Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Auvergne-Rhône-Alpes Grenoble Actualités

PACES : Deux nouveaux volets expérimentés en 2017-2018 à Grenoble

Rhône-Alpes - Grenoble / publication : 31 octobre 2017
- Une réorientation systématique et précoce des candidats à l’issue des 1ères épreuves de contrôle continu fin octobre grâce à la mise en place du contrôle continu intégral qui remplace le concours en deux sessions en janvier et juin.
- La diversification du recrutement par la mise en place d’une admission hors PACES en 2ème année des études de santé pour des étudiants de licence 3 particulièrement brillants et motivés pour les métiers de la santé.

PACES

Réorientation précoce et contrôle continu

Le contrôle continu entraîne un nouveau calendrier en deux semestres bien distincts : fin du premier semestre le 22 décembre et reprise début janvier avec reprise du contrôle continu hebdomadaire en février.

La réorientation systématique précoce va s’effectuer à l’issue des deux premières épreuves de contrôle continu afin de reclasser 15% des étudiants ayant obtenu les notes les plus basses.

Dès le mois de novembre, ces étudiants pourront suivre la licence Biotechnologie Santé adossée à la PACES avec la même équipe d’enseignants afin de reprendre mais avec un rythme plus adapté, les notions abordées en début de PACES.

Cette réorientation précoce sera également accompagnée par la Direction de l’orientation et de l’insertion professionnelle de l’Université Grenoble Alpes (DOIP) qui proposera aux étudiants que le souhaitent un module Tremplin de découverte du milieu professionnel.

Des réorientations volontaires d’étudiants pourront aussi se faire en novembre ou fin décembre à l’issue du 1er semestre, pour rejoindre les licences de l’Université Grenoble Alpes mais également de l’Université Savoie Mont-Blanc, partenaire du dispositif.

L'éventail des parcours de réorientation couvre la totalité des mentions de licence de l’UGA et de l'USMB, ainsi que plusieurs DUT. Les conditions de réorientation sont variables selon les formations (de droit, sur dossier, ou sur avis pédagogique). Les étudiants intéressés sont invités à consulter la rubrique réorientation, à se renseigner auprès de la DOIP (Direction de l’orientation et de l’insertion professionnelle) de l’UGA, et à contacter les responsables pédagogiques des formations envisagées.

 

Diversification du recrutement en deuxième année des études de santé

Afin de diversifier les publics qui se forment aux métiers de la santé, l’Université Grenoble Alpes propose également dès cette année un dispositif pour permettre à des étudiants de L2, toutes disciplines confondues, de choisir un enseignement transversal à choix "Connaissance scientifique médicale pour les études de santé".

À l’issue de leur deuxième année, s’ils remplissent des critères d’excellence dans leur domaine et dans cet enseignement, ces étudiants pourront ensuite, s’ils obtiennent brillamment leur L3, faire un stage en milieu médical puis être recrutés directement en deuxième année des études de santé sans avoir validé la PACES. Ce dispositif a pour objectif de recruter des étudiants avec des parcours moins linéaires qui peuvent aussi être issus de filières en sciences humaines et sociales, avec une motivation particulière pour les métiers de la santé.

10% des places du numérus clausus de chacune des filières seront réservées à ce nouveau public de futurs médecins en 2019.

EN 2016-2017 le numérus clausus à Grenoble était de : 190 places en médecine ; 97 places en pharmacie ; 37 places en maïeutique ; 17 places en odontologie.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels