Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Dossier - Mobilité européenne des équipes éducatives

Développer la dimension européenne via des jumelages et des formations

publication : 4 juin 2014
Formations, échanges de pratiques, visites d’études… divers programmes permettent aux équipes éducatives d’améliorer leurs connaissances des systèmes éducatifs en Europe et d’enrichir leurs compétences pédagogiques.

Formations et jumelages

Jumelages

Les mairies de villes jumelées organisent des visites qui concernent de nombreux secteurs : éducation, citoyenneté, social...

Se renseigner auprès du service des relations internationales de la mairie.

Les académies mettent en place des jumelages dans le cadre de leur politique de relations internationales.

Se renseigner sur les établissements partenaires de l’académie et les thèmes de coopération auprès de la Dareic (Délégation académique aux relations européennes et internationales et à la coopération).

Échanges de pratiques et formations

Pour l’ensemble des équipes éducatives

Les formations et les échanges de pratiques prévus dans le programme Erasmus + sont coordonnés par l’agence Europe Education Formation France. Ils s’adressent à l’ensemble des équipes éducatives.

Erasmus + prévoit des actions de mobilité et des projets de coopération dits "partenariats stratégiques*" pouvant intégrer eux-mêmes des périodes de mobilité.

*Les partenariats stratégiques sont des projets de coopération destinés à mettre en place des méthodologies et pratiques innovantes dans l’enseignement scolaire ou en trans-sectoriel. L’objectif est d’améliorer la qualité et la pertinence de l’offre d’éducation et de formation à travers le développement, l’adaptation, le transfert et la diffusion de bonnes pratiques. Les projets peuvent intégrer de la mobilité d’apprenants ou des personnels éducatifs.

Pour vous informer ou pour monter un projet rendez vous sur le portail de l’agence 2E2F, la plateforme Pénélope vous fournira le calendrier des actions et les aides et conseils pour monter ou vous accompagner dans un projet.

Les actions de mobilités

Les actions de mobilité prévues dans le cadre de l’enseignement scolaire :

Les périodes de mobilité prévues dans le volet "Erasmus+, Enseignement scolaire" vont de 2 jours à 2 mois. Elles peuvent concerner :

  • des missions d'enseignement : cette activité permet aux enseignants ou autres membres du personnel de l'enseignement scolaire d'enseigner ou d'exercer dans une école partenaire à l'étranger ;
  • des activités visant au développement professionnel des enseignants, des directeurs, des chefs d'établissements ou du personnel de l'enseignement scolaire, telles que : la participation à des cours structurés ou à des actions de formation à l'étranger ; le jumelage / observation / période de travail à l'étranger dans une école partenaire ou une autre organisation compétente, active dans le domaine de l'enseignement scolaire.

Attention : les candidatures individuelles ne sont pas recevables, il faut passer par un projet institutionnel. S’adresser à son chef d’établissement ou à la DAREIC de son académie

Les actions de mobilité prévues dans le cadre de la formation professionnelle :

Les périodes de mobilité prévues dans le volet  "Erasmus +, Formation et enseignement professionnels" vont de 2 jours à 2 mois. Elles peuvent concerner :

  • une activité d'enseignement au sein d'un établissement partenaire à l'étranger (cela concerne également les personnels d'entreprises qui souhaitent effectuer une période d'enseignement à l'étranger dans un établissement de formation professionnelle) ;
  • une activité de formation : période de stage ou d'observation au sein d'une entreprise ou d'un établissement de la formation professionnelle.

Des mobilités de personnes accompagnant des jeunes en stage sont également financées, sous réserve d'être dûment justifiées (leur durée peut être inférieure à la durée totale du séjour des participants).

Les actions de mobilité prévues dans le cadre de l’enseignement supérieur :

Les périodes de mobilité prévues dans le volet "Erasmus +, enseignement supérieur" vont de 2 jours à 2 mois (de 2 jours à 2 mois, hors voyage, à destination des pays participants, ou 5 jours à 2 mois, hors voyage, à destination des pays partenaires). Elles concernent le personnel d’éducation pour :

  • une activité d'enseignement (8h d'enseignement minimum) au sein d'un établissement partenaire à l'étranger ;
  • une activité de formation : période de stage ou d'observation au sein d'une entreprise ou d'un établissement de l'enseignement supérieur (cours structurés, formation linguistique ciblée, hors conférences).

Nouveauté : des mobilités éligibles vers et depuis les pays hors UE.

Pour les enseignants de langue ou en section européenne

  • Des stages sont organisés chaque été par le Ciep (Centre international d’études pédagogiques) pour les enseignants de langue ou en section européenne. Ils ont pour objet le perfectionnement linguistique, la réflexion sur la méthodologie et l’évaluation de l’enseignement des langues, et la mise à jour des connaissances culturelles.
  • L’Ofaj (Office franco-allemand pour la jeunesse) organise des actions spécifiques pour les professeurs d’allemand stagiaires, ainsi que des stages et séminaires pour ceux qui souhaitent développer des partenariats avec leurs élèves en utilisant les technologies de l’information (programme Télé tandem).

Pour les professionnels de l’orientation

Des stages d’immersion ou à thème dans un autre pays européen sont destinés aux conseillers d’orientation-psychologues. D’une durée de 1 semaine, ils sont proposés dans le cadre du projet de mobilité Academia. Les candidats retenus bénéficient d’une préparation culturelle et linguistique avant le départ et d’une bourse pour leur séjour.

Programme de formation du Conseil de l’Europe

Des activités sont organisées par le Conseil de l’Europe dans le cadre du dialogue interculturel sur des thématiques prioritaires. Pestalozzi est le programme phare en matière de perfectionnement des enseignants et formateurs.

ERASMUS+

Résolument inscrit dans la "stratégie Europe 2020" en matière de croissance, d'emploi et d'innovation, Erasmus + doit permettre de renforcer les compétences de tous, de favoriser le développement personnel et d'améliorer l'aptitude à l'emploi, un défi majeur dans une Europe en crise.

Le programme Erasmus + qui prendra la suite des actuels programmes en matière d'éducation, de formation et de jeunesse, à partir de 2014, a des atouts pour répondre à ces enjeux. Il se veut plus ambitieux, plus simple, plus ouvert et plus innovant .

Imprimer

À lire aussi

Sur le même sujet

  • Ma voieproeurope : Un portail pour encourager la mobilité des jeunes de la voie professionnelle 

Sur le web

  • Valider ses expériences à l’étranger : Europass mobilité, document officiel de l’Union européenne.
  • Le film de présentation de l’Europass

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr