Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Le parcours Avenir

Du diagnostic partagé aux actions

Picardie - Amiens / publication : 14 octobre 2016
Le collège Henri Matisse de Bohain-en-Vermandois est inscrit en REP+. Il accueille 435 élèves de la 6e à la 3e et comprend une SEGPA et une ULIS. L’établissement se situe au sein d’un environnement social et économique globalement défavorisé. La principale et le conseiller d'orientation-psychologue de l'établissement nous expliquent comment ils ont œuvré, à partir d'un diagnostic partagé, à la mise en place du parcours Avenir.

Visuel_Tableau diagnostic partagé

Murielle MOREL, principale du collège Henri Matisse

"La mise en œuvre du parcours Avenir (PA) repose sur l'ensemble de la communauté éducative. Le texte est récent mais les actions en faveur de l'éducation à l'orientation, à la découverte des métiers et des formations, existent depuis plusieurs années au collège. Notre programme d'activités est établi à partir d'un diagnostic partagé (voir illustration ci-dessus) et des problématiques propres à l'établissement.

Mon rôle : impulser une politique

Je travaille beaucoup avec le centre d'information et d'orientation (CIO) et avec Nicolas Charmier, le conseiller d'orientation-psychologue de l'établissement. En amont, son rôle est essentiel en termes d'ingénierie éducative en orientation et de conseil technique. Avec les enseignants, il a établi une relation de confiance. Il est très disponible. La qualité des échanges avec le COP est essentielle : elle favorise la mobilisation des enseignants.

Le CIO proposait différentes actions que nous avons adaptées. Par exemple, j'ai souhaité que les journées portes ouvertes dans les lycées soient organisées en 4e pour travailler l'orientation plus tôt. Autre exemple, j'ai rendu systématiques les bancs d'essai pour les orientations en DIMA (dispositif d'initiation aux métiers en alternance) ou en apprentissage.

Mon rôle est d'impulser une politique et de rappeler les enjeux à l'équipe afin que chaque acteur comprenne la logique des actions.

Organiser et accorder les moyens nécessaires

Si les rôles de chacun sont identifiés, chacun dans sa professionnalité, l'action est cohérente. Il faut ensuite accorder les moyens nécessaires et l'organiser dans un cadre structuré : des coordonnateurs pour chaque niveau, des référents pour les 4 parcours ainsi que pour l'égalité entre les filles et les garçons et la lutte contre le décrochage scolaire.      
Marie Théret – professeure certifiée de mathématiques et professeure principale de 5e – est la référente parcours Avenir et œuvre à sa mise en place. Elle est le relais nécessaire entre mon travail de cheffe qui impulse, le COP et les équipes (professeurs principaux des niveaux 5e, 4e et 3e) qui construisent le programme d'activités.

Dans le cadre de la réforme du collège, le parcours Avenir pourra être choisi à l'oral du DNB (diplôme national du brevet). Cela donnera lieu à un oral de qualité dans lequel il s'agira non pas d'évaluer "un projet défini", mais les capacités à s'informer et la compétence à s'orienter. Notre programme d'activités s'inscrit dans la continuité. Il nous a paru logique de déployer le Folios dans le collège, dès la 6e. Cet outil permet aux élèves de garder les traces de leurs recherches et de les aider à construire leur parcours. Pour les enseignants, c'est un outil de suivi offrant des ressources pédagogiques".

Nicolas CHARMIER, conseiller d'orientation-psychologue au collège et au CIO de Saint-Quentin (02)

"Mon activité au collège est prioritairement dédiée aux entretiens individuels et aux bilans. Je joue un rôle de conseiller technique auprès de la principale et de l'équipe éducative. J'interviens dès le jour de la pré-rentrée auprès des coordonnateurs et du référent parcours Avenir. Les professeurs évoquent les différents projets inscrits au programme d'activités et j'apporte mon expertise technique en fonction des besoins. Je crée du lien entre les actions pour qu'elles aient du sens.

Je suis consulté en amont des activités. J'ai par exemple formé les enseignants au Tribunal des métiers, organisé désormais dans le cadre du CESC (comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté). J'outille les professeurs en fonction de leurs demandes. Je propose par exemple des questionnaires d'intérêt, des trames d'entretien pour le forum des métiers et des formations à Saint-Quentin…

Les enseignants me sollicitent via l'ENT. Cet outil permet de travailler de manière collaborative et me libère des contraintes de temps et d'espace. Je suis ainsi très disponible, bien au-delà de ma journée de permanence dans l'établissement".

Progression du Parcours Avenir au collège Henri Matisse

Extrait du programme d’activités de l’établissement

 

6e

•Création du Folios

•Parrainage des 6e par les élèves de 4e

•Travail sur l’estime de soi et le parcours scolaire

•Réunion d’information aux parents sur les différents types de mémoire

 

5e

•Travail vidéo : comment casser les stéréotypes ?

•Cerner ses centres d’intérêt

•Rencontres professionnelles

 

4e

•Forum des métiers et des formations

•Tribunal des métiers

•Questionnaires d’intérêts (GPO)

•Les Journées Portes Ouvertes (JPO)

 

3e

•Stage en entreprise

•Mini-stages dans les LP

•Réunion parents sur l’après 3e

 

Une mission partagée

Le parcours Avenir s'inscrit dans une démarche collective et concertée, c’est une mission partagée par un ensemble d'acteurs du système éducatif, où chacun à un rôle identifié :

  • Le chef ou la cheffe d'établissement impulse, anime et coordonne la mise en œuvre du parcours telle qu'elle est inscrite dans le projet d'établissement.
  • Le professeur principal ou la professeure principale assure le suivi du parcours des élèves en lien étroit avec les familles, l’équipe pédagogique, le conseiller ou la conseillère d’orientation-psychologue et le service médico-social.
  • Les professeur.e.s mettent en œuvre le parcours dans leurs enseignements conformément au projet d'établissement. Le professeur ou la professeure documentaliste veille à la sélection, à la diffusion de l'information et à son appropriation par les élèves.
  • Le conseiller ou la conseillère d'orientation-psychologue apporte son expertise auprès des équipes dans l'ingénierie  du parcours Avenir ; et intervient individuellement auprès des jeunes et des familles.
  • Le conseiller principal ou la conseillère principale d'éducation apporte également son concours par sa connaissance de l'élève et de leur environnement familial.
  • Les parents jouent un rôle essentiel dans l'orientation de leurs enfants. Ils sont étroitement associés aux procédures et décisions aux différentes étapes du parcours scolaire.
  • Les partenaires extérieurs (entreprises, associations, établissements de formation…) contribuent à l'information des élèves sur les entreprises, les métiers, les formations…

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels