Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Auvergne-Rhône-Alpes Clermont-Ferrand Se former dans ma région Après le bac

Sommaire du dossier

Après le bac

Passerelle STAPS-Kiné : accès aux études de kiné sans passer par le concours PACES

Auvergne - Clermont-Ferrand / publication : 10 mars 2016
A la rentrée 2016, des étudiants en L1 STAPS de Clermont pourront préparer leur entrée en 1re année de kinésithérapie. 10 places leur sont réservées à l’Institut de formation en masso-kinésithérapie de Vichy. L’accès à cette passerelle STAPS-Kiné est soumis à conditions.

passerelle_STAPS_Kine

La passerelle STAPS-Kiné répond à la volonté d’ouverture du recrutement en écoles de kiné. Elle permet de proposer une nouvelle voie de formation à des étudiants engagés dans un cursus multidisciplinaire, centré sur le corps, en lien avec les études de kinésithérapie. Dans le cadre d’une convention signée avec l’UFR STAPS, l’institut de kinésithérapie de Vichy ouvre 10 places à la rentrée 2017 pour des étudiants issus de L1 STAPS (arrêté du 16.06.2015).

Un accès sélectif

La condition première : souhaiter faire STAPS autant que kiné. En effet, en cas d’échec à l’entrée à l’IFMK, le but est de valider la L1 et de poursuivre en STAPS. Les étudiants doivent donc être motivés autant pour les disciplines scientifiques que sportives.

Les conditions d’accès sont les suivantes :

- avoir obtenu le baccalauréat l’année de l’entrée en L1 STAPS (priorité donné au baccalauréat général, toutes séries). L’étudiant doit choisir L1 STAPS sur APB,

- après les résultats du baccalauréat, s’inscrire en L1 STAPS et en passerelle « STAPS-Kiné » (dossier de la passerelle téléchargeable sur le site de l’UFR STAPS), fournir les documents demandés : bulletins de notes de terminale, lettre de motivation (pourquoi STAPS, plutôt que PACES, pour suivre la formation de masseur-kinésithérapeute), justificatifs de pratiques sportives (licence sportive, niveau sportif, expériences d'encadrement, diplômes sportifs d’encadrement, de juge, d’arbitre…),

- être retenu par la commission pédagogique qui arrête la liste des candidats admis à suivre la formation. Le nombre de places maximum pour la passerelle STAPS-Kiné est de 45.

Les candidats non retenus dans la passerelle restent  inscrits en L1 STAPS.

Des enseignements d’anatomie renforcés

Les étudiants suivent le cursus classique de L1 STAPS avec obligation de prendre en choix d’enseignement professionnel APA santé. La formation est complétée par trois enseignements d’anatomie : deux proposés normalement en L2 et un nommé « anatomie spécifique kiné » pour être au même niveau que le programme de PACES. Cela représente environ 3h de cours en plus par semaine.

Les étudiants sont rassemblés dans un même groupe pour les TD d’enseignements scientifiques et les APS (activité physique et sportive).

10 étudiants admis

La première étape de sélection (admissibilité) est d’obtenir une moyenne supérieure ou égale à 12/20 à la L1 STAPS. Tous les étudiants admissibles sont ensuite classés selon leur moyenne aux enseignements de la passerelle STAPS-Kiné (physiologie, anatomie, biomécanique, santé).

Les 10 meilleurs étudiants seront déclarés admis en 1re année de formation en masso-kinésithérapie.

Les étudiants non admis (mais ayant validé leur L1 STAPS) sont admis en L2 STAPS dans un des parcours proposés par l’UFR. Le redoublement est possible en L1 STAPS mais n’est pas autorisé pour la passerelle. 

Sources : Entretien avec Monsieur Eric Doré, enseignant à l’UFR STAPS ; site de l’UFR STAPS ; JO du 19.06.2015

Contact

UFR STAPS
Campus des Cézeaux
63178 Aubière cedex
04 73 40 77 85
http://staps.univ-bpclermont.fr/

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels