• Imprimer

Alternance, apprentissage : décrocher un contrat

Droits et devoirs du statut d’apprenti

Publication : juillet 2012
Pas de formation en alternance sans avoir signé de contrat de travail. Statut, droits et devoirs au sein de l’entreprise, rémunération : l’essentiel sur ce qui séduit de plus en plus de jeunes, du CAP au bac + 5.

Un statut de salarié

Ni stagiaires ni élèves… les jeunes, de 16 à 25 ans, qui signent un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, deviennent salariés en formation. Ils doivent donc impérativement trouver un employeur avec qui signer un contrat de travail. Une fois dans l’entreprise, ils doivent respecter le règlement intérieur et la durée hebdomadaire du travail, qui est en principe de 35 heures (le temps de formation faisant partie intégrante de cette durée de travail). Ils ont ensuite les mêmes droits que les autres salariés : 5 semaines au minimum de congés payés, protection maladie, maternité, accidents du travail… Ceux qui s’engagent sont bien sûr tenus d’effectuer les tâches confiées par l’employeur. De son côté, celui-ci doit leur permettre d’apprendre leur métier.

Une rémunération

Qui dit contrat dit rémunération. Les jeunes, qui ne travaillent en entreprise qu’une partie de leur temps, perçoivent un salaire calculé en pourcentage du minimum légal mensuel. Selon l’âge des jeunes, la durée de leur contrat, et le type de diplôme préparé, la fourchette de rémunération va de 25 à 80 % du SMIC.

Une formation "gratuite"

Autre atout de ces dispositifs : les coûts de la formation sont pris en charge par l’État, la région et l’employeur. Résultat, les jeunes en contrat d’alternance économisent des frais importants, surtout quand ils suivent une formation habituellement coûteuse, comme une école de commerce.

A tous les niveaux, dans tous les secteurs

La formule se développe d’autant plus qu’elle concerne aujourd’hui tous les types d’employeurs dans de très nombreux secteurs d’activité. Par ailleurs, les jeunes peuvent accéder à ces dispositifs à tous les niveaux de formation : de l’après-3eme au bac + 5. Ils peuvent même effectuer plusieurs années d’études sous ce statut en enchaînant plusieurs contrats d’apprentissage.

Haut de page

Recherche libre
Loading

Je recherche

  • Un métier
  • Une formation
    Précisez un mot clé:

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires

  • Un établissement

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires

    Nous recherchons les établissements correspondant à votre demande. Merci de patienter quelques secondes...
Les services en Ligne
Les stéréotypes liés au genre sont encore très présents. Au travail, à l'école, dans notre vie quotidienne. Ce site aborde la question des choix d’études, des droits, des métiers pour balayer les idées reçues.
L'industrie, c'est l'avenir. L'industrie, c'est la vie. L'industrie, c'est pour moi : placé au cœur de la relation école-entreprise, ce site s'adresse aux collégiens de 4e et de 3e et aux lycéens de 2nde.
Connaître les parcours de formation et les débouchés des sciences économiques et sociales et des sciences et technologies du management et de la gestion. Découvrir des métiers au cœur de l’économie et de la vie de la cité.
Connaître les parcours de formation et la diversité des débouchés littéraires. Notamment les nouvelles possibilités offertes par la banque d'épreuves littéraires (BEL).
Connaître les parcours de formation, les débouchés et l'actualité des sciences et technologies. Découvrir les métiers qui mettent le cap sur l'innovation technologique.
Un nouveau site web pour tout savoir sur les formations professionnelles, l'apprentissage et les métiers du CAP au bac pro. Toutes les poursuites d'études en BTS, DUT...
Un site qui encourage les jeunes de la voie pro à faire leurs études en Europe. Des informations, des conseils pour les élèves, les équipes éducatives, les entreprises…
Choisissez votre région Fermer Carte de France
http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=2&itemid=437939&categorypath=/2/337929/337931/434222/653129/