Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Grand Est Reims Équipes éducatives Égalité filles-garçons

Championnat des mini-entreprises : prix "Entreprendre au féminin" 2017

Champagne-Ardenne - Reims / publication : 1er juin 2017
Lundi 22 mai, lors de la 9e édition du championnat des mini-entreprises organisé par l’association Entreprendre pour apprendre EPA, le prix « Entreprendre au féminin » a été remis à la mini-entreprise Woody Mary des élèves de 3e du collège Maryse Bastier de Reims.

Madame Fouilland-Paille de l’association « Elles bougent » et l’équipe lauréate du prix « entreprendre au féminin » du collège Maryse Bastier de Reims

 

Sur les 40 mini-entreprises créées dans l’académie, 9 avaient choisi de participer au concours « Entreprendre au féminin ».

Le jury était composé de Madame Witzman qui promeut et soutient l’ambition des salariées et sensibilise à la question de l’égalité femmes/hommes au sein de son entreprise EDF, de Madame Fouilland-Paille qui enseigne à l’ENSAM de Châlons-en-Champagne (une école d’ingénieurs où le taux d'étudiantes atteint rarement 15%), de Madame Obers chargée de la mission égalité filles-garçons du Rectorat.

En interrogeant les mini-entrepreneurs.ses, le jury avait les critères suivants pour évaluer chaque équipe :

  • Le nombre de postes décisionnels occupés par des filles ?
  • Comment la présentation du / de la rapporteur.se inclut-elle la thématique ?
  • Comment valorise-t-elle tous les talents ?
  • Le degré de mixité de l’entreprise
  • Le climat de l’équipe (comment chacun.e prend sa place, s’exprime ?)

Les projets et les équipes étaient de grande qualité et le choix a été difficile. Les équipes de collégiens.nes se sont en général démarqué des autres candidats.es par une plus grande culture de l’égalité filles-garçons. L’entreprise Woody Mary a été récompensée pour l’expression de son engagement plein et entier au travers du discours tenu mais aussi de la décoration du stand.

Le directeur administratif d’expliquer : « tout le monde a trouvé sa place en fonction de ses intérêts et ses compétences sans tenir compte du fait d’être un garçon ou une fille »

La directrice du service technique de préciser : « nous avons choisi de décorer notre banderole en découpant dans du papier des fleurs des champs rouges et feuilles de monstera grises pour éviter de tomber dans le « girly » des roses tout en respectant notre féminité. »

La PDG, avec une conviction et un aplomb indémontables de conclure : « c’est important de dépasser les stéréotypes pour faire ce qu’on a vraiment envie ».

Tout était dit !

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr