Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Traducteur : un métier à découvrir

publication : 20 décembre 2013

Traducteur, le métier en fait rêver plus d’un ! Si beaucoup imaginent voyage, traduction littéraire et indépendance, la réalité du marché est un peu différente. Plus variée qu’on ne le pense, la profession exige une forte motivation pour se faire une place. Le point avec Débora Farji-Haguet, membre de la Commission Relations avec le monde universitaire de la SFT, Société française des traducteurs (syndicat national des traducteurs professionnels).

Traducteur : un métier à découvrir

Comment devient-t-on traducteur ?

Il existe de nombreuses formations universitaires qui forment à la traduction et à l’interprétation, notamment celles que proposent les écoles spécialisées. En règle générale, ces formations universitaires sont d’un très haut niveau : le diplôme de traducteur est de niveau Master. Les longs séjours à l’étranger sont un plus non négligeable, car ils permettent d’acquérir une connaissance et un vécu des différentes cultures. Cela étant, un diplôme de traducteur n’est pas un pré-requis pour exercer. De nombreux professionnels ont suivi une autre formation initiale (en école de commerce ou d’ingénieur, ou bien à l’université dans d’autres disciplines). Ils ont acquis une très bonne maîtrise d’une langue étrangère acquise au cours d’une première expérience professionnelle dans un autre domaine C’est ce domaine d’expertise, en plus des langues, qui devient un atout sur le marché de la traduction.

Quelles qualités faut-il avoir pour devenir traducteur ?

Tout d’abord, il faut avoir une très bonne connaissance de sa langue maternelle, car le traducteur traduit presque toujours vers sa langue maternelle, et d’une ou plusieurs langues étrangères. Mais ce n’est pas suffisant ! Les traducteurs doivent connaître les domaines dans lesquels ils sont amenés à travailler, qu’ils soient techniques, scientifiques, économiques, culturels... Autre aspect : la maîtrise des techniques propres au métier : savoir où et comment se documenter, consulter et constituer des bases de données terminologiques, utiliser des outils informatiques spécifiques… Il y aussi des compétences plus générales à avoir pour exercer ce métier : savoir s’organiser, respecter les délais, travailler en équipe. Lorsque le traducteur travaille à son compte, il doit être capable de chercher et d’entretenir sa clientèle, de s’adapter aux besoins du client tout en le conseillant, de communiquer sur les prestations qu’il offre, etc. Le volume, la charge de travail et les revenus varient d'un mois sur l'autre. Enfin, un bon traducteur est quelqu’un de curieux, qui aime lire, apprendre en permanence, communiquer.

Quelles perspectives d'emploi ?

Le grand public pense souvent, à tort, que tous les traducteurs traduisent uniquement des livres. Or la plupart traduisent des documents produits par des entreprises, que ce soit un guide de l’utilisateur, un site web, un contrat, une plaquette publicitaire…La plupart des traducteurs sont indépendants. Ils travaillent à leur compte pour différents clients : organismes publics, entreprises ou particuliers. Les postes salariés se situent principalement dans les institutions européennes, les organisations internationales, les ministères et autres organismes publics, mais aussi dans des entreprises très variées, de la grande multinationale aux PME, en passant par des cabinets d’avocats, des bureaux d’études, des entreprises de traduction... et bien sûr aussi les maisons d’édition.

Vidéo : rencontre avec Héléna, traductrice pour un parc d'attraction de la région parisienne.

 
Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • métiers
  • Les métiers des langues et de l'international , collection Parcours
    Les métiers des langues et de l'international
    Les métiers des langues et de l'international
    collection Parcours
    parution en mai 2017
    35 métiers proposés dans des domaines très divers. Avec toutes les formations pour y accéder
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels