures permettent en effet de concilier études et entraînement intensif, comme les sections sportives scolaires dans les collèges et les lycées, les pôles Espoirs et France, l'Insep (Institut national du sport, de l'expertise et de la performance) ou encore les centres de formation dépendant d’un club professionnel (de football, par exemple). Ces différentes voies sont réservées aux sportifs les plus prometteurs.

Imprimer

À lire aussi

Les publications de l'Onisep

  • métiers
  • Les métiers du sport, collection Parcours
    Les métiers du sport
    Les métiers du sport
    collection Parcours
    parution en novembre 2017
    Un secteur dynamique proposant un éventail de métiers... Avec des formations adaptées à divers niveaux
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels