Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Hauts-de-France Lille Se former dans ma région Focus sur une filière

Les diplômes de la jeunesse et des sports

Nord-Pas-de-Calais - Lille / Publication : 25 mars 2019
Le ministère des Sports met en place des formations et délivre des diplômes d’État qui couvrent l’ensemble des secteurs de l’animation sportive et socioculturelle : CPJEPS, BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS.

Visuel_Diplômes jeunesse et sports

Plusieurs niveaux d'entrée

CPJEPS, BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS : quatre diplômes, de niveau CAP à bac+5, à choisir en fonction de son parcours sportif, scolaire et professionnel. Ces diplômes débouchent aussi sur l'animation et les loisirs sociosportifs ou socioculturels. De nombreuses passerelles existent entre eux.

Certificat professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (CPJEPS)

Diplôme d'État homologué au niveau V (niveau 3 de la nouvelle nomenclature européenne), ce diplôme remplace le BAPAAT et représente le premier niveau de qualification pour l'animation et l'encadrement des activités sportives et socioculturelles.
Une mention : Animateur d'activités et de vie quotidienne

Fonction

Animateur enfance - jeunesse, animateur en accueil de loisirs, animateur socio-culturel, animateur en séjours de vacances.

Conditions d'accès

  • Être âgé de 16 ans minimum, mais le diplôme ne peut être délivré qu'à 18 ans.
  • Pas de condition préalable de diplôme, mais expérience dans l'animation souhaitée.

Formation

Elle se déroule en alternance (apprentissage ou contrat de professionnalisation) entre le centre de formation et le lieu d'activité professionnelle. Le volume de la formation comprend 1500 à 2000h, soit 1 à 2 ans.

En savoir plus : le site du Ministère des Sports

Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (BPJEPS)

De niveau 4 (bac), le BPJEPS est le diplôme de référence de l’animation sportive.

Fonction

Animateur sportif ou animatrice sportive ou socioculturel.le dans un club sportif, une association, une entreprise...

Conditions d'accès

  • Avoir 18 ans minimum
  • Un brevet d'animateur (BAFA, BAPAAT…) ou un diplôme du social est requis pour l'examen d’entrée. À défaut le candidat ou la candidate doit donner la preuve d'une expérience professionnelle significative dans l'animation.

Le titre de prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1) est requis, pour les spécialités sportives.

Les épreuves d'admission comportent en général une partie écrite, un entretien de motivation et des tests sportifs.

Formation

Lorsque la formation est suivie dans le cadre de la formation initiale, sa durée minimale est de 900 heures dont 600 heures en centre, soit environ un an.

Depuis septembre 2016, le BPJEPS comprend deux spécialités : "éducateur sportif" et "animateur", déclinées en mentions disciplinaires ou pluridisciplinaires (une trentaine). Il est constitué de 4 unités capitalisables (UC) sur l'encadrement des publics, la mise en œuvre de projets d'animation, la conduite de ces animations et les démarches d'éducation populaire.

Les UC 1 et 2 sont transversales aux deux spécialités, les UC 3 et 4 sont spécifiques à la mention.

Pour évaluer les connaissances dans chacune des UC, deux "situations d'évaluation certificative" comportent d'une part la production d'un document écrit personnel suivi d'un entretien et d'autre part une ou deux épreuves dont l'une au moins consiste en une mise en situation professionnelle.

En savoir +

Diplôme d'État de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (DEJEPS)

Diplôme d'État homologué au niveau 5 (bac+2), le DEJEPS est axé sur l'organisation et la gestion.

Fonctions

Animateur coordinateur ou animatrice coordinatrice, entraîneur ou entraîneuse, responsable d'animation, adjoint ou adjointe de direction... dans l'animation sportive et socioculturelle.

Accès

  • BPJEPS ou diplôme équivalent de niveau bac.
  • Ou attester d'une formation de niveau bac et d'une expérience d'animation de 6 mois
  • Ou justifier de 24 mois d'activité professionnelle.

Un titre de prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1), un certificat médical, une attestation de capacités sportives peuvent être demandés avant la sélection.

Formation

Organisée sur le mode de l'alternance (avec un club, une association...), la formation offre 2 spécialités : "perfectionnement sportif" et "animation socio-éducative et culturelle".

Une évaluation initiale permet de proposer à chaque élève un parcours individualisé. Il faut compter 2 ans en moyenne pour un parcours complet de formation.

Le diplôme est constitué de 4 unités capitalisables (UC), axées sur la conception de projets d'actions, leur mise en œuvre, la conduite d'une action pédagogique et la sécurité du public encadré.

Diplôme supérieur d'État de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (DESJEPS)

Diplôme d'État homologué au niveau 6 (bac+3), le DESJEPS mène à des fonctions d'expertise technique et de direction.

Fonctions

Formateur ou formatrice, directeur ou directrice de projet ou de structure, entraîneur ou entraîneuse haut niveau...

Accès

Cette formation s'adresse à des professionnels du sport ou de l'animation.

Il faut justifier de 36 mois d'activité professionnelle ou être titulaire du DEJEPS ou de diplômes reconnus équivalents.

Un titre de prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1), un certificat médical, une attestation de capacités sportives peuvent être demandés avant la sélection.

Formation

Organisée sur le mode de l'alternance, la formation dure environ 15 mois.

Quatre unités d'enseignement :

Les deux premières sont générales : l'élaboration d'une stratégie d'organisation d'un secteur sportif et la gestion des ressources humaines et financières. Les deux autres sont spécifiques à la spécialité choisie. 

Il existe 2 spécialités : "animation socio-éducative ou culturelle" et "performance sportive". Cette dernière compte environ 80 mentions, allant de l'aïkido au water-polo en passant par le handisport ou la natation.

Motivation et projet professionnel

Lors de la sélection d'entrée, un niveau minimum de pratique sportive est exigé, mais c'est surtout à l'oral qu'il faut convaincre. Les candidats doivent expliquer leur projet professionnel, montrer qu'ils ont une réelle vocation pour l'animation et un profil autonome. Un brevet de secouriste est exigé. Parce qu'il permet d'acquérir une première expérience dans l'animation, le brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur (BAFA) constitue un intéressant "baptême du feu".

Un rythme intensif

Les formations sont bâties sur le principe de l'alternance. Ainsi, il faut compter 600 heures en centre de formation pour un BPJEPS et 1200 heures pour un DEJEPS et entre 300 et 700 heures en entreprise. Ces allers-retours entre théorie et pratique permettent d'acquérir les compétences attendues qui sont évaluées au travers d'épreuves et de mises en situation pratique. Dans le cadre d'une individualisation des parcours de formation, des équivalences sont reconnues avec la filière universitaire et fédérale permettant d'alléger d'autant les cursus de formation proposés.

Des aides financières

En formation initiale, se former à l'un de ces diplômes coûte de 5000 à 9000 euros. La plupart des élèves bénéficient d'aides au financement grâce à des organismes publics (conseils généraux, conseils régionaux, Pôle emploi…) ou des employeurs (clubs, collectivités territoriales) qui prennent en charge tout ou partie des frais.
Renseignez-vous auprès de la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale des Hauts-de-France (DRJSCS).

Bon plan : signer un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation dispense des frais de formation et permet de percevoir une rémunération.

Deux autres diplômes

Ces diplômes non professionnels permettent d'exercer occasionnellement les métiers de l'animation et des centres de loisirs. Il s'agit du BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur), accessible dès l'âge de 17 ans, et du BAFD (brevet d'aptitude aux fonctions de directeur).

Infos et inscriptions sur : http://www.jeunes.gouv.fr/bafa-bafd/

 

Où préparer ces diplômes ?

Ces diplômes se préparent dans divers établissements et centres de formation habilités par les directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS).

Vous trouverez la liste des établissements qui proposent ce diplôme sur notre site www.onisep.fr, "Recherche thématique", "Une formation", cochez "Après le bac" ou "Jusqu'au Bac", sélectionnez une région ou un département, choisissez le domaine "Santé - social - sport" et lancez la recherche. Une fois les résultats de la recherche affichés, filtrez par type de formation "Diplôme d'État de la jeunesse et des sports" dans le menu de gauche.

Imprimer

Les publications de l'Onisep

* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Mon orientation en ligne