Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Formation et handicap Série audiovisuelle

Sommaire du dossier

Série audiovisuelle

Morgane : jardinière, un projet de vie

publication : 7 décembre 2015
Morgane a 24 ans. Contrainte d'abandonner son BTS en raison d'un accident de la voie publique, elle revient travailler comme jardinière au Château de Versailles. Là, elle retrouve l'équipe qui l'avait accueillie lors de sa formation en alternance. Une expérience réussie.

Son profil :

Percutée par un camion voici 2 ans, Morgane est restée 13 jours dans le coma et six mois sans marcher. Malgré une amputation d'une jambe, des séquelles aux poignets et à la mâchoire, elle conserve son naturel optimiste. Elle a tout de suite accepté son handicap et convaincu sa mère de ne pas baisser les bras. L'avenir lui a donné raison. Elle a finalement trouvé sa place dans l'établissement où elle a appris son métier, avant son accident. Une deuxième vie comme elle aime à le rappeler.

Sa formation :

Après un BEPA (brevet d'études professionnelles agricoles) travaux paysagers en alternance suivi d'un bac pro aménagements paysagers, Morgane a débuté un BTSA aménagements paysagers. Interrompu à peine commencé en raison de son accident, elle tente de le reprendre un an plus tard. Mais son parcours médical entre le centre de rééducation et les hôpitaux, les difficultés à trouver une prothèse adaptée changent la donne. Les difficultés tant physiques que psychologiques la contraignent à abandonner définitivement ses études. Elle demande alors à retourner travailler au service Trianon du Château de Versailles, qui l'avait formée au BEPA, et avec lequel avait gardé un bon contact.

Son métier :

Accueillie sans hésitation, elle reprend ses activités, aidée par ses responsables. Elle bénéficie d'outils adaptés à son handicap : un sécateur démultiplicateur de forces, une voiturette pour se déplacer dans le parc ou encore un souffleur muni de batteries positionnées sur les hanches. Si elle effectue les tâches seule (entretien courant, semi et récolte des légumes...) on lui évite les tâches les plus astreignantes physiquement. Reconnue et appréciée de tous, Morgane a trouvé son équilibre. Elle reste confiante, tout en se posant des questions sur son avenir.

Imprimer

À lire aussi

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels