Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Dossier : jeunes en situation de handicap

Accueillir un/e élève en situation de handicap

publication : 18 avril 2017, Mise à jour : 4 octobre 2017
Les répercussions d’une situation de handicap sont infiniment variables. Pour aborder les problématiques liées à des situations différentes, des modules de formation sont proposés aux enseignants. Utile aussi, le recours à des médiateurs de proximité pour aider tous les élèves de la classe à prendre conscience de cette réalité.

Collation pour Auriane, enfant sourde (© Emmanuelle Dal'Secco / Onisep)

Le handicap : une inadaptation de l’environnement

La loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées définit le handicap comme "l’altération d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, ou un trouble de la santé invalidant". Désormais, le handicap  n’est plus abordé sous l’angle de la déficience attachée à la personne, mais dans sa dimension sociale, liée à l’inadaptation de l’environnement à la personne.

Quels handicaps ?

Vous trouverez dans l’onglet handicap une définition, des indications sur les répercussions scolaires des situations de handicap, les aides techniques et humaines, une liste d’associations, de sites utiles, de centres-ressources.

La formation des enseignants

30 IEN (inspecteurs de l’Éducation nationale) sont chargés, auprès des recteurs d’académie, de l’adaptation scolaire et de la scolarisation des élèves en situation de handicap. Ils coordonnent toutes les actions en direction des élèves mais également des personnels.

Pour aborder les problématiques liées aux différentes situations de handicap, certaines académies prennent en charge des modules de formation d’initiative locale en réponse aux demandes ponctuelles.

Les professeurs motivés sont incités à se présenter aux certifications complémentaires ouvertes à tous les enseignants titulaires, professeurs des écoles comme professeurs des lycées et collèges, de toute discipline et de tout grade : le Cappei.

Accompagner l'ensemble des élèves

Parents et professionnels des Sessad (services d'éducation spécialisée et de soins à domicile) sont les meilleurs interlocuteurs pour expliquer à tous comment se comporter. "Au collège, l’orthophoniste de l’association organisait une réunion de sensibilisation, se souvient Clara, sourde. Un jour, elle a fait écouter une cassette audio, c’était une fable de La Fontaine, on pouvait reconnaître à l’intonation Le corbeau et le renard ; les élèves essayaient de saisir les mots, en vain. Elle a expliqué que c’était ce que perçoivent les élèves sourds. Ça a été une grande prise de conscience." "Avant, j’avais peur du handicap, confie Ahmed, je croyais que c’était contagieux, mais j’ai vu qu’ils étaient comme nous, il y a juste des choses qu’ils ne peuvent pas faire aussi facilement. C’était bien de discuter, on a pu poser toutes nos questions."

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels