Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Bretagne Rennes Actualités Tous nos articles

Sommaire du dossier

Accueil du dossier Partez en reportage pour l'Onisep ! Dire non au sexisme. De la réflexion à l'action Formation agricole. Le "savoir vert" à la maison Les métiers pour toutes et tous Filles et maths, une équation lumineuse Girl’s day : Mixité dans les métiers de la SNCF Métiers en tous genres : forum pour la mixité et l'égalité professionnelle Un statut d’étudiant-entrepreneur Les stéréotypes, c’est pas bientôt fini ? Partez en reportage Semaine de la persévérance scolaire Métiers en tous genres Le 8 mars, c’est tout le mois de mars… EXPOSITION 8 mars : Politique : nom féminin singulier Le lycée Mendès France construit l’égalité Kiné. La réforme est en marche Apprentissage. Un CAP à votre porte... Nouveau. Un DMA Horlogerie en Bretagne Responsable de chantier. Double formation, pour l’électricité ou le BTP Traitements de surfaces. Un bac pro tout neuf aux portes de la Bretagne L’ESAT ou l’épanouissement au travail Cheval. Un CAP inédit en Bretagne Staff. Le Brevet des métiers d’art (BMA) après le CAP à Tréguier, dans les Côtes d’Armor Métiers de la piscine. Le BP ouvre en Bretagne pour construire et entretenir les bassins Soudage. Une spécialisation de haut niveau pour les bacs pro. ouvre dans les Côtes d’Armor Mécatronique navale. Spécialisation “navire” post bac pro dans le Finistère Réalité virtuelle. Golaem crée les armées de Game of Thrones Métiers de la viande. Des bouchers managers à bac+3 Mer. Une prépa. maritime pour les STI2D à l’ENSM du Havre Vente. A saisir : deux diplômes pour un parcours ! Métiers en images. Vendeur / Vendeuse Métiers en images. Des élèves reporters à Montfort-sur-Meu Olympiades des métiers 2016. 30 métiers en compétition à Saint-Brieuc Lecture et dyslexie : journées d’études Nouvelle formule "De la 6e à la 3e" Folios : se former en autonomie avec M@gistère Semaine pour l’emploi des handicapé-e-s du 14 au 20 novembre Semaine Ecole-Entreprise du 21 au 25 novembre Une journée tout-e numérique La Bretagne installe un 3e campus des métiers et des qualifications autour des technologies alimentaires Cybersécurité. La Bretagne contre-attaque et ouvre de nouvelles formations... Nouvelle vidéo. La licence de philosophie A bac+4, le DSAA Design forme de futurs chefs et cheffes d’équipe capables de gérer un projet créatif complexe... La mixité des filières à l’université Le collège Thérèse Pierre en route vers l’égalité Le 8 mars dans les collèges et lycées en Bretagne Unique dans l’Ouest, le DEUST Métiers de la forme mêle sport et santé Rentrée 2017. Trois BTS inédits en Bretagne ouvrent à Fougères, à Saint-Malo et au Guilvinec... Mer. Le lycée du Guilvinec propose un BTS Pêche et gestion de l’environnement marin unique dans l’Ouest... Un BTS après un bac pro. La Bretagne expérimente... Systèmes et réseaux. Une formation d’administrateur/trice après bac+2 Logiciel et réseau. Une formation de chef/fe de projet post bac+2 Jardinier de golf. Une spécialisation unique dans l’Ouest pour des pros du gazon Femmes et numérique : NUMERIFemmes 2017 Aider son enfant DYS à l’école : conférence Décrocheurs : préparer le bac dans un "micro-lycée" Aménagement urbain. Guillaume pense la ville pour les vélos FCIL. Spécialisation en nouvelles technologies automobiles Concours Science Factor 1001 orientations KANGAE - Entreprendre : de l’idée à l’action Social. A Rennes, on peut préparer le DE Educateur de jeunes enfants en apprentissage Se former à Folios et au parcours Avenir avec M@gistère Mer. A Saint-Malo, Nantes, Marseille et Le Havre, des formations pour naviguer... Ou pas. Les filles et la mécanique Bac 2021. La voie générale du lycée en pleine transformation Exposition. Apprenties dans des métiers industriels Devenir ingénieure : découverte des études le 22 mars Les rencontres de l'apprentissage - 11 avril à Cesson-Sévigné OrientHackathon. Un hackathon « Parcours Avenir »

Tous nos articles

Social. Apprendre un métier parmi des enfants

Bretagne - Rennes / Publication : 29 novembre 2017
A celles et ceux que l’éducation des enfants de 0 à 7 ans passionne, un centre de formation breton propose de préparer le Diplôme d’Etat d’Educateur de jeunes enfants en alternance. L’apprentissage progressif et rémunéré du métier, en immersion encadrée dans une structure...

DE Educateur de jeunes enfants en apprentissage

« Mon métier consiste à veiller à ce que l’enfant grandisse bien. » Elodie est éducatrice de jeunes enfants et travaille dans une crèche familiale. « Je m’occupe d’enfants jusqu’à trois ans. Au travers des différentes activités, j’écoute ce qu’ils disent, j’observe ce qu’ils montrent. Je partage mes observations avec les parents, je réponds à leurs questions. Je communique beaucoup avec les assistantes maternelles. C’est un vrai travail d’équipe pour conduire le projet pédagogique de la structure... Ce que j’apprécie vraiment, c’est l’absence de toute routine. »

Théorie à l’école, pratique en structure, stages

Elodie est titulaire du Diplôme d’Etat d’Educateur de jeunes enfants. La formation dure trois années post bac et se partage entre stages (2100 h) et enseignements théoriques (1500 h). Originalité régionale, Askoria, l’unique école bretonne, propose aussi de se former en étant rémunéré, en partenariat avec le CFA Arfass Bretagne chargé de l’apprentissage dans le secteur sanitaire et social. Les candidat.e.s doivent avoir moins de 31 ans (c’est une expérimentation académique) et signer un contrat d’apprentissage avec un employeur. Ils et elles doivent aussi être admis aux épreuves d’entrée en formation. Cependant, si les jeunes ne se sont pas inscrits à ces épreuves, le centre de formation peut organiser une sélection spécifique. Temps plein ou alternance, la formation théorique est la même. Les apprenti.e.s passent davantage de temps à l’extérieur de l’école, pour la plus grande part chez leur maître d’apprentissage qui les initie progressivement au métier, et aussi en stage de découverte dans d’autres structures.

 

Infos sur la formation : www.askoria.eu

Plus d’infos sur le métier : le témoignage d’Elodie en vidéo... 

 

Pourquoi embaucher un ou une apprentie ?

- Pour permettre à un jeune de réaliser son projet professionnel en suivant une formation qu’il avait écartée pour raisons financières.
- Pour permettre à un jeune sans qualification travaillant déjà dans la structure de se qualifier tout en restant dans celle-ci.
- L’apprentissage fidélise un jeune dans la structure.
- L’apprentissage dynamise la gestion des ressources humaines en permettant à un collaborateur de devenir maître d’apprentissage, ce qui donne une nouvelle dimension à son poste. Et embaucher un jeune permet aussi aux équipes d’être questionnées et remobilisées dans leurs connaissances, leurs savoir-faire, leurs valeurs.

Source : CFA Arfass Bretagne

 

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Mon orientation en ligne