Centre - Orléans / Publication : 9 décembre 2015
La France est la première puissance agricole au sein de l'Union Européenne, l'agriculture est un enjeu majeur et un secteur dynamique.

photo abeille

L'agriculture en France : un enjeu majeur

Sur le plan économique, c'est une source de croissance, un secteur en excédent commercial et une activité créatrice d'emplois.
La moitié du territoire national est consacrée à la production agricole.

S'agissant des emplois, les secteurs économiques relevant de la compétence du Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt sont :
• les productions agricoles, végétales, animales et spécialisées,
• les industries agroalimentaires,
• la forêt.

L'emploi est appelé à se développer dans pratiquement toutes les branches même si certaines peinent à recruter la main-d’œuvre nécessaire.
C'est notamment le cas de certaines productions animales et végétales spécialisées, des agroéquipements, des industries agroalimentaires.

L’agriculture en France, c'est aussi :
• un secteur de formation important avec 814 établissements d’enseignement technique et 20 écoles d’enseignement supérieur,
• un enjeu primordial pour l’alimentation des consommateurs,
• le poids croissant de l’agriculture biologique...

♦ 450 000 exploitations
♦ 2,8% de la population active
♦ 1,7% du PIB
♦ 18% de la production agricole de l’Union Européenne

L'agriculture en région Centre-Val de Loire : un secteur dynamique

En région Centre-Val de Loire, l'agriculture représente un poids considérable en termes économique, social ou environnemental, et conditionne l'avenir d'une grande partie de l'espace (60%  du territoire consacrés à la production agricole).
Elle est aussi porteuse d'emplois et son impact est loin d'être négligeable sur les ressources naturelles.

L’agriculture en région Centre-Val de Loire, c’est :

©AREFA Centre-Val de Loire

PRODUCTIONS VÉGÉTALES
• 1 200 000 hectares de céréales et 400 000 hectares d’oléo-protéagineux (première région céréalière d’Europe, premier producteur national avant fusions des régions),
• 30 000 hectares de betteraves industrielles exploitées sur place,
• 22 000 hectares de vignes dont 85 % en AOP.

PRODUCTIONS ANIMALES
• caprins : 11 % du cheptel national et 5  appellations d’origine en fromage de chèvre,
• bovins : élevages principalement orientés vers la production de viande (près de 200 000 vaches allaitantes, 62 000 vaches laitières),
• des ateliers de production de volailles souvent associés aux exploitations céréalières.

Vient de paraître