Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Rentrée 2019. Tour d’horizon des nouvelles formations

Mer. Une voie pro renouvelée

Bretagne - Rennes / Publication : 4 avril 2019
Un nouveau bac professionnel maritime polyvalent pont/machine, deux bacs pro. renforcés, et trois bacs pro. pour une seule seconde à options... Grand ménage de printemps sur les flots !

Mer. Une voie pro renouvelée

La mer sans arrêt revoit ses cursus pour à la fois attirer une nouvelle jeunesse dans ses filets et la diplômer au plus près des besoins de ses futurs employeurs. Rentrée 2019, c’est la voie professionnelle qu’on renouvelle : une seconde pro commune, deux bacs pro. rénovés et un nouveau diplôme...

Le petit nouveau, c’est un bac professionnel maritime polyvalent. Il donnera aux futurs diplômés une double qualification pont et machine. Ils et elles pourront prendre la responsabilité de petites unités à la pêche ou au commerce, occuper les fonctions de capitaine de pêche (capitaine 200) ou de capitaine d’un navire à passagers (de jauge brute inférieure à 200). Bacheliers et bachelières pourront aussi exercer le métier de mécanicien sur un navire de commerce, de plaisance ou de pêche (dont la puissance propulsive ne dépasse pas les 750 kw). Les plus motivé.e.s pourront en outre continuer leurs études, après une année de mise à niveau, dans l’un deux deux BTS maritimes, Pêche et gestion de l’environnement marin ou Maintenance des systèmes electro-navals.

Ce nouveau bac pro polyvalent sera expérimenté dans deux LP maritimes à la rentrée 2019, Etel (56) en Bretagne et Fécamp (76) en Normandie.

On renforce les deux bacs professionnels existants. Le bac pro Electromécanicien marine rénové donnera des compétences supplémentaires en électrotechnique, électronique et automatisme. Et l’option pêche du bac pro Conduite et gestion des entreprises maritimes revu (il comporte deux autres options, commerce et plaisance) consolide l’apprentissage des techniques de ramendage, de matelotage et de manoeuvre pour être opérationnel plus rapidement. Ces rénovations renforcent aussi l’adéquation des formations maritimes françaises avec les exigences internationales en matière de qualification. Le gage d’une employabilité elle-aussi renforcée.

La seconde professionnelle est revisitée. Comme dans l’éducation nationale et l’agriculture qui mettent en place des secondes pro. par famille de métiers, la mer propose aux collégiens et aux collégiennes une seconde commune à l’ensemble des bacs pro. maritimes. A côté d’un socle de connaissances maritimes communes, les lycéens pourront choisir une option de consolidation correspondant à  la filière souhaitée en première, pêche, pont ou machine. Ils et elles pourront y ajouter une option d’exploration (pont, machine ou pêche) qui permettra d’acquérir les fondamentaux d’une autre filière et facilitera une réorientation en fin de seconde.

 

A télécharger

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Mon orientation en ligne