Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Hauts-de-France Lille Se former dans ma région Focus sur une filière

CMI : Une autre voie pour se former au métier d'ingénieur

Nord-Pas-de-Calais - Lille / publication : 9 mai 2016, Mise à jour : 13 mars 2017
Les Cursus Master en Ingénierie (CMI) proposés par les Universités de Lille, Sciences et technologies et de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis préparent au métier d’ingénieur-expert dans un cursus intégré de 5 ans après le bac : 3 ans de licence et 2 ans de master.

Cursus Master Ingénierie

Son objectif

Former des ingénieurs experts dans un cœur de métier qui sont en mesure de concevoir, innover, inventer dans les spécialités suivies, au sein de projets complexes et dans des environnements professionnels interculturels.

Il est aussi possible de poursuivre des études en doctorat au bout des 5 années.

Pour candidats motivés

Ces cursus recrutent  en  1re année  de  licence des bacheliers scientifiques après une sélection sur dossier et entretien. La candidature se fait par le portail  Admission  Post-Bac.

Les lycéens ne sont pas seulement sélectionnés selon leurs résultats de terminale, mais avant tout sur leur motivation (évaluée au travers d’une lettre et d’un entretien).

Ils doivent être prêts à suivre une formation exigeante avec des horaires soutenus. Le cursus est renforcé par un plus grand nombre d’heures de cours, de stages et un lien étroit avec la recherche. Ce qui représente  20 % de cours et projets supplémentaires par rapport à une filière universitaire classique.

CURSUS MASTER INGÉNIERIE

Master - 120 ECTS

 

+ 20 % d’activités additionnelles

équivalent à 60 ECTS sur 5 ans

 

Licence – 180 ECTS

A noter que l’Université de Lille, Sciences et Technologies recrute exclusivement  des bacheliers S. C’est une formation à effectif limité.  Un  contrat  pédagogique qui engage l’étudiant à suivre  les  activités  additionnelles  proposées  et  à  respecter les critères d’évaluation spécifiques du CMI, lui est proposé.

Admission parallèle à Lille : on peut intégrer le cursus en début de seconde année si on vient de classes préparatoires ou d’instituts universitaires de technologies. Sélection sur dossier et entretien.

Admission parallèle à Valenciennes : des passerelles permettent de rejoindre ce cursus en cours de route, après une première année de licence, une CPGE, ou exceptionnellement un DUT, à condition de rattraper les matières spécifiques au CMI qui n’auraient pas été étudiées précédemment.

 

Réseau CMI Figure : Le réseau CMI Figure qui signifie « Formation en InGénierie d’Universités de Recherche » regroupe 25 Universités en France. Ces universités ont développé une nouvelle voie de formation aux métiers de l’ingénieur, qui se base sur une charte et un référentiel nationaux garantissant un réel niveau d’excellence, labellisé CMI. Cette formation exigeante est inspirée des cursus des grandes universités internationales. Le CMI a le label national « Réseau Figure » et se fonde sur le modèle international du « master of engineering ».

En 2016, le réseau proposera une centaine de CMI de diverses spécialités et leur nombre devrait atteindre plus de 120 CMI à l’horizon 2019. La force du réseau FIGURE devrait profiter aux étudiants labellisés « Ingénierie » dans leur recherche d’emplois et dans leur évolution tout au long de leur carrière professionnelle.

 

Ses caractéristiques

Le CMI est un programme universitaire cohérent en 5 ans, adossé à une Licence et un Master existants, renforcés par des unités d’enseignements supplémentaires.

Les CMI s’appuient sur des laboratoires de recherche investis dans la formation avec une immersion des étudiants dans ces laboratoires dès le début du parcours licence. Les CMI sont également en forte interaction avec les partenaires socio-économiques locaux, nationaux ou internationaux intervenant dans le domaine. Ils incluent une mobilité internationale minimale de 3 mois dans le cursus pour tous les étudiants.

Le CMI conduit à l’obtention des diplômes nationaux de Licence et de Master ainsi que du label national CMI-FIGURE soutenu par le Ministère de l’Education nationale à travers le programme IDEFI.

La spécialité s’enracine autour d’un socle scientifique, de compléments scientifiques, ainsi que de composantes transversales incluant :

  • le programme d’Ouverture Sociétale Economique et Culturelle (OSEC) : il confère à l’étudiant une vision ample, une grande capacité d’adaptation et une facilité de communication.
  • les Activités de Mise en Situation (AMS), sous forme de stages et de projets.
  • L’autoévaluation : l’étudiant objective ses aptitudes et ses limites et est acteur de ses choix académiques et professionnels.

Quelles différences avec une formation en école d’ingénieur

  • La scolarité est gratuite, à part les droits d’inscriptions universitaires (entre 200 et 300 euros par an)
  • Pas de concours à l’entrée en formation, une sélection sur dossier et entretien à l’entrée en licence
  • Les diplômés n’ont pas le titre d'ingénieur reconnu par la conférence des grandes écoles, habilitées par la commission des titres d’ingénieur (CTI). Toutefois cette formation exigeante délivre les diplômes de Licence et Master avec un label national, inscrit dans l’espace européen de l'enseignement supérieur (attribution de crédits ECTS)

 

Imprimer

À lire aussi

Sur le web

Source d’information

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels