Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Études supérieures et handicap

Classes prépa et situation de handicap

publication : 3 octobre 2014
En classes prépa le rythme est soutenu. C’est particulièrement vrai pour les étudiants handicapés. Pour étudier dans de bonnes conditions dès le départ, il faut parfois s’y prendre longtemps à l’avance pour effectuer les démarches, obtenir les aménagements, réfléchir aux solutions à trouver… En 2013, 58 inscrits en CPGE (Les classes préparatoires aux grandes écoles) étaient déclarés en situation de handicap. Encore peu nombreux, Stéphane, Mohamed, Félix… réunis lors des rencontres nationales de la Fedeeh (Fédération étudiante pour une dynamique études et emploi avec un handicap) témoignent pourtant que c’est possible. Ils ont partagé leur expérience et leurs conseils.

Réussir en prépa

Choisir un lycée

Comme pour tous les lycéens de terminale, le choix du lycée s’effectue sur le site www.admission-postbac.fr. Les lycéens handicapés, classés par un établissement sur APB, peuvent bénéficier dans certaines académies (notamment à Paris) d’une affectation prioritaire, à condition que le handicap le justifie et que la formation soit accessible. Une commission spécifique étudie chaque situation pour un vœu en filière sélective (CPGE notamment). Afin de pouvoir bénéficier des aménagements nécessaires, il est recommandé d’effectuer les démarches auprès de la MDPH à chaque étape du parcours.

Effectuées à temps, ces démarches permettront une meilleure prise en compte des incidences du handicap sur la vie quotidienne (transports, logement, aide humaine...). Le choix de l’internat permet parfois d'éviter les contraintes de transport adapté. Encore faut-il que les locaux soient accessibles et que l'étudiant dispose de l'aide adéquate pour les actes de la vie quotidienne... Stéphane insiste sur ce point : "L'accompagnement est la clé du succès."

Préparer le terrain

Faire connaître les aménagements ou les aides nécessaires (supports de cours sur ordinateur, transcription braille, temps supplémentaire…) aussitôt admis dans une prépa, permet de débuter dans de bonnes conditions et évite une perte de temps au cours des premiers mois. Mohamed a découvert en fin de prépa seulement qu'il pouvait faire reconnaître son handicap. Fatigable, il aurait pu aménager son temps…

Le projet personnalisé de scolarisation (PPS).

Mis en place au lycée, il peut être prolongé dans les mêmes conditions en CPGE (classe préparatoire aux grandes écoles). Les services de soins assurent généralement les rééducations et l'intervention des aides jusqu'à l'âge de 20 ans. Au-delà, c'est à la personne handicapée d'organiser elle-même la compensation de son handicap en lien avec la MDPH (maison départementale des personnes handicapées).

Concours des grandes écoles : anticiper les besoins

Une fois encore, c'est dès l'inscription aux concours d'entrée qu'il faut prévoir de demander les aménagements nécessaires : "Pas seulement le temps majoré ou l’utilisation d’un ordinateur mais aussi du secrétariat, une aide pour lire les consignes et les documents", détaille Mohamed. Les référents handicap des écoles peuvent informer sur ces modalités. De plus en plus de concours sont groupés, ce qui peut simplifier les démarches. Pour ne pas être pris au dépourvu, il est utile d’anticiper les déplacements et l’hébergement à proximité des lieux de concours. "Et certaines écoles organisent un accueil étudiant pendant les oraux", précise à son tour Stéphane.

Une fois admis à l’école, c’est à l’étudiant d’informer les responsables des aides et des aménagements dont il aura besoin, et de contacter le référent handicap lorsqu’il y en a un. "Attention, souligne enfin Félix, le changement de rythme, de pédagogie et d’environnement est important entre la prépa et l’école, pensez à l’anticiper."

Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • études
  • Après le bac, collection Dossiers
    Après le bac
    Après le bac
    collection Dossiers
    parution en décembre 2016
    Toutes les filières de formation : BTS, DUT, licences, prépas, écoles. Des formations répertoriées par domaines
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels