Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Grand Est Reims Équipes éducatives Égalité filles-garçons

Trophées de la mixité Marne 2017

Champagne-Ardenne - Reims / publication : 9 octobre 2017
A l’occasion de la semaine de l’égalité femmes-hommes et du spectacle-débat « Mixité des métiers : sortons des clichés ! » organisé à l’école d’ingénieure ENSAM de Châlons-en-Champagne, le lycée Gustave Eiffel a reçu le prix Trophées de la mixité récompensant le projet pédagogique de ses sections de chaudronniers et... chaudronnières !

Trophées de la mixité 2017

Le projet pédagogique des chaudronniers.ères est récompensé !

Le concours

Le concours des « Trophées de la Mixité », conjointement organisé dans les départements de l’Académie de Reims, a pour objectif de récompenser, dans le cadre des territoires d’Excellence, un établissement qui s’est illustré dans la mise en œuvre d’une action ou d’un projet portant sur la mixité professionnelle et la diversification de l’orientation des parcours.

Le projet du lycée

Le projet « Lutter contre les préjugés des métiers industriels par les lettres et les arts » porté par Mesdames Hartmann et Rivalin, enseignantes de lettres et arts appliqués a retenu l’attention du jury et a donc été primé. Cette récompense, (qui fait suite à celle du clap de bronze remis par « Je Filme le Métier qui me Plait » en 2016), vient clôturer un projet pédagogique autour du cinéma, de la vidéo et des préjugés mené de la Seconde à la Terminale. Elle valorise ainsi le travail des élèves- techniciens.nes en chaudronnerie industrielle et mécanique automobile accompli durant 3 années. Toute l’équipe du lycée Eiffel est très fière d’eux/elles et de leur parcours.

La remise du prix

Les enseignantes à l’origine du projet, mais aussi la proviseure du lycée et le professeur de chaudronnerie ont accompagné les lauréates à la journée organisée par la déléguée aux droits des femmes de la Marne dans les locaux de l’école d’ingénieurs châlonnaise. Le préfet leur a remis le prix et a été visiblement ému par les témoignages des deux bachelières, fières d’avoir su dépasser les préjugés, parfois les réticences de leur famille et fières d’avoir décroché une mention. A la rentrée, la section chaudronnerie compte trois lycéennes, du jamais vu !

Quelques photos de l’équipe et du tournage : ici

Pour voir ou revoir le film cliquer ici

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels