Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

La spécialité Numérique et sciences informatiques

Picardie - Amiens / Publication : 28 octobre 2019
Depuis la rentrée 2019, et dans le cadre de la réforme du bac, un enseignement de spécialité Numérique et sciences informatiques est proposé aux élèves qui préparent le bac général.

NSI

Pour quel profil d'élèves ?

Pour les lycéens et les lycéennes qui veulent s’approprier des concepts et des méthodes qui fondent l’informatique, dans ses dimensions scientifique et technique. Cet enseignement, non professionnalisant, prolonge l’enseignement commun de 2de en sciences numériques et technologie (SNT) et s’appuie sur les cours d'algorithmique de mathématiques en 2de.

Au programme

L'horaire hebdomadaire est de 4h en 1re et 6 h en terminale. Quatre grands domaines sont abordés : les données, les algorithmes, les langages, les machines (dont les objets connectés et les réseaux), et leurs systèmes d’exploitation. Cet enseignement favorise les travaux pratiques et la réalisation de projets. Les élèves apprennent les bases de la programmation mais l'objectif de la formation n'est pas de devenir expert ou experte dans tel ou tel langage.

Des projets variés

Une partie des cours (au moins un quart de l'horaire) est consacrée aux projets des élèves. En première comme en terminale, par petits groupes, ils doivent imaginer des solutions pour répondre à un besoin. Les sujets sont variés. Les élèves peuvent travailler autour d’un objet connecté ou d’un robot, du traitement d’image ou de son, d’une application mobile (par exemple de réalité virtuelle ou augmentée), du développement d’un site Web associé à l’utilisation d’une base de données, de la réalisation d’un interprète d’un mini-langage ou encore d’un programme de jeu de stratégie, etc.

Acquérir des compétences multiples

Cet enseignement permet de développer des capacités d’abstraction et de généralisation et des compétences en lien avec les problématiques rencontrées pendant les cours ou à l'occasion des projets : analyser et modéliser un problème, décomposer un problème en sous-problèmes, concevoir des solutions algorithmiques, traduire un algorithme dans un langage de programmation, comprendre et réutiliser des codes sources existants, etc. En terminale, les élèves sont amenés à approfondir leurs connaissances et à développer un solide niveau de compétences.

Le travail de groupes sur les projets permet de développer l'autonomie, l'initiative et la créativité ainsi que la capacité à travailler en équipe, à développer une argumentation et à partager des ressources.

Quelles poursuites d'études ?

Cet enseignement prépare les élèves à une poursuite d’études dans l’enseignement supérieur, en les formant à la pratique d’une démarche scientifique et en développant leur goût pour des activités de recherche.

Vient de paraître