Imprimer

L’alternance : enrichir son CV dès les études

L'alternance : une large palette de formations

Publication : septembre 2014
Financer ses études, découvrir les métiers sur le terrain, s’habituer au monde du travail, s’évader des salles de classes, acquérir l’expérience tant recherchée par les employeurs … Les motivations pour étudier en alternance sont nombreuses. Le point sur les formations et diplômes concernés.

Préparer un bac pro ou un CAP en alternance

Bac pro et bac technologique

De nombreux bac pro peuvent être effectués en alternance. Les modalités sont différentes selon les établissements. Certains proposent par exemple la première année à temps plein sous statut scolaire et la deuxième et/ou la troisième année par l’apprentissage. D’autres proposent les trois années de formation par apprentissage.

Certains bac technologiques comme le bac STAV, le bac hôtellerie... peuvent également se préparer en apprentissage.

Désormais un pré-apprentissage dès 14 ans est possible : les élèves sortis de troisième qui sont âgés de 14 ans lors de la rentrée scolaire mais ayant 15 ans avant la fin de l'année civile pourront bénéficier d'une dérogation pour intégrer ce dispositif de formation en alternance sous statut scolaire.

CAP

De nombreux CAP et CAPA peuvent être effectués en apprentissage. Cependant, l'offre varie selon les métiers préparé et les secteurs. La formation peut-être adaptée pour tenir compte du niveau initial de connaissances et de compétences de l'apprenti. Cependant, elle ne peut-être inférieure à 400 heures par an. Par exemple :                                  

  • 800 heures réparties sur 2 ans pour les CAP                                  
  • 1 500 heures réparties sur 2 ans pour les Bac pro, BTS...                                                                          

En cas de prolongation d'un an de l'apprentissage pour cause d'échec à l'examen, la formation en CFA est de 240 heures minimum.

Préparer un diplôme de l’enseignement supérieur en alternance

En 2011-2012, 122 900 des 436 300 apprentis suivaient une formation de l'enseignement supérieur (soit 28,2 % des apprentis). Les filières qui offrent le plus de possibilités sont le commerce, la vente, la comptabilité et la gestion, ainsi que les fonctions de production dans l’industrie.

BTS et DUT

Plus de la moitié des apprentis a préparé un bac + 2 (56%) ; presque 50 000 en BTS, ils sont beaucoup moins nombreux à adopter cette formule en DUT (5 500).

Écoles d’ingénieur

L’apprentissage est désormais proposé dans de nombreuses écoles d’ingénieurs. En 2010-2011, 12 706 apprentis ont préparé un diplôme d’ingénieur (contre 11 500 l’année précédente). Les spécialités qui recourent le plus à cette formule sont la mécanique, les technologies industrielles, l’électricité, l’électronique.

Licence pro et master pro

À l’université, la formule est proposée aux étudiants de licence pro et de master pro dans les domaines de la culture, du social, de l’animation, de l’informatique…

21 465 apprentis ont préparé l’un de ces diplômes.

Haut de page

Vient de paraître

Contacter
un conseiller en ligne

http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=2&itemid=438314&categorypath=/2/337931/434222/658455/