Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Formation et handicap Série audiovisuelle

Sommaire du dossier

Série audiovisuelle

Amaury : un avenir dans le commerce

publication : 8 novembre 2017
Amaury, 19 ans est en première année de DUT techniques de commercialisation. Une formation commerciale qui lui permettra de s'exprimer pleinement et de dépasser son handicap.

Son profil

Victime d'un accident de vélo en pleine période d'examens du bac de français, Amaury a subi un grave traumatisme crânien. Il est resté plusieurs semaines dans le coma. À son réveil, il est paralysé du côté droit et a des troubles de la mémoire. Placé dans un centre de rééducation avec un lycée intégré, il réapprend les bases de la lecture et des mathématiques. Aidé par la présence de sa famille, de ses amis et camarades de lycée, son état s'améliore progressivement et il peut reprendre ses études.

Sa formation

Persévérant, Amaury repasse le bac français l'année suivante puis obtient un bac ES. De son accident, il conserve quelques séquelles. Renonçant à devenir kinésithérapeute en raison de son handicap, il s'oriente vers un  DUT techniques de commercialisation. Cette formation va permettre à Amaury d'apprendre les bases du commerce avec le marketing, la communication, la négociation, la comptabilité ou encore les langues et le droit. Il ne bénéficie pas d'aménagements particuliers pendant ses études mais seulement d'un tiers temps lors des évaluations.

Son métier

Cette formation généraliste permettra à Amaury d'exercer différentes fonctions dans le commerce. Il pourra aussi poursuivre ses études s'il le souhaite. Pour l'instant, il envisage d'entrer dans la vie active et veut pouvoir exercer un métier qui lui permette de bouger et d'avoir des activités variées. S'il conserve quelques séquelles de son accident, il se sent plus solide qu'avant et veut profiter au maximum de la vie.

Le "soins-études"

La FSEF (Fondation santé des étudiants de France) gère 12 établissements de santé répartis sur toute la France destinés à des jeunes de 12 à 25 ans et notamment des étudiants. La fondation est spécialisée dans les soins de suite et de réadaptation, et dans le secteur de la santé mentale (troubles de l'humeur, névroses, troubles du comportement alimentaire...). Grâce à un dispositif spécifique, le ʺsoins-étudesʺ, la poursuite d'études est considérée comme partie intégrante du projet thérapeutique. Les cours sont dispensés par des enseignants de l'Education nationale. Selon les cas, ils se font en groupe à effectifs réduits ou à distance depuis la chambre.

 

 

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels