Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Bourgogne-Franche-Comté Besançon S'orienter dans ma région Je choisis l'apprentissage

Sommaire du dossier

Apprentissage et alternance

De quoi parle-t-on ?

Franche-Comté - Besançon / publication : 3 avril 2017
Alternance, apprentissage, contrat de pro, période de formation en entreprise... Que recouvre exactement cette notion d'alternance ? Quand parle-ton d'apprentissage, et quand parle-t-on d'alternance ?

Apprentissage et alternance - de quoi parle-t-on ?

Formation "en alternance" et en "apprentissage", quelle différence?

Une formation en alternance peut s'effectuer :

  • sous statut scolaire : le jeune a un statut d'élève ou d'étudiant
  • sous statut salarié : il/elle a un statut salarié. Il signe un contrat d'apprentissage ou un contrat de professionnalisation avec une entreprise.

Dans les deux cas, le jeune doit accomplir un volume significatif de périodes de formation en milieu professionnel. 

Exemples de formations en alternance

La personne alterne entre des périodes d'acquisition de savoir-faire en entreprise (ou dans toute structure de travail) et des périodes de formation dispensées le plus souvent en centres de formation. On peut ainsi passer la moitié, voir les 2/3 de son temps de formation en entreprise.

  • Le contrat d'apprentissage et le contrat de professionnalisation : lorsqu'il y a un contrat de travail signé entre un employeur et la personne et que cette personne reçoit un salaire.
  • Formation en alternance sous statut scolaire 
    • En Maisons familiales rurales, (sauf s'il est précisé que la formation se fait par la voie de l'apprentissage) les élèves préparent leur diplôme en alternant des temps dans le monde du travail et des temps à la Maison familiale. Ils n'ont toutefois pas signé de contrat de travail. Les MFR parlent de "pédagogie de l'alternance"
    • Le lycée professionnel privé des compagnons du tour de France à Mouchard (39) fonctionne également sur une alternance école-entreprise
  • Période de formation en milieu professionnel
    • N'oublions pas que lorsqu'on prépare un diplôme professionnel (CAP, Bac pro, BTS...) dans un établissement scolaire, une partie de la formation s'effectue également dans le monde du travail. On parle alors de périodes de formation en milieu professionnel. Ces périodes vont de 12 à 14 semaines en CAP. En bac pro, la durée est de 22 semaines durant les 3 ans de formation.
  • Stages
    • Dans les formations du social et du paramédical (assistant de service social, moniteur éducateur, infirmier...), une grande part du temps de la formation s'effectue en stages dans des structures où travaillent ces professionnels (centres éducatifs, hôpitaux, maisons de retraite ...). Attention, les organismes de formation comme l'IRTS (institut régional du travail social) parlent souvent dans ce cadre de "formation en alternance" mais il n'y pas de contrat de travail entre le formé et la structure qui accueille en stage et donc pas de salaire.

Quel contrat ? Pour quel public ? Avec quel objectif ?

Le contrat d'apprentissage

Il s'adresse aux jeunes de 16 à 25 ans (des dérogations à cette limite d'âge sont possibles dans certaines situations). Son objectif : l'acquisition d'un diplôme de l'enseignement professionnel ou technologique (CAP, bac pro, etc.) ou d'un titre inscrit au Répertoire national de la certification professionnelle (RNCP).

Le contrat d'apprentissage fait partie de la formation initiale au même titre qu'une formation à temps plein scolaire.

Le contrat de professionnalisation

Ce contrat existe depuis 2004. Il est destiné à l'insertion ou à la réinsertion de 2 types de public :

  • les jeunes de 16 à 25 ans révolus afin de compléter leur formation initiale
  • les demandeurs d'emploi âgés de 26 ans et plus.

Ce type de contrat ne fait pas partie de la formation initiale mais relève de la formation professionnelle. De ce fait, les formations par contrat de pro ne sont pas recensées par l'Onisep ; vous ne les trouverez ni sur le site Onisep ni dans les guides régionaux gratuits (guide "Après la 3e", guide "Après le bac"...) qui vous sont distribués.

Pour connaitre les formations possibles en Franche-Comté et savoir si vous avez le droit d'en bénéficier, adressez-vous aux Espaces jeunes - Missions locales

Comment choisir ?

Le plus souvent, vous n'avez pas le choix du type de contrat et une seule possibilité existe dans l'organisme de formation ; ou encore l'entreprise avec laquelle vous signez le contrat ne vous donne pas le choix. Si la formation existe dans deux organismes différents avec pour l'un un contrat d'apprentissage et pour l'autre un contrat de pro, un comparatif peut vous aider dans votre réflexion sur le Portail de l'alternance

L'alternance est-elle faite pour moi ?

Une question préalable à laquelle vous ne pensez pas toujours : l'alternance me convient-elle ? Acquérir une expérience professionnelle tout en obtenant un diplôme ou un titre reconnu : la formule des formations en alternance est alléchante. Mais elle est aussi exigeante. Avant de vous lancer dans la recherche d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, vérifiez que vous avez bien le profil... Lire la suite 

Le salaire de l'apprenti

Dans le cadre du contrat d’apprentissage, vous bénéficiez d’une rémunération variant en fonction de votre âge et de votre formation initiale. Votre salaire minimum est calculé sur la base du SMIC brut. Ce salaire évolue à chaque changement de tranche d’âge, soit à 18 et 21 ans. Votre employeur devra donc augmenter votre salaire au premier jour du mois suivant la date de votre anniversaire.

Les apprentis bénéficient d'une disposition exceptionnelle : leur salaire brut ne subit aucune retenue pour cotisations sociales. Le salaire brut est égal au salaire net (sous réserve de quelques exceptions). Cela n'empêche bien sûr pas d'avoir droit à une protection sociale. Le salaire de l'apprenti est également totalement exonéré de l'impôt sur le revenu, dans la limite du SMIC.

Des rémunérations plus favorables

  • Dans le secteur public la rémunération est augmentée de 10% pour la préparation des diplômes de niveau IV (bac professionnel, BTM et BP) et de 20% pour des diplômes de niveau III (BTS et DUT). Le secteur public ce sont les collectivités locales  (mairies, conseils généraux et régionaux...), la fonction publique hospitalière et la fonction publique d'état.
  • Certaines conventions collectives sont également plus favorables : bâtiment et travaux publics, bureaux d'études, métallurgie, pharmacie
  • Chez Les Compagnons du Devoir, tous les apprentis sont rémunérés à 50% du Smic dès le premier mois et même s’ils sont mineurs.

En savoir +

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr