Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Dossier : jeunes en situation de handicap scolarisés

Les différents intervenants du projet personnalisé de scolarisation

publication : 20 juillet 2017
La personne en charge de l'aide humaine, présente dans l’établissement, et l’enseignant/e référent/e, rattaché/e au rectorat, participent, chacun avec un rôle bien défini, à la mise en œuvre du PPS (projet personnalisé de scolarisation). Avec l'ensemble de l'équipe éducative, ils sont indispensables à la scolarisation des élèves en situation de handicap en milieu ordinaire.

Les différents intervenants du projet personnalisé de scolarisation (© Emmanuelle Dal'Secco / Onisep)

L’enseignant référent : mise en œuvre et le suivi du PPS

L’interlocuteur des enseignants

C’est la première personne que peuvent contacter les enseignants, à chaque fois qu’ils le jugent utile pour signaler une situation qui déborde du cadre de l’équipe éducative, une évolution nécessaire du PPS (projet personnalisé de scolarisation), ou s’ils considèrent que leur mission d’enseignement est entravée faute de mesures d’accompagnement adéquates.

Interlocuteur de tous les partenaires du projet de scolarisation, il est souvent surchargé. Les enseignants référents, titulaires d’un certificat spécialisé, suivent ainsi les jeunes handicapés des établissements de leur secteur géographique.

La cheville ouvrière du PPS

Désigné par le rectorat, l'enseignant référent est la cheville ouvrière du PPS. C’est à son initiative qu’ont lieu les réunions de l’ESS (équipe de suivi de la scolarisation) ; il en rédige les comptes rendus pour l’équipe pluridisciplinaire de la MDPH (maison départementale des personnes handicapées) ou présente directement certains dossiers exigeant une attention particulière.

Le même enseignant référent peut suivre l'élève jusqu’aux études supérieures. C’est lui aussi qui assurera la transition lors d’un changement d’établissement, en fin de 3e par exemple.

La personne en charge de l'aide humaine : au plus près de l’élève

La personne en charge de l'aide humaine accompagne l’élève en situation de handicap, l’aide dans les gestes difficiles ; elle facilite son accueil par les enseignants, les élèves de la classe et l’ensemble de l’établissement, et concourt à sa progression dans l'autonomie.

C’est la CDAPH (commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées) au sein de la MDPH qui attribue cette aide, pour un nombre d’heures donné et des missions spécifiques. L’inspecteur académique l’affecte ensuite auprès de l’élève, en fonction du personnel disponible.

La personne en charge de l'aide humaine travaille en collaboration avec l’équipe éducative et tous les intervenants spécialisés.

Les enseignants spécialisés

Un établissement, école, collège ou lycée, peut être doté d’une ULIS - unité localisée pour l'inclusion scolaire. Ces dispositifs collectifs favorisent la scolarisation des élèves en situation de handicap dans l’enseignement. Encadrés par des enseignants spécialisés par situation de handicap, elles accueillent, pour des heures d’enseignement commun, des élèves qui participent le reste du temps à des enseignements disciplinaires.

Imprimer

À lire aussi

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr