Sommaire du dossier

Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Social et paramédical : deux secteurs porteurs à l'horizon 2020.

Réformes des formations du social et paramédical

Guadeloupe - Pointe à Pitre / Publication : 3 décembre 2018
Les écoles sociales et paramédicales délivrent des diplômes d’état (DE) ou certificats de capacité (CC) permettant d’exercer un métier précis : éducateur-trice spécialisé-e, infirmier-ère, assistant-e de service social, ambulancier-ère..Une grande réforme est engagée sur plusieurs années pour rénover l'ensemble des formations du travail social et de l'intervention sociale.

Réforme des diplômes d'État du travail social

Avec  la parution des textes officiels en août dernier, la réforme entre en application en cette rentrée 2018 pour les 4 diplômes suivants : DE d’assistant du travail social, d’éducateur spécialisé, d’éducateur de jeunes enfants et d’éducateur technique spécialisé. La réforme s’appliquera en 2020 pour le DE de conseiller en économie sociale et familiale.

Désormais ces diplômes sont reconnus au niveau II (bac+ 3 au lieu de bac+2 auparavant) et confèrent le grade de licence. L’accès à la formation se fait sur dossier et entretien. Les diplômes accessibles post-bac devraient être intégrés dans Parcoursup en 2019 voire 2020 si dérogation.

Les formations engagées avant le 1er septembre 2018, ainsi que les modalités de délivrance des diplômes correspondants, restent soumises aux anciennes dispositions d’avant réforme.

A noter : le DE de conseiller en économie sociale et familiale s’inscrit dans la continuité du BTS Economie sociale et familiale. L’accès au DE n’est plus ouvert aux titulaires du DUT carrières sociales.

Réforme de l’accès au diplôme d’État d’infirmier

Pour la rentrée 2019, l'inscription au DE d’infirmier se fera via Parcoursup pour les bacheliers et bachelières de l'année ainsi que les étudiants et étudiantes en reconversion. L’admission sera sur dossier et non plus sur concours.

Les candidats et candidates qui auront suivi une prépa à l'entrée en IFSI en 2018-2019, verront leur parcours pris en compte et l'analyse des dossiers d'admission tiendra compte de la formation suivie pendant cette année transitoire.

Ces nouvelles modalités permettront un meilleur accompagnement des étudiants et étudiantes dans leur projet d’orientation, une meilleure affectation dans toutes les places en IFSI ou encore la réduction des coûts (concours, frais de déplacement…). L’affichage dans Parcoursup offrira une meilleure visibilité des formations aux lycéens et lycéennes.

Dès cette année, les élèves inscrits en IFSI bénéficient des services de vie étudiante et de droits identiques à ceux des étudiants et étudiantes des autres filières universitaires.

Cette réforme s’inscrit dans le processus d’universitarisation des formations en santé (paramédicales et maïeutiques) qui repose sur 4 axes : renforcement de l’interprofessionnalité, développement de la recherche, création de nouveaux parcours étudiants et valorisation des initiatives territoriales. Un comité de suivi coordonne et anime les différents groupes de travail chargés de réfléchir à l’avenir des différentes filières de santé.

Haut de page

Vient de paraître