Sommaire du dossier

Accueil du dossier 22 mai 2018 : nouvelle étape dans Parcoursup Infirmier/ère. Fin du concours d’entrée dans les IFSI, admission via Parcoursup Ados 2.0 : les enjeux du numérique De la 6e à la 3e, le répertoire des collèges en Bretagne Site secondes 2018-2019 CMI Figure : une formation d’ingénieur·e labellisée Les filles et le numérique : lutte contre les stéréotypes à Janzé Partez en reportage pour l'Onisep ! Dire non au sexisme. De la réflexion à l'action Formation agricole. Le "savoir vert" à la maison Les métiers pour toutes et tous Filles et maths, une équation lumineuse Girl’s day : Mixité dans les métiers de la SNCF Métiers en tous genres : forum pour la mixité et l'égalité professionnelle Un statut d’étudiant-entrepreneur Les stéréotypes, c’est pas bientôt fini ? Partez en reportage Semaine de la persévérance scolaire Métiers en tous genres Le 8 mars, c’est tout le mois de mars… EXPOSITION 8 mars : Politique : nom féminin singulier Le lycée Mendès France construit l’égalité Kiné. La réforme est en marche Apprentissage. Un CAP à votre porte... Nouveau. Un DMA Horlogerie en Bretagne Responsable de chantier. Double formation, pour l’électricité ou le BTP Traitements de surfaces. Un bac pro tout neuf aux portes de la Bretagne L’ESAT ou l’épanouissement au travail Cheval. Un CAP inédit en Bretagne Staff. Le Brevet des métiers d’art (BMA) après le CAP à Tréguier, dans les Côtes d’Armor Métiers de la piscine. Le BP ouvre en Bretagne pour construire et entretenir les bassins Soudage. Une spécialisation de haut niveau pour les bacs pro. ouvre dans les Côtes d’Armor Mécatronique navale. Spécialisation “navire” post bac pro dans le Finistère Réalité virtuelle. Golaem crée les armées de Game of Thrones Métiers de la viande. Des bouchers managers à bac+3 Mer. Une prépa. maritime pour les STI2D à l’ENSM du Havre Vente. A saisir : deux diplômes pour un parcours ! Métiers en images. Vendeur / Vendeuse Métiers en images. Des élèves reporters à Montfort-sur-Meu Olympiades des métiers 2016. 30 métiers en compétition à Saint-Brieuc Lecture et dyslexie : journées d’études Nouvelle formule "De la 6e à la 3e" Folios : se former en autonomie avec M@gistère Semaine pour l’emploi des handicapé-e-s du 14 au 20 novembre Semaine Ecole-Entreprise du 21 au 25 novembre Une journée tout-e numérique La Bretagne installe un 3e campus des métiers et des qualifications autour des technologies alimentaires Cybersécurité. La Bretagne contre-attaque et ouvre de nouvelles formations... Nouvelle vidéo. La licence de philosophie A bac+4, le DSAA Design forme de futurs chefs et cheffes d’équipe capables de gérer un projet créatif complexe... La mixité des filières à l’université Le collège Thérèse Pierre en route vers l’égalité Le 8 mars dans les collèges et lycées en Bretagne Unique dans l’Ouest, le DEUST Métiers de la forme mêle sport et santé Rentrée 2017. Trois BTS inédits en Bretagne ouvrent à Fougères, à Saint-Malo et au Guilvinec... Mer. Le lycée du Guilvinec propose un BTS Pêche et gestion de l’environnement marin unique dans l’Ouest... Un BTS après un bac pro. La Bretagne expérimente... Systèmes et réseaux. Une formation d’administrateur/trice après bac+2 Logiciel et réseau. Une formation de chef/fe de projet post bac+2 Jardinier de golf. Une spécialisation unique dans l’Ouest pour des pros du gazon Femmes et numérique : NUMERIFemmes 2017 Aider son enfant DYS à l’école : conférence Décrocheurs : préparer le bac dans un "micro-lycée" Aménagement urbain. Guillaume pense la ville pour les vélos FCIL. Spécialisation en nouvelles technologies automobiles Concours Science Factor Terminales 2017-2018. Un nouveau site de l’Onisep pour préparer votre parcours dans l’enseignement supérieur... 1001 orientations KANGAE - Entreprendre : de l’idée à l’action Social. A Rennes, on peut préparer le DE Educateur de jeunes enfants en apprentissage Se former à Folios et au parcours Avenir avec M@gistère Mer. A Saint-Malo, Nantes, Marseille et Le Havre, des formations pour naviguer... Ou pas. Les filles et la mécanique Bac 2021. La voie générale du lycée en pleine transformation Exposition. Apprenties dans des métiers industriels Devenir ingénieure : découverte des études le 22 mars Olivia Guinard, en CAP Charcutier-traiteur Les rencontres de l'apprentissage - 11 avril à Cesson-Sévigné OrientHackathon. Un hackathon « Parcours Avenir »
Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Tous nos articles

Les filles et le numérique : lutte contre les stéréotypes à Janzé

Bretagne - Rennes / Publication : 8 mars 2019
Le collège Jean Monnet de Janzé organisait le mardi 5 mars, une journée pour sensibiliser les filles de 3e, aux métiers et aux usages du numérique. Peu de filles choisissent ces métiers pourtant porteurs. Les élèves choisissent plutôt des domaines traditionnellement masculins ou féminins.

Les filles et le numérique : lutte contre les stéréotypes à Janzé

Le matin, plusieurs femmes travaillant dans le numérique ont témoigné. « Je ne savais pas qu’il existait autant de métiers possibles dans ce secteur, avoue Manon. » Les élèves ont pris conscience de la situation actuelle : faible proportion de femmes et difficulté, parfois, pour elles, de se faire une place dans ce secteur.

Maths pas obligatoires

Mais elles ont également découvert que les maths n’étaient pas forcément obligatoires et que ces professions n’utilisaient pas forcément massivement les chiffres. « Nous avons été surprises aussi par leurs parcours, constatent Elsa et Emma. Elles ont changé souvent de métier. »

Escape game et web radio

L’après-midi les jeunes filles participaient à différents ateliers. Elles ont fait du codage informatique et créé une application pour smartphone, réalisé un « escape game », une web radio, des infographies, expérimenté l’utilisation de drones et de robots dans la création d’œuvres d’art… Le but était de présenter la variété d’utilisations possibles de ces nouvelles technologies, souvent méconnues.

Déconstruire les idées reçues

« J’ai bien aimé cette journée et les ateliers en particulier, explique Elodie. On a découvert beaucoup de choses. » L’objectif global était de déconstruire les idées reçues sur les métiers dits masculins ou féminins.

Les garçons pas oubliés

Les garçons n’étaient pas oubliés. Ils rencontraient pendant ce temps des femmes et des hommes dans des métiers non traditionnellement masculins :  femmes dans le secteur du numérique également et hommes auxiliaire de puériculture, auxiliaire de vie, conseiller en gérontologie, assistant social, secrétaire, costumier… Ils ont aussi visité un EHPAD (établissement hospitalier pour personnes âgées dépendantes) et discuté avec un masseur-kinésithérapeute et un infirmier.

Une animation pédagogique créée par l’Onisep

La psychologue de l’éducation nationale (conseil en orientation), Gwenola Balluais, a proposé une animation conçue par l’Onisep, sur la mixité et les métiers du numérique http://www.onisep.fr/Pres-de-chez-vous/Hauts-de-France/Amiens/Informations-metiers/Le-numerique/Le-dossier-pedagogique/Jeu-de-decouverte-des-metiers-du-numerique

Elle permet de prendre conscience des stéréotypes sur ce secteur mais aussi sur le genre des métiers en général.

« Les professeurs principaux ont préparé la journée avec les élèves en heure de vie de classe, explique Mme Pasty, principale du collège. Une restitution entre élèves avec les enseignants permettra de prolonger la journée et de continuer le travail. »

A noter : L’académie de Rennes, le département d’Ille et Vilaine et l’association « Le Learning show » étaient partenaires de cette opération.

Madame le Recteur échange avec les collégiennes

Armande Le Pellec Muller, Recteure de l’Académie de Rennes, a participé aux ateliers de découverte du numérique de cette journée et dialogué avec les collégiennes. « A l’heure actuelle, les femmes sont encore minoritaires dans les filières et les emplois du numérique, et ce sans raison objective. La volonté de l’éducation nationale et de l’académie de Rennes est de favoriser la découverte du numérique et l’ouverture d’esprit sur ce sujet, pour les filles et les garçons ». Une politique volontariste sur ce thème est mise en œuvre dès l’école primaire. Filles et garçons peuvent, dès le plus jeune âge, utiliser des drones, des robots, réaliser des programmations simples… En partenariat avec les collectivités locales, le rectorat donne aux élèves et aux enseignants l’opportunité d’expérimenter de nouvelles pratiques. Grâce au projet académique « Living Lab interactik », les professeurs peuvent collaborer et construire des projets éducatifs. L’Onisep et les CIO participent à mieux faire connaître ces métiers porteurs et à déconstruire les stéréotypes.

Haut de page

Vient de paraître