Sommaire du dossier

Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Les années collège

Évaluation des acquis scolaires

Bourgogne - Dijon / Publication : 16 juillet 2018
Les nouvelles modalités d’évaluation des acquis scolaires des élèves, entrées en application à la rentrée 2016, privilégient une évaluation constructive, qui valorise les progrès et soutient la motivation. Elle vise aussi à traduire la réalité des compétences effectivement maîtrisées par chaque élève.

Les bilans périodiques

À la fin de chaque trimestre, ils renseignent sur les acquis, les progrès et les difficultés de l’élève dans chaque matière, les principaux éléments du programme travaillé et fournissent un positionnement au regard des objectifs d’apprentissage.

Chaque établissement fait le choix d’une ou de plusieurs modalités d’évaluation.  À partir de la classe de 6e, les bilans périodiques peuvent contenir des notes ou un positionnement par niveau qui indique, pour chaque matière, si les objectifs fixés pour la période sont « non atteints », « partiellement atteints »,

« atteints » ou « dépassés ».

Le bilan comprend également différents éléments, sur la vie scolaire (assiduité, ponctualité, participation à la vie de l’établissement) et le déroulement de l’accompagnement personnalisé.

Est également mentionné l’investissement de l’élève dans des projets interdisciplinaires (EPI) et les parcours éducatifs.

Il précise éventuellement les modalités spécifiques d’accompagnement (PAP, PAI, PPRE, PPS, etc.).

En troisième, sont mentionnés les vœux d’orientation (provisoires puis définitifs) et la décision d’orientation. Une annexe de correspondance est jointe au bilan périodique pour favoriser le dialogue avec les familles. Voir « les étapes de l’orientation en classe de 3e »

 

Les bilans de fin de cycle

À la fin de chaque cycle, les équipes pédagogiques font le bilan. Il est validé à l’issue du conseil de classe du 3e trimestre, selon une échelle de 1 à 4 : « Maîtrise insuffisante », « Maîtrise fragile », « Maîtrise satisfaisante », « Très bonne maîtrise ».

En fin de cycle 4, l’évaluation du socle commun est prise en compte pour l’attribution du diplôme national du brevet ( DNB).

 

Le livret scolaire unique numérique

À la rentrée 2016, un seul outil commun de suivi de la scolarité obligatoire, le livret scolaire unique (LSU), a remplacé le livret personnel de compétences. L’ensemble des éléments du parcours d’un élève y sont numérisés. Il est déployé dans l’enseignement public ou privé sous contrat avec l’Éducation nationale.

Il recense ce que les élèves ont appris, du CP à la 3e, dans une logique de mise en cohérence du parcours scolaire global et de suivi des progrès dans l’acquisition des fondamentaux, tout au long des cycles.

Il comprend les bilans périodiques et les bilans de fin de cycle qui se sont substitués aux bulletins scolaires trimestriels, l’attestation de maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, ainsi que les différentes attestations officielles obtenues à l’école ou au collège : prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1), attestation scolaire de sécurité routière (ASSR 1 et 2), attestation d’éducation à la route (AER), attestation scolaire savoir nager (ASSN).

Depuis novembre 2017, la mise en œuvre d’un traitement automatisé de données à caractère personnel dénommé « Livret scolaire unique numérique » (LSUN) a été autorisé.

Le traitement LSUN comporte un télé-service ayant pour finalités de permettre aux élèves et à leurs responsables légaux de consulter et de télécharger les différents bilans et attestations mentionnés ci-dessus.

Accessible en ligne, il facilite le suivi de la scolarité de l’élève, même en cas de changement d’établissement et d’académie. C’est un outil de liaison entre les enseignants et les parents qui disposent d’un identifiant et d’un mot de passe permettant d’y accéder via les télé-services du ministère de l’Éducation nationale.

Les élèves et les familles peuvent, quand ils le souhaitent, consulter, sauvegarder et télécharger les contenus du livret (bilans et attestations officielles) pendant toute la durée du cycle et une année au-delà.

Haut de page

Vient de paraître