Publication : 30 novembre 2015
Madame et monsieur Martin vous ont demandé de construire un mur de 20 mètres de longueur et de 2 mètres de hauteur en parpaings. Ils vous font entièrement confiance pour réaliser au mieux ce mur, en particulier les fondations…

© Grégoire Maisonneuve / Onisep

Modalités pratiques

  • Disciplines : mathématiques, physique-chimie, technologie-SI, SVT
  • Niveau : 5e, 4e, 3e

 

Découverte du métier

Pour découvrir le métier de maçon et constater que ce qu’on apprend à l’école est utile dans tous les métiers, je vous propose de répondre à quelques questions. Vous pouvez vous aider notamment des liens cités plus bas

 

  • Quel est le premier artisan à intervenir sur une construction ?
  • Citez des outils indispensables en maçonnerie.
  • Les parpaings sont souvent utilisés en maçonnerie. Quels autres matériaux peut-on citer ?
  • Quel est le liant utilisé pour assembler les parpaings ?
  • Quels matériaux entrent dans la composition du béton ?
  • Quel(s) sont les outil(s) utilisés pour couper des parpaings ?
  • À quoi sert un fil à plomb ?
  • Qu’est-ce qui différencie le mortier du béton ?
  • Citez deux produits chimiques dangereux utilisés en maçonnerie.
  • Après avoir visionné la vidéo du lien 4 pouvez-vous répondre aux questions suivantes ?
    – Quels outils utilise ce maçon ?
    – Après avoir posé son dernier parpaing, que fait le maçon pour faire en sorte qu’il soit bien assemblé aux autres ?
    – Quel liant utilise ce maçon ?
    – Quel(s) outil(s) pourra utiliser régulièrement ce maçon pour vérifier que son mur soit bien horizontal ?
  • Rechercher sur internet la composition d’une grave.

 

À vous de jouer

Étude de cas n°1:

Madame et monsieur Martin vous ont demandé de construire en parpaings Papin un mur de 20 mètres de long et de 2 mètres de haut. Après vous avoir dit “on n’y connaît rien”, ils vous font entièrement confiance pour réaliser au mieux ce mur, en particulier les fondations…

Question 1 : Quelles sont les dimensions d’un parpaing Papin ? (précisez la largeur, la hauteur et la longueur)

Question 2 : Quelle sera la largeur du mur  ?

Question 3 : Combien de parpaings Papin devrez-vous acheter pour réaliser ce mur (après avoir réalisé les fondations vous pourrez poser les premiers parpaings au niveau du sol car le support sera plan) ? Détaillez vos calculs.

Question 4 : Combien de parpaings devrez-vous couper pour réaliser ce mur ? (détaillez vos calculs). Regardez bien le document 4 !

Question 5 : Pour couler les fondations du mur il va vous falloir préparer beaucoup de béton !
– Pour ne pas trop vous fatiguer, quel outil pouvez-vous utiliser ?
– Avec 12 sacs de 35 kg de ciment de densité égale à 1,5 (aide : voir documents 1 et 3) :
– De quel volume de ciment disposez-vous ?
– Quel sera le volume de sable nécessaire pour préparer le béton ?
– Quel sera le volume d’eau nécessaire ?
– Quel sera le volume de gravier ? ?
– Quel volume de béton allez-vous pouvoir préparer avec ces 12 sacs de ciment (en litres puis en mètres cubes) ?

 

Étude de cas n°2:

Vous êtes convoqué/e à la médecine du travail.

Afin de vous permettre de vous “mettre vraiment dans la peau” d’un maçon, lisez cette page :
www.officiel-prevention.com/formation/securite-btp/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=94&dossid=277

Question 1 : Le médecin vous a demandé si vous souffriez d’eczéma. Pourquoi a-t-il posé cette question ?

Question 2 : Après recherche sur Internet pouvez-vous expliquer ce qu’est l’eczéma ?

Question 3 : Comment pouvez-vous pendant votre travail vous protéger de la “gale du ciment” ?

Question 4 : Quels risques présentent les poussières de ciment ? Que pouvez-vous faire pour vous en protéger ?

Question 5 : Le médecin vous demande si vous êtes essoufflé/e. Il précise qu’il s’inquiète d’une maladie appelée « silicose ». Établissez un lien entre l’essoufflement et la silicose.

Question 6 : Expliquez pourquoi le travail de maçonnerie présente des risques importants de silicose.

 

 

Fiche ressources

 

Liens utiles

 

Témoignage d'un professionnel

  • L’adresse mail de l’entreprise du professionnel qui a participé à l’élaboration de cette fiche : Info@lc-bois.fr (un énorme merci à Monsieur Gorse pour ses précieux conseils et sa disponibilité).
  • Une vidéo Onisep Tv sur le métier de maçon

 

Les formations possibles dans le même secteur

–  CAP maçon,
–  CAP constructeur en béton armé du bâtiment,
–  CAP constructeur en ouvrages d’art,
–  Bac pro technicien du bâtiment organisation et réalisation de gros œuvre,
–  BP maçon,
– BP construction en maçonnerie et béton armé,
– MC restauration du patrimoine architectural, option gros œuvre,
– MC béton prêt à l’emploi.

Évolutions :

Avec de l’expérience, les maçons peuvent devenir chef/fe d’équipe, chef/fe de chantier gros-œuvre, ou se mettre à leur compte comme artisan/es en maçonnerie.

Salaires :

Un/e ouvrier/ère maçon/ne débutant/e gagne le SMIC : 1 425,67 € brut par mois. Créer sa propre entreprise artisanale peut assurer des revenus moyens de 2 800 à 5 400 € par mois en fin de carrière.

 

Documents pour les enseignant-e-s

    

Haut de page

Vient de paraître