Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Retour sur Numériqu'elles 2019 : le forum académique du numérique destiné aux collégiennes et lycéennes.

Picardie - Amiens / Publication : 26 novembre 2019
Vendredi 8 novembre 2019 s’est tenue la 2de édition de Numériqu'elles, forum du numérique. Le forum a accueilli pas moins de 450 collégiennes et lycéennes de l’académie dans les locaux de l’ESIEE à Amiens. Ces élèves ont eu l’occasion de découvrir les métiers du numérique grâce à 24 exposants.

Visuel numeriqu'elles

Le forum Numériqu'elles a pour objectif de faire découvrir les métiers du numérique aux jeunes filles de notre académie. Ceci afin de réintroduire plus de parité dans un secteur qui s’est fortement masculinisé depuis les années 80. Les femmes ne représentant plus que 28% des salariés des métiers du numérique et environ 12% des fonctions techniques (développement, réseau, etc.).

Au programme : des activités originales, comme "Numeri’c0d3" un escape game numérique, animé par l’Onisep, ou encore la découverte du fonctionnement d’une ruche connectée.
24 institutions, associations, organismes de formation et entreprises implantées localement, telles que L’oreal ou Procter and Gamble, se sont mobilisés pour participer à cet évènement.

Des métiers variés et d’avenir

Encadrées par les élèves de baccalauréat professionnel "Métiers de la sécurité" et "Accueil, relations clients et usagers" du lycée Romain Rolland, les collégiennes et lycéennes étaient invitées à suivre un parcours leur permettant de se renseigner sur le numérique et ses métiers. L’Onisep a suivi certaines d’entre elles durant leur visite. Venues spécialement de Laon, les élèves, accompagnées de Mahdia Pruvost, référente égalité filles-garçons et Karine Carpentier, psychologue de l’Éducation nationale, ont fait plus d’une heure et demi de route pour assister au forum.

Lors d’un arrêt au stand de Be-SMART edu, start-up de formations à distance, les représentantes de l’entreprise interrogent les élèves sur leur connaissance des métiers du numérique. Chacune d’entre elles tire au hasard un petit papier sur lequel figure le nom d’une profession du numérique ou de l’intelligence artificielle. On leur demande par la suite si elles connaissent ce métier et savent en quoi il consiste réellement.
L’occasion pour les jeunes filles de réaliser à quel point le numérique est présent dans de nombreux corps de métiers. Elles découvrent ainsi les métiers de cheffe de projet, web designer, experte réseau, game designer, data analyst et bien d’autres.

 

 

"Tous les métiers utilisent l'informatique. Par exemple, pour faire des plans, un architecte doit utiliser des logiciels qui sont dans son ordinateur. Ici on rencontre de nombreux corps de métiers, on ne s'imaginait pas que le numérique était aussi varié."
Chloé, élève au lycée Méchain de Laon.

"L’informatique c’est un métier du futur. On est obligés de passer par l’informatique, même pour nos factures. C’est global."
Clara, élève au lycée Méchain de Laon.

Briser les clichés

Ouvrir davantage les métiers du numérique aux femmes passe inévitablement par une déconstruction des clichés sur ce secteur d’activité. Un travail nécessaire si l’on en croit les témoignages des élèves suivies.

 

 

"On pense au cliché de la personne coincée derrière son ordinateur. Ou même qu’il y aurait simplement beaucoup plus de garçons. Je me suis rendue compte qu’en fait, il y a beaucoup de choses que j’aimerais faire."
Léonore, élève au lycée Méchain de Laon.

"Vu qu’on voit largement plus de garçons dans ces métiers du numérique, on s’imagine donc qu’il n’y a que des hommes et que c’est un métier qui est fait pour les hommes alors que non les femmes ont aussi leur place."
Suzanne, élève au lycée Méchain de Laon.

Ce forum est l’occasion de balayer le cliché d’un secteur réservé aux hommes. Un objectif qui passe par la présence de nombreuses femmes parmi les exposants. Entendre des professionnelles parler de leurs métiers permet aux collégiennes et lycéennes de s’y projeter plus facilement.
Une présentation des métiers du numérique qui semble porter ses fruits. Permettant même parfois aux élèves d’envisager de nouveaux projets d’orientation.

Ouvrir de nouveaux horizons

Numériqu'elles est également un moment important pour l’orientation.
La société Oracle présente sur son stand le fonctionnement d’une "ruche connectée". Un système qui permet aux apiculteurs de connaître plus en détails la vie de leurs ruches et de mieux les protéger, notamment des prédateurs.
La société Evolucare présente quant à elle des logiciels utilisés dans le milieu médical. Permettant par exemple le suivi des soins des patients à travers le dossier médical partagé.
Les élèves découvrent que des technologies qu’elles pensaient connaître ont en réalité des usages qu’elles n’imaginaient pas. Elles découvrent ainsi des métiers qu’elles ne connaissaient pas mais en apprennent également plus sur des domaines qui les intéressaient parfois déjà.

 

 

"Moi j’ai déjà une idée de métier (médecine vétérinaire). Je sais que dans ce métier tout ce qui est informatique et technologique ça se développe énormément."
Chloé, élève du Lycée Méchain de Laon.

"Oui ! J’ai vu qu’il y avait des métiers qui existaient dont je connaissais les domaines mais je ne connaissais pas leur nom et leurs tâches."
Suzanne, élève du lycée Méchain de Laon.

Enfin, comme le dit Marie, élève du lycée Méchain de Laon: "Il y a beaucoup plus d’hommes qui travaillent dans ces métiers que de femmes. Ce n’est pas une raison pour ne pas s’y intéresser."
Un propos qui résume parfaitement l’esprit de ce second forum Numériqu’elles.

 

Pour en savoir plus sur les métiers du numérique, téléchargez notre brochure "Osez le numérique".

 

 

 

Numeriqu’elles, forum du numérique, est organisé par l’Académie d’Amiens, en partenariat avec la DRDFE (Direction régionale aux droits des femmes et à l’égalité), le CORIF (Conseil, recherche, ingénierie, formation pour l’égalité femmes-hommes), IESF (Ingénieurs et scientifiques de France) et la MAIF.

Vient de paraître