Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Le handicap en Lorraine

Parcours de l'élève

Lorraine - Nancy / Publication : 7 septembre 2015
Longtemps pris en charge par des établissements spécialisés, les élèves en situation de handicap sont de plus en plus scolarisés en milieu ordinaire. Une avancée obtenue grâce à la loi de 2005. Retrouvez dans cet espace des ressources pour mieux comprendre le fonctionnement et les différents modes de scolarisation en Lorraine. Et aussi, un témoignage décomplexé sur le handicap.

Sommaire

 

Scolarisation de l'élève en situation de handicap

 

EDU207HDR

Tout enfant handicapé a droit à un parcours scolaire continu et adapté grâce à une évaluation régulière de ses compétences et de ses besoins, depuis la maternelle jusqu'à son entrée en formation professionnelle ou dans l'enseignement supérieur.

Organisation de la scolarité

La scolarité de chaque élève en situation de handicap s'organise autour d'un document essentiel : son projet personnalisé de scolarisation (PPS). Comment est-il défini ? Quelles sont les démarches et les procédures à mettre en place ? Qui intervient ? 

Voir ici  

Les interlocuteurs

Dans les établissements scolaires ou spécialisés, au sein de la Maison départementale des personnes handicapées, de nombreux professionnels travaillent autour de l'élève en situation de handicap, chacun dans son champ de compétence : accompagnement, éducation, santé, social.

Voir ici

A chacun son école

A chaque étape de la scolarité, en fonction des besoins de chaque élève et de son handicap, correspond un mode de scolarisation. Les passerelles pour passer d'un mode à un autre sont de plus en plus nombreuses. Le point sur la scolarisation individuelle, les dispositifs collectifs d'inclusion (Ulis), les établissements médico-sociaux, les établissements à caractère sanitaire, la scolarisation à l'hôpital, par correspondance.

Voir ici

Le collège et après : principales étapes

Passage en 6e, orientation après la 3e vers le lycée ou la voie professionnelle, orientation après le lycée vers l'enseignement supérieur, chaque changement de cycle remet en question le PPS du jeune et le mode de scolarisation et d'accompagnement choisi.

Voir ici

Schéma des parcours possibles de l'école primaire à l'enseignement supérieur

Voir ici

En savoir plus

Les ULIS dans les collèges et les lycées en Lorraine

 
Les unités localisées pour l'inclusion scolaire (Ulis) permettent l'accueil dans un collège, un lycée professionnel, ou un lycée général et technologique d'un petit groupe d'élèves présentant le même type de handicap.

L'admission dans une Ulis

HAND069HDR

L'admission nécessite un avis favorable de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Cette commission dépend de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). La MDPH est l'organisme compétent pour la reconnaissance des droits de l'élève handicapé, l'attribution d'aides, d'allocations ou de prestations, ainsi que pour son orientation scolaire ou professionnelle. L'entrée dans une Ulis se fait sur la base d'un projet personnalisé de scolarisation (PPS) qui identifie les besoins de l'élève. Il définit les objectifs adaptés et prévoit la mise en œuvre des aides spécifiques nécessaires au bon déroulement de la scolarité.

Pour quel type de handicap

L'Ulis est une réponse aux besoins des élèves en situation de handicap présentant :

  • des troubles des fonctions cognitives ou mentales : TFC
  • des troubles spécifiques du langage et des apprentissages : TSLA
  • des troubles envahissants du développement (dont l'autisme) : TED
  • des troubles des fonctions motrices : TFM
  • des troubles de la fonction auditive : TFA
  • des troubles de la fonction visuelle : TFV
  • des troubles multiples associés (pluri-handicap ou maladie invalidante) : TMA  

Voir ici la liste des ULIS dans les collèges et les lycées en Lorraine

Le fonctionnement

Au sein de l'établissement scolaire, l'Ulis accueille des adolescents en situation de handicap qui ne peuvent pas (ou plus) être scolarisés à titre individuel. Cette classe regroupe 10 à 12 élèves présentant le même type de handicap ou de troubles. Ils sont pris en charge par un enseignant spécialisé nommé coordonnateur de l'Ulis. Il est chargé d'organiser les activités éducatives et pédagogiques permettant à chaque élève de progresser à son rythme dans les apprentissages scolaires. Il peut être épaulé dans sa classe par un(e) auxiliaire de vie scolaire collectif (AVS-co). Pour favoriser leur inclusion scolaire et éviter l'isolement, les élèves des Ulis doivent pouvoir passer quelques heures par semaine avec les élèves des classes ordinaires en fonction de leur niveau et de leurs contraintes personnelles. Par ailleurs, ils peuvent bénéficier de soins et de rééducation par un service extérieur (SESSAD) intervenant au sein même de l'établissement scolaire.

Au collège

Les élèves scolarisés dans une Ulis possèdent un Livret Personnalisé de Compétences (LPC) dans lequel sont mentionnées les compétences du "socle commun de connaissances et de compétences" validées tout au long de leur scolarité. Dès la 6e, ils bénéficient d'activités ajustées à leurs besoins spécifiques dans le cadre du "Parcours Avenir" (découverte du monde économique et professionnel, de la diversité des métiers et des formations, construction du projet d'orientation scolaire et professionnelle) et des entretiens personnalisés d'orientation en classe de 3e. Si le PPS prévoit l'accès à une formation professionnelle qualifiante après le collège, la découverte d'activités professionnelles peut se faire dans le cadre de stages en entreprises, en lycée professionnel, en SEGPA (section d'enseignement général et professionnel adapté) dans un collège, ou dans tout établissement médico-social possédant des plateaux techniques (IME...).

En lycée professionnel

Les Ulis y sont moins nombreuses qu'en collège, on les appelle "Ulis pro". Les élèves des Ulis pro ont accès aux formations professionnelles de leur lycée professionnel, et à celles des autres lycées professionnels lorsque l'Ulis pro est organisée sous la forme d'un réseau regroupant plusieurs établissements. Pendant leur formation, ils suivent des cours théoriques dispensés par un enseignant spécialisé, et les cours d'enseignement professionnel sont l'occasion de regroupement avec les élèves valides. En fin de parcours, ils passent le même diplôme que les autres jeunes de la filière choisie. Lorsque ce n'est pas possible, ils valident une partie du diplôme ou encore obtiennent une "attestation des compétences professionnelles" acquises dans le cadre de la formation.

En lycée général et technologique

Les élèves des Ulis de lycée général et technologique sont accompagnés par l'équipe éducative dans leur projet de poursuites d'études après le bac dans l'enseignement supérieur, et préparés aux conditions particulières de travail qu'ils rencontreront à l'université ou en écoles supérieures. L'enseignant référent doit prendre contact le moment venu avec le correspondant "handicap" de l'enseignement supérieur afin d'assurer la transition.

Guide "Après la 3e" accessible aux déficients visuels

 

Guide "Après la 3e"

L'Onisep propose une version adaptée aux non-voyants ou malvoyants de son guide national "Après la 3e - Rentrée 2016". Il présente toute l'information sur la voie générale et technologique et la voie professionnelle accessibles après la classe de 3e.

Pour les élèves non-voyants ou malvoyants, ainsi qu'aux parents non-voyants ou malvoyants, une version adaptée de ce guide avec 2 formats disponibles :

Cette version est dans un format adapté à la lecture sur des machines de transcription automatique : bloc-notes braille électroniques et lecteurs d'écran avec synthétiseurs vocaux.

En savoir plus

A consulter : Total accès, le site mobile de l'Onisep et sa version application smartphone accessibles aux personnes aveugles et malvoyantes.

"Le nouveau est-il une bonne nouvelle ?"

 
Un film écrit et interprété par les élèves de l'EREA de Flavigny-sur-Moselle (54).

Des lycéens en situation de handicap apprennent une nouvelle renversante : leur établissement va accueillir un nouvel élève... A travers les questions qu'ils se posent, ils mènent une réflexion sur la différence et le regard de l'autre. Sur un ton parfois provocateur, ils proposent une approche décomplexée du handicap.

Le film

Produit par le CRDP (Centre Régional de Documentation Pédagogique) de Lorraine, ce film a été primé dans plusieurs festivals nationaux.

 

En savoir plus

La conférence sur les enjeux et finalités de la Loi de 2005 Académie de Nancy-Metz

Imprimer

À lire aussi

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels