Accueil Grand Est Reims Informations métiers Vidéos métiers

Technicien.ne et ingénieur.e comment et pour quoi faire ? (vidéos FAE)

Champagne-Ardenne - Reims / publication : 13 juin 2017, Mise à jour : 28 juin 2017
Quels sont les niveaux d’études requis ? Les diplômes qui y mènent ? Pourquoi les filles sont attendues dans ces filières ?

Bac + 2/3/5 ?

Qu’est-ce qui distingue ces 3 niveaux de qualifications ? Comment et pourquoi choisit-on de poursuivre à l’issue d’un bac + 2 (comme le font 80% des diplômés d’un DUT) ? Spécialisations, opportunités, responsabilités et carrières sont à considérer ici.

Classe prépa ATS, adaptation techniciens.nes supérieurs.es

L'entrée en classe préparatoire ATS est réservée aux étudiants titulaires d'un BTS ou d'un DUT du domaine industriel ou scientifique.

Cette formation a un caractère polyvalent et permet d'accéder à des écoles d'ingénieurs généralistes ou spécialisées (génie civil, bâtiment, microélectronique, informatique, télécommunication, mécanique, énergétique, travaux publics...).

En savoir plus sur le site du lycée Arago

Zoom sur 2 DUT  

Présentation du DUT réseaux et télécom et du DUT hygiène sécurité et environnement. Les différents domaines, secteurs, activités vers lesquels ces deux DUT qui forment des techniciens, vont déboucher mais aussi à l’issue desquels les poursuites d’études peuvent mener aux métiers de l’ingénierie.

Le bachelor de technologie

Cette formation a été créée pour répondre aux besoins des industriels de cadres intermédiaires à bac + 3.  Elle s’adresse exclusivement aux bacheliers technologiques STI2D et propose beaucoup de stages en entreprise et de projets.

Le diplôme d’ingénieur.e Arts et métiers

Les différentes possibilités d’admission de l’école, classes prépa maths et physique, les licences des même domaines, les BTS et DUT mais également à l’issue du bachelor de tehnologie. La formation d’ingénieur.e est axée sur la mécanique, le génie des procédés… Les secteurs sont essentiellement liés à l’industrie. Zoom sur les élèves ingénieures.

Les filles on vous attend !

Très peu de filles à l’ENSAM, qui préfèrent encore la chimie à la physique et la mécanique. L’association « Elles bougent » promeut les études et les métiers de l’ingénierie auprès des lycéennes. Les ingénieures sont attendues aussi à la sortie, par les industriels.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels