Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Egalité filles-garçons : fils et filles de l'actu

Des franciliennes récompensées pour l’excellence de leurs recherches

Ile-de-France - Créteil Paris Versailles / publication : 14 octobre 2015
Ces aventurières du savoir ne craignent pas d’étudier des maladies mortelles, de traverser l’espace et le temps, de voyager dans l’infiniment petit ou l’infiniment grand. Zoom sur les projets des doctorantes franciliennes récompensées par le prix Jeunes talents, du programme bourses L’Oréal-UNESCO 2015.

Main tenant un diplôme enroulé avec un ruban

Jeunes talents d'Ile-de-France

La cérémonie qui s’est tenue dans les salons de l’Hôtel de ville de Paris le 30 septembre dernier a décerné le prix Jeunes talents à 10 doctorantes et 10 post-doctorantes au niveau national. Les lauréates issues d’établissements de formation et de recherche franciliens forment la moitié de ces effectifs. Quels sont les domaines et les thèmes de recherche de ces doctorantes franciliennes ?

Les Sciences du vivant et de l’environnement

Après un master à l’université Pierre et Marie Curie de Paris en 2012, Caroline Midonet s’est inscrite en doctorat à l’université Paris-Sud Orsay, à l’I2BC (Institut de biologie intégrative de la cellule). Ses recherches pourraient contribuer à prédire certaines épidémies… En effet, si l’on parvient à comprendre comment les virus qui s'insèrent dans le chromosome de la bactérie à l’origine du choléra interviennent, on sera en mesure de prédire l’apparition des épidémies de choléra. Les mécanismes dévoilés pourraient s’étendre à d’autres bactéries rendues dangereuse par des virus semblables.

Laura Magro, doctorante au laboratoire Gulliver de l’EPSI Paris Tech se penche sur une autre épidémie de cauchemar nommée Ebola. En faciliter le dépistage est un enjeu majeur. C'est pourquoi elle travaille à la réalisation d’outils de diagnostic de terrain. Cette ingénieure a déjà déposé deux demandes de brevets pour les procédés qu'elle est en train de mettre au point : des laboratoires miniatures utilisant le papier comme support d’analyses médicales.

Quant à Lydie Dussol, elle cherche à reconstituer les anciens modes d'exploitation du bois dans les forêts maya. A partir de l’analyse de charbons de bois archéologiques (anthracologie), cette doctorante de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (laboratoire Archéologie des Amériques) entrevoit les relations entre les sociétés Maya et leur environnement forestier durant le 1er millénaire après J.-C. Ces sociétés ont-elles exploité la forêt jusqu’à menacer leur propre subsistance ou ont-elles mis en place une gestion durable de leurs ressources de bois ? Question d’archéologie aux échos étrangement modernes…

Les Sciences de la matière

Après être sortie brillamment de Polytechnique, Laura Bernard s'est engagée dans des recherches de doctorat à l’Institut d’astrophysique de Paris, de l'université Pierre et Marie Curie. Pour traquer les secrets de l'univers, elle n'hésite pas à revisiter les théories de la gravité massive. Elle jongle avec les équations afin de modéliser les ondes gravitationnelles émises par les trous noirs, par exemple. Ses résultats pourraient être directement utilisés pour le développement de détecteurs d’ondes gravitationnelles. Sidérant, non ?

Sur la thématique de recherche des atomes froids, Laura Corman est en en thèse de physique expérimentale (optique atomique) au Laboratoire Kastler Brossel, à l’ENS Paris. Le projet futuriste sur lequel elle travaille est de fabriquer des équivalents atomiques aux circuits électroniques : l’atomtronique. A cet effet elle construit une expérience où les atomes seraient guidés dans des circuits de lumière... Aviez-vous envisagé ce type de futur de l’électronique ?

 

Bourses L’Oréal-UNESCO pour les femmes et la science - prix Jeunes talents

67 % des européens pensent que les femmes n’ont pas les capacités requises pour accéder à des postes scientifiques de haut niveau.

C'est notamment pour lutter contre ce stéréotype, que la Fondation L’Oréal s’est engagée à travers le programme des bourses L’Oréal-UNESCO pour les femmes et la science. Le prix Jeunes talents fait partie de ce programme effectué en partenariat avec l’Académie des sciences et la Commission nationale française pour l’UNESCO.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr