Imprimer

INSA Toulouse : parcours transversaux pluridisciplinaires

Publication : 8 février 2012

pour anticiper le besoin des secteurs émergents.

Depuis la rentrée 2011, l'Insa Toulouse met en place de nouveaux parcours de formation.

logo insa

risk

nanotechnologie

À lire aussi

La nouvelle offre de formation du cursus ingénieur de l'Insa Toulouse peut ainsi s'adapter rapidement aux évolutions du monde scientifique, aux besoins de la société, et aux demandes du monde socio-économique.

Retravaillée sur la forme « 1 + 2 + 2 »,

- une année de tronc commun
- 2 années de pré-orientation autour de huit spécialités

  • le génie biochimique,
  • le génie civil,
  • l'automatique et l'électronique,
  • l'informatique et les réseaux,
  • le génie mathématique et la modélisation,
  • le génie mécanique,
  • le génie physique
  • le génie des procédés.

secteur de l'electronique

- 2 années de spécialisation

la formation d'ingénieur de l'Insa Toulouse offre également aux élèves la possibilité de suivre huit parcours transversaux pluridisciplinaires.

  • le risk engineering,
  • l'énergie,
  • le génie urbain,
  • l'ingénierie des systèmes,
  • les systèmes embarqués critiques,
  • la biologie des systèmes,
  • l'ingénierie des nanotechnologies,
  • la modélisation numérique multiphysique.

énergie

Ces huit parcours transversaux pluridisciplinaires combinent des enseignements déjà proposés par les différents départements de formation de l'Insa Toulouse en les adossant aux laboratoires de recherche du site toulousain. Les parcours sont centrés sur des secteurs socio-économiques repérés comme émergents car, pour l'établissement, l'ingénieur de demain doit « combiner des compétences de pointes dans des domaines complémentaires ».

energie

genie urbain


« UN DISPOSITIF DE FORMATION TRÈS RÉACTIF »

Didier Marquis, directeur de l'Insa Toulouse, veut proposer un « dispositif de formation très réactif » en fonction des besoins des entreprises. « Emmener les étudiants vers des parcours transversaux, c'est aussi leur proposer des modes d'acquisition différents, en les initiant à une attitude d'ouverture ». A terme, ces parcours pourront être ouverts aux élèves des autres établissements, membres du PRES Université de Toulouse, notamment dans le cadre du futur collège d'ingénierie Toulouse Tech dont la création est prévue dans le cadre du projet idex 2.

« Nous essayons de répondre aux demandes d'employabilité de court, moyen et long terme », explique Didier Marquis. Il voit dans les parcours transversaux pluridisciplinaires la possibilité pour les étudiants ainsi formés « d'accéder à des postes à responsabilité très rapidement » car peu d'élèves sont formés sur les secteurs émergents.

L'Insa Toulouse diplôme 500 ingénieurs par an et 50 docteurs. La durée de recherche du 1er emploi est d'un mois, pour un salaire de départ annuel de 32 000 euros.

systemes embarques

étudiants en école d'ingénieur


Haut de page

Vient de paraître