Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Métier en tension

Mécanicien/ne outilleur/se

Les perspectives d'embauche

Franche-Comté - Besançon / Publication : 11 février 2019
L'arrivée du numérique et la concurrence ont fait évoluer la profession vers la rigueur industrielle. Les exigences de précision et de qualité sont renforcées, les délais de conception sont de plus en plus courts et le niveau de qualification recherché s'élève. Les possibilités d’évolution sont importantes.

MÉCANICIEN/NE OUTILLEUR/SE

Ce métier présente de fortes opportunités d’emploi

 

Mécanicien/ne outilleur/se

Source : Cleor.org

Emfor 2019

Projets de recrutement en entreprises en 2019

1520 personnes

Carrière et salaire

♦ Priorité à la fabrication

Les métiers de la fabrication représentent entre 50 et 70 % des effectifs salariés de l'industrie (mécanique et microtechniques). Ce sont aussi ceux qui recrutent le plus.

♦ Perspectives d'embauche

Le mécanicien outilleur peut être salarié d'une PME ou d'un grand groupe. Avec l'automatisation croissante de la fabrication et les contrôles qualité de plus en plus élaborés, le secteur offre de belles perspectives d'embauche.

♦ Promotion possible

Le mécanicien outilleur peut évoluer vers le poste de chef d'équipe ou de responsable de production dans un atelier. Il participe alors aux enjeux de la production.

♦ Salaire du débutant

A partir du Smic

À lire aussi

Guides gratuits d'orientation

Un CAP pour un métier, choisir sa formation


Un CAP pour un métier, choisir sa formation, rentrée 2019

Télécharger Un CAP pour un métier, choisir sa formation, rentrée 2019.pdf (4,33 Mo)

Entrer dans le supérieur après le bac pro


Entrer dans le SUP après le bac pro, rentrée 2019

Télécharger Entrer dans le SUP après le Bac Pro, rentrée 2019.pdf (2,72 Mo)

Haut de page

Vient de paraître