Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Bretagne Rennes Actualités Tous nos articles

Sommaire du dossier

Accueil du dossier 22 mai 2018 : nouvelle étape dans Parcoursup Infirmier/ère. Fin du concours d’entrée dans les IFSI, admission via Parcoursup Ados 2.0 : les enjeux du numérique De la 6e à la 3e, le répertoire des collèges en Bretagne Site secondes 2018-2019 CMI Figure : une formation d’ingénieur·e labellisée Partez en reportage pour l'Onisep ! Dire non au sexisme. De la réflexion à l'action Formation agricole. Le "savoir vert" à la maison Les métiers pour toutes et tous Filles et maths, une équation lumineuse Girl’s day : Mixité dans les métiers de la SNCF Métiers en tous genres : forum pour la mixité et l'égalité professionnelle Un statut d’étudiant-entrepreneur Les stéréotypes, c’est pas bientôt fini ? Partez en reportage Semaine de la persévérance scolaire Métiers en tous genres Le 8 mars, c’est tout le mois de mars… EXPOSITION 8 mars : Politique : nom féminin singulier Le lycée Mendès France construit l’égalité Kiné. La réforme est en marche Apprentissage. Un CAP à votre porte... Nouveau. Un DMA Horlogerie en Bretagne Responsable de chantier. Double formation, pour l’électricité ou le BTP Traitements de surfaces. Un bac pro tout neuf aux portes de la Bretagne L’ESAT ou l’épanouissement au travail Cheval. Un CAP inédit en Bretagne Staff. Le Brevet des métiers d’art (BMA) après le CAP à Tréguier, dans les Côtes d’Armor Métiers de la piscine. Le BP ouvre en Bretagne pour construire et entretenir les bassins Soudage. Une spécialisation de haut niveau pour les bacs pro. ouvre dans les Côtes d’Armor Mécatronique navale. Spécialisation “navire” post bac pro dans le Finistère Réalité virtuelle. Golaem crée les armées de Game of Thrones Métiers de la viande. Des bouchers managers à bac+3 Mer. Une prépa. maritime pour les STI2D à l’ENSM du Havre Vente. A saisir : deux diplômes pour un parcours ! Métiers en images. Vendeur / Vendeuse Métiers en images. Des élèves reporters à Montfort-sur-Meu Olympiades des métiers 2016. 30 métiers en compétition à Saint-Brieuc Lecture et dyslexie : journées d’études Nouvelle formule "De la 6e à la 3e" Folios : se former en autonomie avec M@gistère Semaine pour l’emploi des handicapé-e-s du 14 au 20 novembre Semaine Ecole-Entreprise du 21 au 25 novembre Une journée tout-e numérique La Bretagne installe un 3e campus des métiers et des qualifications autour des technologies alimentaires Cybersécurité. La Bretagne contre-attaque et ouvre de nouvelles formations... Nouvelle vidéo. La licence de philosophie A bac+4, le DSAA Design forme de futurs chefs et cheffes d’équipe capables de gérer un projet créatif complexe... La mixité des filières à l’université Le collège Thérèse Pierre en route vers l’égalité Le 8 mars dans les collèges et lycées en Bretagne Unique dans l’Ouest, le DEUST Métiers de la forme mêle sport et santé Rentrée 2017. Trois BTS inédits en Bretagne ouvrent à Fougères, à Saint-Malo et au Guilvinec... Mer. Le lycée du Guilvinec propose un BTS Pêche et gestion de l’environnement marin unique dans l’Ouest... Un BTS après un bac pro. La Bretagne expérimente... Systèmes et réseaux. Une formation d’administrateur/trice après bac+2 Logiciel et réseau. Une formation de chef/fe de projet post bac+2 Jardinier de golf. Une spécialisation unique dans l’Ouest pour des pros du gazon Femmes et numérique : NUMERIFemmes 2017 Aider son enfant DYS à l’école : conférence Décrocheurs : préparer le bac dans un "micro-lycée" Aménagement urbain. Guillaume pense la ville pour les vélos FCIL. Spécialisation en nouvelles technologies automobiles Concours Science Factor Terminales 2017-2018. Un nouveau site de l’Onisep pour préparer votre parcours dans l’enseignement supérieur... 1001 orientations KANGAE - Entreprendre : de l’idée à l’action Social. A Rennes, on peut préparer le DE Educateur de jeunes enfants en apprentissage Se former à Folios et au parcours Avenir avec M@gistère Mer. A Saint-Malo, Nantes, Marseille et Le Havre, des formations pour naviguer... Ou pas. Les filles et la mécanique Bac 2021. La voie générale du lycée en pleine transformation Exposition. Apprenties dans des métiers industriels Devenir ingénieure : découverte des études le 22 mars Olivia Guinard, en CAP Charcutier-traiteur Les rencontres de l'apprentissage - 11 avril à Cesson-Sévigné OrientHackathon. Un hackathon « Parcours Avenir »

Tous nos articles

Réalité virtuelle. Golaem crée les armées de Game of Thrones

Bretagne - Rennes / Publication : 4 mai 2016
Une start-up bretonne, Golaem, a mis au point un logiciel qui permet à des cinéastes, des réalisateurs de jeux vidéo ou des publicitaires de créer des foules virtuelles très réalistes...

Golaem Réalité Virtuelle

Une armée dans la série Game of Thrones, les spectateurs massés sur le parcours du Tour de France dans le dernier film de Stephen Frears, « The Program »... Pas de figurants ici, mais des foules créées à partir de personnages virtuels grâce à un logiciel commercialisé par une start-up bretonne, Golaem. Stéphane Donikian a créé la société en 2009. Sa spécialité : l’animation et la simulation des comportements humains. « Avant de devenir chef d’entreprise, je conduisais des recherches au sein d’une équipe qui travaillait sur l’interaction entre humain et humain virtuel dans un monde virtuel. J’ai eu l’envie d’aller plus loin que la réalisation de prototypes, mettre en pratique certains résultats de la recherche et concevoir des produits commercialisables. »

Deux ans pour industrialiser les résultats de la recherche

A ses débuts, Golaem collaborait avec les services innovation de quelques grandes entreprises pour, par exemple, créer des simulateurs de pilotage pour l’aéronautique et l’automobile ou des applications de formation à la maintenance industrielle. Peu à peu la jeune société a recentré ses activités sur les effets spéciaux pour le cinéma, les séries TV, les films d’animation et la publicité.

Goalem commercialise aujourd’hui un logiciel, “Golaem Crowd”, qui permet à n’importe qui - ou presque ! - de créer des foules d’un réalisme tout à fait étonnant. « Il nous a fallu du temps, près de deux ans, pour industrialiser les résultats de la recherche. Notre logiciel peut remplacer aujourd’hui l’ingénieur informaticien qui, avant, fabriquait animations et effets spéciaux. Les créatifs se débrouillent avec le logiciel et l’ingénieur n’intervient qu’en support technique. »  On peut ainsi créer une armée en 3mn, ou remplir un stade en quelques manipulations. De grandes batailles mettant en scène des milliers de soldats dans la série “Game of Thrones”  n’ont pas été tournées avec une pléthore de figurants mais avec Golaem Crowd !

« 90% de nos clients sont à l’étranger, souligne Stéphane Donikian, USA, Japon, Canada, Brésil, Inde... » La petite entreprise a un projet en cours avec un gros éditeur de jeux vidéo et va aussi recréer la bataille de Waterloo pour la télévision britannique... « Le marché reste limité, mais la technologie progresse et les projets se diversifient. Golaem démocratise la simulation humaine. »

 

Parcours. Recherche appliquée

Stéphane Donikian débutait des études universitaires en maths-physique quand il s’est découvert un intérêt marqué pour l’informatique après la présentation par un enseignant de recherches en intelligence artificielle. Il quitte alors le sud de la France pour suivre des études à l’université Rennes1 et y décrocher un doctorat en informatique. Il intègre ensuite une équipe de recherche à l’INRIA (l’Institut national de recherche en informatique et en automatique), obtient l’habilitation à diriger des recherches. Un peu frustré de devoir s’arrêter à la mise au point de prototypes sans jamais passer à la phase d’industrialisation, et conscient du potentiel de la réalité virtuelle, il décide de créer son entreprise.

 

Golaem. Une équipe de 15 personnes

L’entreprise créée en 2009 emploie une quinzaine de personnes, titulaires d’un diplôme en informatique de niveau bac+5 minimum pour la plupart. « Certaines sortent d’une école d’ingénieurs, d’autres de l’université. Ce ne sont pas des débutantes. Leurs parcours après l’école, leurs expériences professionnelles, sont importants. Avec aussi la maîtrise de l’anglais, essentielle dans notre activité. » Une personne, architecte avec une formation en 3D, est chargée du support clients. Et Golaem emploie aussi un commercial et une assistante de direction.

Site : www.golaem.com

 

Vidéo présentation : https://www.youtube.com/watch?v=rr6tDBeNEv0  

 

Animation Le Bon Plan :

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels