Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Les Cursus Master Ingénierie (CMI) de l’Université de Lille

Nord-Pas-de-Calais - Lille / Publication : 5 février 2018, Mise à jour : 17 avril 2018
6 Cursus intégrés dans plusieurs licences valant 180 ECTS et master valant 120 ECTS sont proposés

Cursus Master Ingénierie

Biotechnologies/Bioingénieries

  • La Licence mention Biologie, parcours Biologie Cellulaire et Physiologie
  • Le Master mention Biotechnologies, parcours Ingénierie Cellulaire et Moléculaire et Protéomique

Objectif : Former des ingénieurs spécialisés en Ingénierie cellulaire et moléculaire et en protéomique.

Débouchés : Les secteurs de la santé, de la biologie, de la bio-informatique ou encore de l’environnement, avec les industries pharmaceutiques, les biotechnologies, les industries agro-alimentaires, de cosmétologie et les plateformes technologiques.

Géosciences Appliquées

  • La Licence mention Sciences de la Terre
  • Le Master mention Sciences de la Terre et des Planètes, Environnement, parcours Ressources Énergétiques et Minérales ou Master mention Géoressources, Géorisques et Géotechnique, parcours Ingénierie urbaine, Géoenvironnement et Géomatériaux

Objectif : Former des ingénieurs spécialisés dans la géologie de l’environnement et la géologie des ressources sédimentaires (géologie des bassins sédimentaires et micropaléontologie appliquée).

Débouchés : Domaines des géosciences de l'environnement (gestion des pollutions et des déchets), des géosciences des ressources naturelles (matériaux de carrière, eaux souterraines), des métaux à forts enjeux stratégiques ou économiques et des ressources énergétiques non renouvelables (secteur industriel pétrolier et des hydrocarbures non conventionnels - gaz de "schistes" et de charbon).

Mécanique

  • La Licence mention Mécanique, parcours Sciences Mécanique et Ingénierie (SMI)
  • Le Master mention Mécanique parcours Sciences Mécanique et Ingénierie (SMI)

Objectif : Former des ingénieurs experts en modélisation mécanique (simulation numérique avancée et développement de dispositifs expérimentaux), capables d’innover et de transférer des compétences de pointe présentes dans les laboratoires universitaires au monde industriel.

Débouchés : Secteurs industriels des transports (automobile, aéronautique, ferroviaire, naval), de l’énergie (nucléaire, énergies fossiles, énergies renouvelables), de la construction mais aussi d’autres domaines tels que la biomécanique, la musique ou encore la météorologie.

Chimie

  • La Licence mention Chimie
  • Le Master mention Génie des Systèmes Industriels » pour le parcours Maitrise et Optimisation des Procédés industriel (MOPI) et mention « Chimie » pour le parcours Traitement des Eaux (TE).

Objectif : Former des ingénieurs chimistes spécialisés dans le dimensionnement de systèmes de production de haute qualité (MOPI) ou d’amélioration de la qualité des milieux aquatiques et de préservation de la ressource en eau (TE) dans une démarche de développement durable et de respect de l’environnement.

Débouchés :

En MOPI : les secteurs chimique, agroalimentaire, le transport automobile ou ferroviaire, des énergies renouvelables, de la santé et tous secteurs de l’ingénierie mettant en œuvre de nouveaux process.

En TE : industries du traitement et de la production de l’eau, conception et exploitation des usines de traitement des eaux usées et des eaux industrielles, des réseaux d’assainissement dans le secteur privé comme dans le public et parapublic.

Mathématiques

  • La Licence mention Mathématiques
  • Le Masters mention Mathématiques Appliquées, Statistique (parcours Ingénierie Statistique et Numérique - ISN)
    Master mention Calcul Haute Performance, Simulation (parcours Calcul Scientifique - CS).

Objectif : Former des cadres experts en Ingénierie Mathématique :

- en modélisation mathématique, ingénierie statistique et numérique et informatique, pour exercer des fonctions de responsable, de chargé d'études ou d'ingénieur, avec le parcours ISN 

- En modélisation mathématique, calcul scientifique et calcul haute performance, pour exercer des fonctions d'ingénieur d'étude ou, à l'issue d'un doctorat, d'ingénieur de recherche, avec le parcours CS

Débouchés du parcours ISN : Secteurs de la vente à distance, des administrations, des banques, assurances et organismes de crédit, des services en décisionnel, de l’industrie, de la grande distribution ou du biomédical.

Débouchés du parcours CS : Entreprises, organismes scientifiques ou centres de recherches appliquées dans divers domaines (automobile, espace, nucléaire, environnement, médical,…). Poursuite en doctorat dans des laboratoires de recherche ou en milieu industriel.

EEA – Microélectronique Nanotechnologies Télécoms

La Licence mention EEEA  (Électronique, Énergie Électrique et Automatique)– Parcours ESEA * Fondamental

Le Master mention Réseaux et Télécoms, tout parcours

* Électronique, Systèmes Électriques, Automatique

Objectif : Former des ingénieurs dans trois domaines clés de l’EEA : les systèmes communicants, les nanotechnologies et les télécommunications.

Débouchés : Secteurs des télécommunications, de l’instrumentation, du biomédical, des transports, de l’aéronautique et du spatial.

Vient de paraître