Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Des études à l'emploi avec un handicap : l'action des BAIP

publication : 13 avril 2015
Présents dans les universités, les BAIP (bureau d'aide à l'insertion professionnelle) aident les étudiants dans leur recherche de stages et d'emploi. Comment accompagnent-ils les étudiants handicapés ? Quels services leur apportent-ils ? Tour d'horizon.

Des études à l'emploi avec un handicap : l'action des BAIP

Une mini-enquête menée auprès des BAIP a permis de recenser des actions mises en place par 14 d'entre eux pour l'accompagnement vers l'emploi des étudiants handicapés.

Accompagner vers l'emploi

Les BAIP recueillent et diffusent les offres de stages et d'emploi. Ils mettent les étudiants en contact avec les entreprises (rencontres étudiants-entreprises...). La majorité d'entre eux proposent des services dédiés au handicap : information, mise en place de référents "handicap", ateliers de rencontres professionnelles, offres de stage. Certains BAIP disposent à proximité d'une structure associative d'accompagnement des étudiants handicapés qui travaille en coordination avec eux.

Un travail en concertation

La grande majorité des BAIP travaille en lien avec les dispositifs d'accueil et d'accompagnement des étudiants handicapés de leur établissement. Ils mènent des actions de communication, d'échange ou de gestion commune d'une plateforme d'information. Ils participent également à des actions de sensibilisation ou à des forums sur le handicap et l'insertion professionnelle. Certains contribuent au repérage des étudiants en situation de handicap, à leur accompagnement et leur suivi. Ils participent aux réunions des équipes plurielles ou aux entretiens d'orientation notamment lors des transitions de l'enseignement secondaire vers l'enseignement supérieur.

Des actions innovantes

Certains BAIP participent à des groupes de travail sur le handicap ou l'insertion professionnelle des étudiants handicapés. Ils proposent parfois des solutions originales comme la co-gestion d'un partenariat pour l'insertion professionnelle des jeunes handicapés, ou leur accompagnement lors des missions de service civique. Il peut s'agir également de la reconnaissance par la VAE (validation des acquis de l'expérience) de l'expérience professionnelle des personnes ayant accompagné des jeunes handicapés au sein de l'établissement.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels