Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Formation et handicap Série audiovisuelle

Sommaire du dossier

Série audiovisuelle

Céline : serveuse avant tout

publication : 24 novembre 2014
Céline, 28 ans, est serveuse dans un restaurant. Un métier qu’elle a choisi et qui contribue à son équilibre, moyennant de nombreux efforts pour limiter les effets de son handicap. Une réussite bien méritée.

Son profil

D’un naturel dynamique, Céline aime bouger et voir du monde. C’est ce qui l’a poussée à choisir la restauration. Pourtant, elle a connu tout au long de sa scolarité des troubles des apprentissages et doit trouver quotidiennement des moyens de compenser son handicap. Scolarisée très tôt en établissement spécialisé, elle est parvenue, avec le soutien de son entourage, à dépasser ses difficultés et travaille aujourd’hui en milieu ordinaire. Céline est très appréciée par ses collègues et vit de façon autonome dans son propre appartement. Quand elle ne travaille pas, elle pratique souvent la course à pied.

Son parcours de formation 

Elle entre en IME à l’âge de 13 ans et commence à se former en restauration. Ce travail lui plaît beaucoup et elle s’oriente vers le service en salle. A 19 ans, elle entre dans un CFA afin de continuer sa formation en restauration. Là, elle fait de nombreux stages dans des restaurants et des hôtels. C’est alors qu’une opportunité s’offre à elle. Remarquée par la responsable du groupe Accor, elle entre au Novotel de Bagnolet. Arrivée comme commise, elle est aujourd’hui demi-cheffe de rang.

Son métier 

Céline travaille au sein d’une équipe d’une douzaine de personnes. Elle prend les commandes et assure le service en salle. D’un contact agréable, elle gère très bien les relations avec les clients qui ne perçoivent pas ses difficultés pour lire une carte ou écrire le nom des plats. Ses managers font en sorte de ne pas la mettre en difficulté avec de grandes tablées. Elle remplit très bien ses missions et souhaite continuer à évoluer professionnellement.  Et peut-être devenir cheffe de rang !

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels