Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Des résidences étudiantes adaptées au handicap moteur

publication : 16 mai 2016
Un logement étudiant adapté disposant de services d'accompagnement et de soins à côté de l'université, c'est ce que propose la Fondation santé des étudiants de France (FSEF) aux étudiants handicapés moteurs dépendants. Spécialisée dans le soin pendant les études, cette fondation dispose déjà de 2 résidences étudiantes adaptées, l'une située à Nanterre (92), l'autre à Grenoble (38), le foyer Prélude. Une troisième située à Paris, le Centre Colliard, va ouvrir en septembre. Visite guidée.

Des résidences étudiantes adaptées au handicap moteur

Des logements domotisés

Dotés des dernières technologies, les logements étudiants adaptés de la FSEF sont installés sur le campus (foyer Prélude, RUA Nanterre) ou à proximité des universités et des grandes écoles (centre Colliard). A la résidence universitaire adaptée de Nanterre, tous les logements sont en rez-de-chaussée et munis d'une rampe d'accès. Au nouveau centre Colliard comme au foyer Prélude de Grenoble, des ascenseurs munis d'un bouton bas permettent d'y accéder. L'environnement est sécurisé et permet à l'étudiant de vivre en autonomie grâce à un accès à distance des commandes (portes, fenêtres...). Le mobilier est modulable et adapté à ses besoins. Un espace cuisine convivial permet de prendre les repas en commun.

Un accompagnement 24 h/24

Chaque résidence étudiante comprend une équipe de professionnels (ergothérapeute, médecin spécialisé en médecine physique de réadaptation, médecin conseil, travailleur social...). Des professionnels de l'aide humaine (auxiliaires de vie, aides médico-psychologiques, aides-soignants) sont présents à toute heure du jour ou de la nuit. Ils aident à la réalisation des actes de la vie quotidienne : le lever, la toilette, le déjeuner... Certaines prestations ne sont pas programmées à l'avance pour laisser plus de liberté. Ainsi le coucher se fait sur demande de l'étudiant quelle que soit l'heure. L'équipe coordonne l'ensemble des services utilisés par l'étudiant qu'ils soient internes ou externes au site (soins, Crous, mission handicap de l'université, transports...). Au centre Colliard, les étudiants disposeront également de plusieurs services de soins : médecine générale, centre de planification et d'éducation familiale, soins psychologiques.

Un tremplin vers l'autonomie

Les logements adaptés permettent aux jeunes étudiants de suivre des études supérieures et de prendre leur indépendance en toute sécurité. Cependant, construire son projet d'orientation et effectuer les démarches pour obtenir un logement nécessite du temps, aussi il est préférable de s'y prendre très en avance.

Démarches et critères d'admission

 

Le foyer Prélude de Grenoble

Le foyer compte 20 logements. Après une première prise de contact, la demande est analysée et suivie d'une visite du foyer. Une seconde visite permet de constituer le dossier de candidature. L'accord de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) est nécessaire pour l'admission définitive. La demande est étudiée lors d'une commission qui se réunit fin mai.

 

La résidence universitaire  adaptée de Nanterre

La résidence comprend 16 logements adaptés dépendant du CROUS (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires) de Versailles. Pour obtenir un logement, il est indispensable de bénéficier de l'AAH (allocation pour adulte handicapé). Une demande de logement domotisé est à faire sur le site du Crous de Versailles. Il faut également faire une demande d'orientation vers un hébergement en résidence étudiante adaptée à la MDPH de son département. La prise en charge des frais liés à l'accompagnement passe par une demande d'aide sociale au centre communal d'action sociale de son domicile.

 

Le nouveau centre Colliard à Paris

Le centre comprend 16 logements. Après une première prise de contact, une visite du foyer est organisée. Pour obtenir un logement, il est indispensable de bénéficier de l'AAH (allocation pour adulte handicapé) et demander une orientation à la MDPH de son département vers un hébergement en résidence étudiante adaptée. La prise en charge des frais liés à l'accompagnement passe par une demande d'aide sociale au centre communal d'action sociale de son domicile.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels