Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Violette : mon avenir au Crédit Agricole

Publication : 4 décembre 2019
Violette est née sans main gauche (hypoplasie). Un handicap de naissance qui l'a poussée à se débrouiller seule très tôt. Embauchée au Crédit Agricole Normandie Seine, elle travaille sans aménagements. Seul le véhicule qu'elle utilise pour ses déplacements est adapté. Bien intégrée, elle songe à son avenir professionnel.

Violette : mon avenir au Crédit Agricole

Autonome

Après un master en ressources humaines et gestion d'entreprise en alternance, elle exerce différents emplois, puis elle entre au siège du Crédit Agricole à Paris. Là elle travaille durant un an au service des ressources humaines, puis rejoint la Caisse régionale du Crédit Agricole Normandie Seine à Rouen voici 2 ans. N'ayant pas obtenu de financements pour une prothèse, elle y renonce : "J'ai abandonné l'idée parce que c'était trop cher et finalement je n'en ai pas besoin. Je me suis habituée à travailler sans aménagements, même pour écrire à l'ordinateur. Pour conduire, je dispose d'un véhicule automatique aménagé avec une boule sur le volant. Malgré tout il existe une mission handicap au sein du Crédit Agricole Normandie-Seine. Je sais que si un jour j'ai besoin, je peux compter sur leur accompagnement. En effet, la mission handicap est très présente dans l'entreprise, elle travaille sur le maintien dans l'emploi mais également la sensibilisation des collaborateurs, permet de lutter contre les stéréotypes et faire tomber les freins."

Découvrir l'entreprise

Violette est maintenant sur un poste "Graduate Program" au service gestion financière. Ce dispositif destiné aux jeunes diplômés leur permet de découvrir les différents métiers de l'entreprise avant de postuler sur un poste précis. "Pendant 2 ans, j'effectue 4 missions de 6 mois dans des domaines différents pour avoir une vision globale des métiers l'entreprise et notamment des fonctions supports (comptabilité, marketing, informatique...). Cela me permet de toucher un peu à tout et de pouvoir évoluer ensuite sur un poste autre que celui des ressources humaines."

Prendre le temps d'évoluer

Violette doit démontrer ses capacités d'adaptation à différents postes. "Après mes missions, je ne sais pas sur quel poste je travaillerai. J'aurai la possibilité de postuler sur le poste de mon choix, mais ce sera aussi fonction des besoins de l'entreprise." Violette a d'abord été recrutée avec un CDD de 3 mois qui a été prolongé puis au bout d'un an, elle a obtenu un CDI. "Mon projet est d'évoluer sur un poste d'ici un an. Je ne sais pas encore lequel, mais mon objectif est à terme de devenir manager."

 

Vient de paraître

Élargir ses horizons
professionnels