Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Formation et insertion professionnelle

Formation et handicap : les Ulis en lycée professionnel

publication : 30 janvier 2017
Les Ulis (unités localisées pour l'inclusion scolaire) en lycée professionnel permettent aux jeunes en situation de handicap d'acquérir une qualification professionnelle. Une récente circulaire du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, parue récemment, est consacrée à la formation et l'insertion professionnelle des élèves en situation de handicap. Elle fait le point sur leur fonctionnement.

ULIS

Dispositif collectif d'inclusion, l'Ulis en lycée professionnel accueille en moyenne une dizaine d'élèves ayant des besoins similaires. Elle peut être organisée en réseau sur deux lycées professionnels, géographiquement proches, afin d'élargir l'offre de formation. Les élèves bénéficient de séances de rééducation ou de soins dispensés par des services de soins à domicile. L'orientation en Ulis des élèves en situation de handicap dépend de la décision d'orientation prise par la CDAPH (commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées).

Le coordonnateur d'Ulis lycée professionnel

Enseignant spécialisé du second degré, il facilite les apprentissages, assure le suivi du projet d'orientation, des périodes de formation en milieu professionnel. Il suit également la mise en oeuvre des aménagements et adaptations en milieu scolaire et en entreprise. Il met en place des actions destinées à faciliter l'insertion sociale et professionnelle des jeunes en situation de handicap (partenariat avec Pôle emploi, mission locale, Cap Emploi, dispositifs académiques d'insertion professionnelle...).

Une répartition étudiée

Pilotées par les académies, la répartition des Ulis sur le territoire tient compte de la population scolaire concernée, des bassins de formation et des structures d'accompagnement thérapeutique ou éducatif (offre de soins, programmes interdépartementaux d'accompagnement des handicaps et de la perte d'autonomie). Les Ulis sont régulièrement évaluées par l'inspecteur-conseiller technique ASH académique, les inspecteurs territoriaux et les IEN-ASH (Inspecteur de l'éducation nationale chargés de l'adaptation scolaire et de la scolarisation des élèves handicapés). Cette évaluation s'appuie sur des rapports d'activités rédigés par le coordonnateur de l'Ulis sous l'autorité du chef d'établissement. Des formations continues sont destinées aux enseignants spécialisés exerçant en Ulis ou aux enseignants accueillant des élèves en situation de handicap dans leur classe.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels