Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Egalité des filles et des garçons

L’orientation dans l’académie de Rennes

Bretagne - Rennes / Publication : 17 avril 2019
Les choix d’orientation, les parcours et la réussite sont très différents selon que l’on est une fille ou un garçon. Après le collège, dans la voie générale et technologique, professionnelle et à l’université.

Après la 3e

Il y a plus de filles (81%) en 2nde générale et technologique  que de garçons (69%). C’est l’inverse en 2nde professionnelle (respectivement 19% et 31%).

La voie générale

Depuis une vingtaine d’année, la part des filles en classe de terminale régresse régulièrement dans les voies technologiques et en apprentissage. Elle se conforte par contre, dans la voie générale.

 

 

 

 

 

Choix des enseignements d’exploration en seconde générale et technologique

A l’entrée en seconde générale et technologique, les garçons choisissent plus souvent les enseignements d’exploration "Sciences et technologie" (78% des garçons contre 57% des filles). Les enseignements d’exploration "Lettres, Langues, Arts" sont préférés par les filles. 36% des filles les choisissent contre 15% des garçons.

Dans les voies générales et technologiques, les filles sont majoritaires. Dans la voie professionnelle et l’apprentissage, la situation s’inverse : les garçons sont plus nombreux. 31% des garçons choisissent la voie professionnelle contre 19% des filles.

 

 

Choix des filières de terminale

Les filles sont très présentes dans les séries L (Littéraire) (79%), ES (Economique et sociale) (62%) et ST2S (sciences et technologies de la santé et du social) (88%).

En 20 ans, la part des filles dans la série S (scientifique) a progressé pour atteindre 48% en 2016.. On observe une augmentation du nombre de garçons dans les séries L  ST2S et STMG.

La série STMG (Sciences et technologies du management et de la gestion) est mixte avec 49% de garçons. La série STI2D (Sciences et technologies de l'industrie et du développement durable) reste très fortement masculine avec 94% des effectifs.

 

La voie professionnelle

Choix des secteurs professionnels (voie professionnelle)

Les garçons sont fortement majoritaires dans le domaine de la production (génie civil, matériaux, mécanique, électricité. Les filles sont nettement plus nombreuses dans les domaines des services (transports, logistique, commerce, gestion, services aux personnes...).

Evolution de la part des filles en terminale professionnelle par domaine depuis 1996 (statut scolaire + apprentis) :

La part des filles progresse dans le domaine de la production ( de 8% en 1996 à 13% en 2015).

 

 

Après la Terminale

Les filles choisissent davantage d’entrer à l’Université et en PACES (Première année commune aux études de santé) que les garçons. Ces derniers,  choisissent quant à eux davantage l’IUT (Institut universitaire de technologie) ou les CPGE (Classes préparatoires aux grandes écoles).

 

 

Les garçons issus de série S (Scientifique) choisissent l’IUT et les CPGE (Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles), les filles, l’université et  le PACES Première année commune aux études de santé).

 

Taux de passage de première en deuxième année d’IUT et d’université.

A l’IUT et en Université, les filles ont un taux de passage en seconde année supérieur aux garçons (53% contre 43 à l’université, 87 contre 74 à l’IUT). Dans les autres filières, la réussite est similaire.

 

Source : SE3P, Rectorat Rennes, chiffres Rentrée 2015

 

Les étudiantes et étudiants à l’université 

 

A Rennes 1, les filles sont très présentes en médecine, pharmacie, IPAG (Institut de préparation à l’administration générale) et Droit. Elles sont très minoritaires dans les écoles d’ingénieur/e/s

A Rennes 2, les filles sont fortement majoritaires dans les formations ALC (Arts, lettres et communication), Langues et sciences humaines. En filière STAPS (Sciences et techniques des activités sportives), la tendance s’inverse.

* Sources : Lettre interne université Rennes 1 et Université Rennes 2

 

A noter :
Le ministère de l’éducation nationale publie des données statistiques sur la réussite des filles et des garçons depuis l’école jusqu’à l’entrée dans la vie active. Elles montrent des différences entre filles et garçons selon les sexes en matière de parcours et de réussite, de choix d’orientation et de poursuite d’études entre filles et garçons. Ces différences auront des incidences sur l'insertion et les situations professionnelles et salariales des unes et des autres.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Mon orientation en ligne