Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Jérôme VELY, conducteur de train stagiaire

Picardie - Amiens / publication : 14 octobre 2015
Opérateur logistique mouvement (appelé "remiseur dégareur"), Jérôme travaille depuis plusieurs années à la SNCF. À 41 ans, il rêve de devenir conducteur de train. Depuis l'été dernier, il suit la formation en interne au centre professionnel de formation traction (CPFT) de Lille.

Jérôme Vely, conducteur stagiaire

Comment se déroule la formation ?

"La formation comprend une partie théorique, au centre de Lille ; et une partie pratique dans mon établissement d'attache, le dépôt de Tergnier" nous informe Jérôme.

"On nous apprend à conduire un train dans toutes les situations. D'abord, elles sont normales puis elles deviennent particulières : problème de signalisation, obstacle sur la voie, pannes… ". La formation est organisée par étapes, en  six modules. Le conducteur stagiaire doit les valider les uns après les autres.

"Pour la pratique, je mets en application mes connaissances en conduisant un train sous la surveillance de ma monitrice, Séverine Watel. Je fais une vraie  journée de travail. Ce ne sont pas des exercices ; nous sommes en situation réelle sur un train circulant quotidiennement".

Pour se présenter à l’examen final, Jérôme devra valider tous les modules. Aucune note éliminatoire ou faute de conduite ne sont permises, mais il est possible de se représenter à l'examen en cas d'échec.

L’accès à la formation

On peut candidater avec un diplôme de niveau V (CAP),  mais un bac (général, technologique ou professionnel industriel) est conseillé. Les recrutements sont ouverts à l'externe et à l'interne.

Pour être recruté par la SNCF, il faut réussir l'entretien d'embauche, satisfaire au test de connaissances et passer une visite médicale. La consommation de substances psychoactives est automatiquement synonyme de non-embauche. Pour cette raison, 30 à 40% des candidats renoncent à maintenir leur candidature.

Une fois retenu-e, le candidat ou la candidate suit une formation rémunérée, en alternance, d'une durée d'un an.

La Picardie manque de conducteurs

Pour faire face à un grand nombre de départs en retraite, la SNCF recrute chaque année des conducteurs-trices de train TER dans la région. En Picardie, 440 trains circulent chaque jour, mobilisant 350 conducteurs et conductrices.

Pour plus d'informations, consultez le site www.emploi.sncf.com/fr/emploi.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr