Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Coronavirus et handicap : le point sur les aides

Publication : 26 mars 2020
Afin d'aider au mieux les personnes en situation de handicap pendant la pandémie de coronavirus, toute une série de mesures sont mises en place. Présentation.

Coronavirus et handicap

Poursuivre la scolarisation

Les AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap) continuent d'apporter leur soutien aux familles et aux élèves qu'elles accompagnent par téléphone et messagerie électronique indique le Secrétariat d'Etat aux personnes handicapées. Les AESH volontaires peuvent intervenir dans les établissements recevant les enfants des personnels de santé. Les enseignants référents continuent de suivre les élèves en situation de handicap et afin de ne pas retarder l'envoi des dossiers à la MDPH (maison départementale des personnes handicapées), les ESS (équipes de suivi de la scolarisation) peuvent être maintenues en visioconférence et audio conférence.

Ecoute et soutien

La plateforme d'écoute autisme info service est renforcée afin de soutenir les parents d'enfants avec autisme pendant la période de confinement. Elle est joignable au 0800 71 40 40 (appel gratuit) du lundi au vendredi de 9h à 13h et le mardi de 18h à 20h ou par mail sur le site autisme info service. La Fédération Grandir ensemble propose une plateforme nationale d'écoute téléphonique "Tous mobilisés" qui a pour but d'accompagner les familles et leur apporter aide et soutien pendant cette période. Tel : 805 035 800 (appel gratuit), du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 17h.

Par ailleurs, des ressources numériques peuvent aider les élèves à poursuivre leur scolarité à distance et notamment les élèves atteints de troubles dys. La fédération française des dys propose un dossier regroupant les ressources numériques pédagogiques : manuels scolaires, ouvrages de littérature, bibliothèques numériques (Sondo.fr, Gallica...).

Les aides financières

Le gouvernement et la Caisse nationale d'allocations familiales (CNAF) ont organisé la prolongation automatique des droits (AAH, AEEH) pendant 6 mois à l'intention des personnes dont les droits arrivent à échéance pendant cette période de confinement. De même pour la PCH (prestation de compensation du handicap), un mécanisme de prolongation des droits doit être mis en place.

Les MDPH

L'accueil physique dans les MDPH est réservé aux situations d'urgence. Par ailleurs, un accueil téléphonique renforcé est mis en place (numéro d'appel dédié pour chaque MDPH) ainsi qu'un suivi à distance des demandes (téléphone, message électronique...) et un circuit de traitement court pour accompagner les situations de retour au domicile des personnes accueillies en établissement médico-social.

Vient de paraître

Élargir ses horizons
professionnels