Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Handicap psychique et insertion : une palette de services

Publication : 26 août 2019
Difficultés à occuper un emploi durablement, à organiser ses loisirs, à conserver des relations sociales, le handicap psychique cause de nombreux problèmes et concerne près d’un quart de la population française ! Les couleurs de l’accompagnement regroupent 7 associations spécialisées dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap psychique. Présentation.

Handicap psychique et insertion : une palette de services

Créé en 2011, "Les couleurs de l'accompagnement" regroupent 7 associations de la région Rhône-Alpes : Espoir 74, GRIM, Industrie Service, la Roche, Messidor, Amahc et Cotagon. Elles se sont rapprochées pour apporter leur expérience dans des domaines clés : accès à l’emploi, continuité des soins, accès au logement, accompagnement à la vie sociale.

Insertion professionnelle : une période de transition

Trois des sept associations sont spécialisées dans l’insertion professionnelle des handicapés psychiques (Messidor, Industrie service, la Roche).

L’association Messidor propose un stage d’évaluation aux personnes souhaitant se réinsérer en milieu ordinaire. Lorsque le travail en milieu ordinaire n’est pas possible, un atelier de validation est destiné aux personnes possédant une RQTH (reconnaissance qualité de travailleur handicapé) et une orientation en ESAT (Etablissement et service d’aide par le travail) délivrée par la CDAPH (commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées). Certaines personnes ont cependant besoin de se réinsérer progressivement, aussi l’association propose-t-elle une unité de réentraînement au travail. Cela leur permet notamment de retrouver des repères (horaires, assiduité, consignes de travail…). L’association accompagne également les personnes dans l’emploi grâce à un job coaching.

Développer l’autonomie

Lorsqu’elles ne peuvent pas travailler, elles participent néanmoins à des activités qui favorisent leur autonomie ainsi que les relations sociales. Ces activités ont lieu dans des établissements de soins (hôpitaux de jour, centre d’accueil thérapeutique à temps partiel) ou médico-sociaux : accueil de jour de l’association La Roche. L’association Cotagon, par exemple, propose des activités physiques et sportives ou de loisirs (lecture, écriture, bricolage…). Ces activités peuvent également avoir lieu dans des GEM (Groupes d’entraide mutuelle), associations locales spécialisées dans les troubles psychiques reconnues par l’ARS (Agence régionale de santé).

Logement et accompagnement à la vie sociale

L‘association GRIM intervient pour accompagner les personnes handicapées psychiques dans les actes de la vie courante (démarches administratives, loisirs, liens familiaux et sociaux...) et protéger judiciairement les majeurs.

Afin de leur permettre d’avoir accès au logement, Espoir 74 a créé des appartements et des structures d’accompagnement : SAVS (service d’accompagnement à la vie sociale), SAMSAH (service d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés).

 

La semaine d’information sur la santé mentale

Chaque année, une semaine d’information sur la santé mentale est organisée afin de mieux faire connaître les handicaps mentaux et psychiques grâce à de nombreuses manifestations dans toute la France (expositions, concerts, cafés-débats, conférences-débats, rencontres, animations…).

Vient de paraître