Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Hauts-de-France Lille Informations métiers Découvrir les secteurs professionnels

Découvrir les secteurs professionnels

Le numérique dans les Hauts-de-France

un marché porteur

Nord-Pas-de-Calais - Lille / publication : 30 octobre 2017
Euratechnologies à Lille, la Plaine images à Tourcoing, la Serre numérique à Valenciennes, le Louvre Lens Vallée à Lens, la Machinerie à Amiens, le Faubourg numérique à Saint Quentin, le Campus des métiers et des qualifications Image numérique et industries créatives… Pas de doute, la révolution numérique est en marche dans les Hauts-de-France !

Numerique

Informatique + télécommunications + web = numérique

Tout est numérique …ou presque !
Né du regroupement de trois secteurs d’activités, le numérique a pris une place considérable  dans notre économie mais aussi dans notre quotidien.
Tous les secteurs d’activités sont concernés par le numérique.

Un secteur jeune et créateur d’emplois

On compte en France plus de 1,2 millions de salariés qui exercent leur activité dans le secteur numérique.
Dans la région Hauts-de-France, c’est près de 37 000 salariés travaillent dans ce secteur et ce chiffre devrait doubler dans les années à venir.

Qu'est ce que le numérique ?

 

Quelques exemples de métiers - Témoignages de pros

Administrateur - administratrice réseaux

Sa mission : veiller à la bonne circulation de l’information numérique au sein d’une organisation
"Pour administrer un réseau, il faut bien connaître tous les rouages de l'entreprise"
Sophie, administratrice réseaux à Midi Libre

Développeur - développeuse

Sa mission : traduire des informations en langage informatique
"Les tâches immuables dans notre métier ? Récupération des besoins utilisateurs, analyse de ces besoins et mise en forme sous un format utilisable, développement de l'application et maintenance... "
Ludovic, développeur informatique

Community manager

Sa mission : utiliser les réseaux sociaux pour développer les relations avec les clients ou les utilisateurs
"On ne poste pas n’importe quoi, il y a une vraie responsabilité"
Émeline, community manager chez Isobar

Web designer

Sa mission : concevoir l’aspect graphique d’un site web
"Un webdesigner soit concilier des exigences graphiques, de la créativité avec un objectif souvent commercial"
Maud, webdesigner en free-lance (Hypaepa)

Responsable sécurité

Sa mission : protéger les systèmes informatiques contre les attaques des hackers
"Il s'agit d'identifier les risques et la manière de les couvrir ou de les réduire jusqu'à les rendre acceptables"
Philippe, consultant en sécurité des systèmes d'information

Technicien télécoms et réseaux

Sa mission : installer des équipements téléphoniques et informatiques reliés par câble, satellite, voie hertzienne ou fibre optique, les mettre en service et en assurer la maintenance
"Aujourd'hui, on se sert du même réseau informatique pour connecter des ordinateurs et des téléphones. La double casquette télécoms et réseaux est donc un atout non négligeable"
Yann, technicien télécoms

Data analyst

Sa mission : collecter, gérer et exploiter des données massives (big data)
"Par exemple, pour la SNCF, nous avons créé un modèle qui permet de prédire l'affluence des voyageurs franciliens, en étudiant les données historiques, le contexte, la localisation  des gares, etc.
Cela a abouti à l'application Tranquilien qui permet aux utilisateurs de savoir en temps réel si leur train va être plein ou pas"
Alexandre, data scientist, cofondateur de Snips

Technicien de maintenance en informatique

Sa mission : résoudre toutes les pannes, installer de nouveaux matériels (ordinateurs, logiciels…)
"Je répare des disques durs, des imprimantes laser, je change des cartes mères, je mets à jour des applications... "
Thomas, technicien de maintenance en informatique

 

Le carrousel des métiers

 

Des formations variées

De nombreux parcours de formation permettent de travailler dans le numérique.

La majorité des formations proposées se situent à bac+2 (BTS, DUT), bac+3 (licences professionnelles) et bac+5 (masters, formations d’ingénieurs).

Mais ce n’est pas tout : avec la Grande École du Numérique créée en 2015, d’autres types de formations se développent pour répondre aux besoins croissants du secteur.

 

Exemples de formation à Bac+2

Le BTS Services informatiques aux organisations 

option A solutions d'infrastructure, systèmes et réseaux

Cette option du BTS forme des spécialistes de l'installation, de l'exploitation et de la surveillance des équipements connectés en réseau, et de l'assistance aux utilisateurs. Ils peuvent occuper diverses fonctions, telles que celles de gestionnaire de bases de données, de contrôleur réseau ou de technicien d'exploitation.

option B solutions logicielles et applications métiers

Le titulaire de cette option doit être capable de suivre l'ensemble du cycle de vie des applications : analyser les besoins des utilisateurs finaux, rechercher et choisir une solution adaptée, concevoir et développer des applications, assurer la maintenance des programmes... Il peut accéder à des emplois d’analyste d'applications, analyste programmeur, développeur d'applications informatiques, programmeur analyste, informaticien d'études...Il exerce son activité chez les prestataires informatiques, dans les services informatiques des entreprises, chez les éditeurs de logiciels...

Le BTS  Systèmes numériques 

Le titulaire de ce BTS travaille au développement d'objets interconnectés dans l'industrie (automobile, transport ferroviaire…), dans l'habitat (pour optimiser les consommations énergétiques) mais aussi dans le tertiaire (pour faciliter l'accès des usagers aux services : surveillance, alertes…).

option A informatique et réseaux

L'option informatique et réseaux est tournée vers les réseaux et leur sécurité, les systèmes embarqués, le cloud computing et la programmation des systèmes. L'objectif de ce BTS est de former l'élève au maintien en état de fonctionnement des réseaux, à la sécurisation ainsi qu'au bon fonctionnement de la programmation (client/serveur, cloud computing). À partir d'un cahier des charges et de contraintes de production, le technicien supérieur définit des spécifications techniques. Il peut installer un système d'exploitation, une bibliothèque logicielle, un dispositif de correction ou de mise à jour de logiciel. Il rédige un cahier de recette permettant de recenser les points à tester en fonction des demandes identifiées dans le cahier des charges. Il exerce son activité chez les prestataires informatiques : service interne d'une entreprise, SSII… Avec de l'expérience, le diplômé peut se voir confier la responsabilité de projets ou des fonctions de management d'équipe.

option B électronique et communications 

L'option électronique et communications forme l'élève à proposer une architecture matérielle/logicielle qui contribue à modéliser tout ou partie d'un produit. L'usage de composants complexes dans des dispositifs électroniques et la mobilisation des moyens de télécommunication de bas niveau sont sa spécialité.

Le diplômé est capable de mettre en œuvre la solution matérielle/logicielle à partir de l'analyse d'un cahier des charges et de l'installer chez le client. Il réalise de nombreux tests de conformité et rédige une documentation technique. Il occupe des fonctions plus ou moins encadrées par des ingénieurs. Dans le secteur de l'électronique, les techniciens supérieurs se retrouvent majoritairement dans les fonctions d'exploitation et de support (achats, installation, maintenance, assistance technique).

Le BTS  Design graphique option communication et médias numériques

Ce BTS forme des graphistes en charge de la réalisation d’un projet de communication visuelle. L’option communication et médias numériques les prépare à la conception et à la mise en forme visuelle de supports multimédias (sites Internet, intranets, CD-Rom, DVD) et à la création d'images fixes ou animées (dessin animé, synthèse 3D…).

Les jeunes diplômés peuvent travailler en free-lance ou en tant que salariés d'une agence de communication ou d'un studio de création spécialisés dans le multimédia, dans la presse, l'édition…

En savoir plus sur les BTS préparés dans l’Académie

 

Le DUT Informatique

Le titulaire de ce DUT participe à la conception, la réalisation et la mise en œuvre de systèmes informatiques adaptés aux besoins des utilisateurs.

Les enseignements couvrent deux grandes familles d’activités et de compétences : l’analyse et le développement de logiciels, puis la gestion et l’exploitation d’un parc informatique et l’assistance technique aux utilisateurs et clients.

Les débouchés se situent dans les entreprises de services du numérique, les télécommunications, les banques et assurances, les services publics, les éditeurs de logiciels.... le diplômé s'insère comme spécialiste méthodes, architecte réseaux, développeur intégrateur Web, responsable bureautique ou comme spécialiste sur des systèmes d'imagerie…

Le DUT Métiers du multimédia et de l'Internet 

Le titulaire de ce DUT participe à toutes les étapes de la conception et du développement de produits multimédias on line (Internet, intranet…)  et off line (CD-Rom, bornes interactives…). Ses fonctions se situent à l’interface entre les informaticiens et les utilisateurs.

Il exercera des activités de création (concepts et contenus, applications Web et multimédia), de production et d'intégration (traitement de l'image, packaging, maquette graphique dans un site Internet...), d'administration de contenus et de services multimédias (animation d'un site Internet, sondages en ligne..) et des activités de coordination de projets et de communication avec le client ou le public ciblé. Il pourra exercer son activité dans les services communication des grandes entreprises, en agence de communication multimédia ou de production artistique.

Le  DUT  Réseaux et télécommunications

Formé à la gestion et à l'installation de tous types de réseaux, le titulaire de ce DUT élabore, à partir d'un cahier des charges, des solutions techniques et des produits, en intégrant des critères de fiabilité et de qualité. Il peut aussi installer et mettre au point des équipements (réseaux, environnements applicatifs, systèmes d'exploitation) et assurer leur maintenance.

Les débouchés sont nombreux chez les constructeurs d’équipements réseaux, les opérateurs de télécommunications fournisseurs d’accès Internet, dans les entreprises et les administrations gérant elles-mêmes leurs systèmes d’information et de communication, chez les installateurs de téléphonie et dans les entreprises de services du numérique.

En savoir plus sur les DUT préparés dans l’Académie

 

Exemples de formations à Bac+3

La licence pro Métiers de l’Informatique : applications web, parcours développement et administration Internet et Intranet (DA2I)

Cette licence professionnelle forme des informaticiens aptes à développer et administrer les architectures logicielles liées à la mise en œuvre de sites Internet ; leurs activités vont du développement logiciel à l’administration des serveurs informatiques, en passant par les discussions avec les différents intervenants du système d’information et l’interface entre le maître d’œuvre et le maître d’ouvrage.

Les diplômés pourront occuper des fonctions d’administrateur réseau, d’administrateur bases de données, de développeur NTIC, de concepteur d’applications web, de webmaster…dans de nombreux secteurs.

La licence pro Métiers des réseaux informatiques et télécommunications : administration et sécurité des réseaux, parcours cyber défense, anti intrusion des systèmes d’information (CDAISI)

Le titulaire de cette licence professionnelle a les compétences techniques et organisationnelles nécessaires à la réalisation d’audits de sécurité et de sécurisation des systèmes informatiques d’entreprises. A l'issue de sa formation, il est capable d’auditer la sécurité de systèmes informatiques, d’optimiser et de sécuriser ces systèmes, de prescrire des solutions en matière d’informatique sécuritaire dans les domaines administratif, industriel, scientifique, technique…

Le diplômé pourra occuper exercer en tant que gestionnaire de système informatique et réseaux, assistant expert en sécurité informatique…

La licence pro Métiers du numérique : conception, rédaction et réalisation web parcours conception, rédaction et réalisation web

Cette licence forme des spécialistes des technologies de l’information capables de concevoir et réaliser des produits multimédias complexes et d’en assurer la diffusion par la mise en place de sites web.

Les diplômés peuvent exercer en tant que concepteur multimédia, responsable média, intégrateur graphiste et multimédia… dans les agences de communication, dans les organisations qui souhaitent développer leur communication par le biais d’intranet et/ou extranet…

Pour en savoir plus sur les licences professionnelles préparées dans l’Académie

 

Exemples de formations à Bac+5

Master Informatique, parcours e-services

Le parcours e-Services du master informatique s'articule autour de la conception et du développement des e-services, c'est-à-dire des services accessibles au travers des moyens de communication numérique : Internet, smart phones, interfaces multi-touch, interfaces vocales...

Le diplômé pourra exercer en tant qu’architecte de système d’information e-services, ingénieur développement logiciel, intégrateur web, consultant (e-business, e-learning, applications Internet...)… dans de nombreux secteurs : industrie du commerce, distribution, banques et assurances, SSII, web agencies, éditeurs de logiciels…

Diplôme d’ingénieur en génie informatique et statistique

Cette formation, équilibrée entre informatique, statistique et gestion, forme des ingénieurs capables de stocker, d’analyser, de visualiser et de valoriser des données. Dans le domaine informatique, l’élève ingénieur  apprend à créer, organiser et sécuriser les systèmes d’information d’entreprise et à maîtriser la circulation de l’information. Dans le domaine statistique, il acquiert des compétences pour modéliser, exploiter, optimiser et analyser des grands ensembles de données.

Les débouchés se situent dans les entreprises de service du numérique, en banque-finance-assurance, dans la grande distribution, les cabinets de conseils et d’études, les services de recherche et développement, les administrations publiques…

Diplôme de réalisateur vidéoludique, spécialité game design

Le game design englobe un ensemble de savoir-faire caractéristiques de la création d’une expérience interactive ludique. Il fait appel à des compétences variées : esprit systémique et créatif, sens du détail, réalisation de mécanismes de gameplay, d’expériences émotionnelles justes, maîtrise d’outils techniques...

Le titulaire de ce diplôme pourra exercer dans les studios de développement de jeux vidéo en tant que game designer (sa mission : définir tous les éléments du jeu afin de créer une expérience ludique et immersive en utilisant les mécanismes propres de l’interactivité) ou de level designer (sa mission :  concevoir et réaliser les niveaux d’un jeu en soignant la courbe de progression du jeu, la croissance continue de sa difficulté, la diversité des situations et le rythme d’interactivité auquel est soumis le joueur).

La Grande École du Numérique

Se former dans le numérique, c’est aussi possible avec les formations proposées dans le cadre de la Grande École du Numérique.

La Grande École du Numérique, c’est quoi ?

C’est un label donné à des formations courtes (entre 3 mois et deux ans) qui  forment aux métiers du numérique. Ces formations gratuites  s’adressent en priorité aux jeunes et personnes sans qualification ou diplôme ; une « attention particulière est portée aux publics issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville » lors du recrutement.

Testez-vos connaissances

Pour savoir si vous connaissez bien les métiers de ce secteur porteur, testez vos connaissances grâce à notre quiz. Saurez-vous retrouver qui fait quoi ?

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels