Imprimer

Dossier - Kit du professeur principal de LEGT

En 1re générale et technologique : une orientation réversible

Publication : juin 2010
La 1re générale et technologique est la première année du cycle terminal. Ce n’est pas un palier d’orientation ; le choix de la série du bac s’est fait en fin de 2de. Mais, avec la réforme du lycée, les corrections de trajectoire sont facilitées en 1re : l’orientation devient progressive et réversible.

Un accompagnement renforcé

Point clé de la réforme du lycée, l’accompagnement personnalisé mis en place de la 2de à la terminale doit favoriser la fluidité des parcours et permettre aux élèves d’être véritablement acteurs de leur formation et de leur orientation. Outre les 2 heures d’accompagnement personnalisé pour tous les élèves, ce dispositif comprend les stages passerelles, les stages de remise à niveau et le tutorat.

Les réorientations facilitées

Un tronc commun est instauré en 1re générale et technologique pour faciliter les corrections de trajectoire entre les différentes séries de bac. Il représente 60 % de l’emploi du temps des élèves. Ces réorientations – en cours ou en fin de 1re – doivent être préparées dans le cadre de l’accompagnement personnalisé avec l’aide du professeur principal, du COP (conseiller d’orientation-psychologue) et du tuteur.

Stages passerelles pour préparer le changement d’orientation

Le chef d’établissement, après avis du conseil de classe, peut proposer, au vu des besoins spécifiques de l'élève, un stage passerelle pour faciliter le changement de série ou le passage dans la voie professionnelle. Ce stage a pour objectif d'apporter les compléments d'enseignement indispensables. Le lycéen peut être amené à réaliser tout ou partie du stage passerelle dans un autre établissement que le sien, en accord avec les chefs d’établissement concernés.

La 1re n’étant pas une fin de cycle, le redoublement ne peut intervenir que sur demande écrite de la famille ou sur proposition du chef d'établissement, avec l'accord écrit de la famille.

Changement de voie d’orientation : la procédure

Le changement de voie d'orientation fait l’objet d’une demande écrite de la famille suivie d’un avis du conseil de classe. Lorsque cette réorientation a lieu à l'intérieur du même établissement, elle est prononcée par le chef d'établissement dans le délai de 1 mois. Lorsque le changement implique l'affectation dans un autre établissement public, il est prononcé par l'inspecteur d'académie. Si un stage passerelle est proposé, son contenu, sa durée et ses modalités d'organisation sont communiqués à la famille qui fait connaître son accord dans la fiche navette d'orientation.

Les procédures d’orientation

Dans l'enseignement du 2d degré public et privé sous contrat, l'orientation des élèves est soumise à un ensemble de règles appelées "procédures", organisées notamment par le décret du 23 mai 2006.

Suite à la réforme des lycées, le décret du 27 janvier 2010 adapte les procédures d'orientation des élèves pour diminuer les redoublements, permettre le changement de voie en cours de cycle terminal et faciliter les passerelles entre les séries et les voies générale, technologique et professionnelle.

Procédure d'orientation des élèves dans les établissements d'enseignement publics (décret du 23 mai 2006)

Enseignements du 2d degré des voies générale et technologique, information et orientation (décret du 27 janvier 2010)

Les décisions d'orientation ou de redoublement prises dans l'enseignement public sont applicables dans les établissements d'enseignement privés sous contrat et inversement. L'admission d'élèves de l'enseignement public dans les établissements d'enseignement privés sous contrat est réalisée en fonction des décisions prises à leur égard et inversement.

Haut de page

Vient de paraître