Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Île-de-France Créteil Paris Versailles Informations métiers

Chantier du Grand Paris Express : à chaque étape ses métiers

Ile-de-France - Créteil Paris Versailles / publication : 19 décembre 2017
Le projet francilien de nouvelles lignes de métro fait appel à de multiples spécialistes. Qui sont ces hommes et ces femmes qui construisent les transports de demain ? Découvrez les métiers et les niveaux de formation.

Cliquez sur chaque mot clé pour obtenir des explications.

1 - Concevoir le chantier

GPE_etape1_concevoir chantier

© Société du Grand Paris /

Gérard Rollando

La conception d’un projet passe par différentes étapes.

Après une phase d’étude de faisabilité, des plans sont dessinés pour obtenir un permis de construire.

L’étude des sols permet ensuite d’ajuster l’emplacement des gares, tunnels et autres constructions.

Puis des entreprises sont sélectionnées pour intervenir sur le chantier ; un planning est alors arrêté et les travaux peuvent débuter.

Quels sont les métiers les plus recherchés lors de l'étape de conception du chantier ?

Plus de 100 métiers différents interviennent sur le chantier du Grand Paris. Le tableau ci-dessous reprend les métiers les plus fréquents et, en gras, ceux qui sont ou seront particulièrement recherchés. A chaque métier indiqué correspond un niveau de diplôme.

 

Les principaux métiers

présents sur le chantier de métro cette étape

Zones grisées = niveaux de formation les plus fréquents

CAP

BAC PRO

BAC+2

BAC+3

BAC+5

Acheteur ou Acheteuse

 

 

 

 

 

Architecte

 

 

 

 

 

Calculateur ou Calculatrice

 

 

 

 

 

Dessinateur-projeteur ou Dessinatrice-projeteuse

 

 

 

 

 

Foreur ou Foreuse

 

 

 

 

 

Géologue

 

 

 

 

 

Ingénieur ou Ingénieure travaux publics

 

 

 

 

 

Juriste

 

 

 

 

 

Technicien ou Technicienne géomètre topographe

 

 

 

 

 

 

2 - Déplacer les réseaux enterrés

GPE_etape2_deplacer reseaux

© Société du Grand Paris / Gérard Rollando

Avant de creuser pour implanter les gares et les tunnels, il est nécessaire de repérer les réseaux enterrés existants (eau potable, eaux usées, gaz, électricité, chauffage urbain, téléphone ou Internet) pour les déplacer et les regrouper en dehors du périmètre du futur chantier.

Cette étape préalable peut durer entre 1 et 2 ans, en fonction du nombre d’intervenants.

Quels sont les métiers les plus recherchés pour déplacer les réseaux enterrés ?

Plus de 100 métiers différents interviennent sur le chantier du Grand Paris. Le tableau ci-dessous reprend les métiers les plus fréquents et, en gras, ceux qui sont ou seront particulièrement recherchés. A chaque métier indiqué correspond un niveau de diplôme.

 

Les principaux métiers

présents sur le chantier de métro cette étape

Zones grisées = niveaux de formation les plus fréquents

CAP

BAC PRO

BAC+2

BAC+3

BAC+5

Canalisateur ou Canalisatrice

 

 

 

 

 

Chef ou Cheffe de chantier

 

 

 

 

 

Chef ou Cheffe d’équipe

 

 

 

 

 

Conducteur ou Conductrice d’engins de travaux publics

 

 

 

 

 

Conducteur ou Conductrice en voierie urbaine

 

 

 

 

 

Conducteur ou Conductrice poids lourds

 

 

 

 

 

Dessinateur-projeteur ou Dessinatrice-projeteuse

 

 

 

 

 

Monteur ou Monteuse de réseaux d’éclairage

 

 

 

 

 

Ouvrier ou Ouvrière voiries et réseaux divers

 

 

 

 

 

3- Libérer l’espace pour le chantier

GPE_etape3_Liberer espace

© Société du Grand Paris / Claire-Lise Havet

Lorsque des bâtiments se trouvent sur le terrain du futur chantier, il est indispensable de les démolir.

Avant cette étape, il faut trier les matériaux en isolant les composants polluants et organiser si besoin une opération de désamiantage.

Une fois les bâtiments détruits, le sol est égalisé pour préparer le chantier.

Quels sont les métiers les plus recherchés à l'étape des démolitions ?

Plus de 100 métiers différents interviennent sur le chantier du Grand Paris. Le tableau ci-dessous reprend les métiers les plus fréquents et, en gras, ceux qui sont ou seront particulièrement recherchés. A chaque métier indiqué correspond un niveau de diplôme.

 

Les principaux métiers

présents sur le chantier de métro cette étape

Zones grisées = niveaux de formation les plus fréquents

CAP

BAC PRO

BAC+2

BAC+3

BAC+5

Chef ou Cheffe de chantier

 

 

 

 

 

Chef ou Cheffe d’équipe

 

 

 

 

 

Conducteur ou Conductrice d’engins de travaux publics

 

 

 

 

 

Conducteur ou Conductrice de niveleuse

 

 

 

 

 

Conducteur ou Conductrice de travaux

 

 

 

 

 

Conducteur ou Conductrice poids lourds

 

 

 

 

 

Dessinateur-projeteur ou Dessinatrice-projeteuse

 

 

 

 

 

Monteur ou Monteuse de réseaux d’éclairage

 

 

 

 

 

Ouvrier ou Ouvrière voiries et réseaux divers

 

 

 

 

 

4 - Construire les gares et les bâtiments annexes

GPE_etape4_construire gares

© Société du Grand Paris / Gérard Rollando

Les travaux débutent par la construction de la gare (du creusement de l’espace souterrain à la construction du bâtiment en surface).

Sont ensuite bâtis les centres techniques et ouvrages de service (centres de maintenance, postes de commandement et des puits de sécurité), indispensables au bon fonctionnement du métro, au confort et à la sécurité des voyageurs.

Quels sont les métiers les plus recherchés pour construire les gares ?

Plus de 100 métiers différents interviennent sur le chantier du Grand Paris. Le tableau ci-dessous reprend les métiers les plus fréquents et, en gras, ceux qui sont ou seront particulièrement recherchés. A chaque métier indiqué correspond un niveau de diplôme.

 

Les principaux métiers

présents sur le chantier de métro cette étape

Zones grisées = niveaux de formation les plus fréquents

CAP

BAC PRO

BAC+2

BAC+3

BAC+5

Chef ou Cheffe de chantier

 

 

 

 

 

Chef ou Cheffe d’équipe travaux publics génie civil  

 

 

 

 

 

Coffreur ou Coffreuse en génie civil

 

 

 

 

 

Conducteur ou Conductrice d’engins de travaux publics

 

 

 

 

 

Conducteur ou Conductrice de travaux

 

 

 

 

 

Conducteur ou Conductrice poids lourds

 

 

 

 

 

Foreur ou Foreuse

 

 

 

 

 

Géologue

 

 

 

 

 

Grutier ou Grutière 

 

 

 

 

 

Ingénieur ou Ingénieure travaux publics

 

 

 

 

 

Mineur-boiseur ou Mineuse-boiseuse 

 

 

 

 

 

Technicien ou Technicienne géomètre topographe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 - Creuser les tunnels

GPE_etape5_creuser les tunnels

© Société du Grand Paris / Laurent Villeret

Les gares souterraines sont reliées entre elles grâce au travail des tunneliers.

Ces engins assurent à la fois le creusement du terrain, l’évacuation des déblais et la mise en place des parois du tunnel (voussoirs).

Ils évoluent à très grande profondeur (de 15 à 55 m sous la surface) à un rythme moyen de 10 à 12 mètres par jour (environ 3 km par an).

Quels sont les métiers les plus recherchés pour creuser les tunnels ?

Plus de 100 métiers différents interviennent sur le chantier du Grand Paris. Le tableau ci-dessous reprend les métiers les plus fréquents et, en gras, ceux qui sont ou seront particulièrement recherchés. A chaque métier indiqué correspond un niveau de diplôme.

 

Les principaux métiers

présents sur le chantier de métro cette étape

Zones grisées = niveaux de formation les plus fréquents

CAP

BAC PRO

BAC+2

BAC+3

BAC+5

Chef ou Cheffe de chantier

 

 

 

 

 

Chef ou Cheffe d’équipe 

 

 

 

 

 

Calculateur ou Calculatrice

 

 

 

 

 

Conducteur ou Conductrice de travaux

 

 

 

 

 

Conducteur ou Conductrice poids lourds

 

 

 

 

 

Grutier ou Grutière 

 

 

 

 

 

Ingénieur ou Ingénieure travaux publics

 

 

 

 

 

Mécanicien ou Mécanicienne d’engins 

 

 

 

 

 

Métreur ou Métreuse

 

 

 

 

 

Mineur-boiseur ou Mineuse-boiseuse 

 

 

 

 

 

Opérateur ou Opératrice de tunnelier

 

 

 

 

 

Technicien ou Technicienne de laboratoire

 

 

 

 

 

Technicien ou Technicienne géomètre topographe

 

 

 

 

 

 

6 - Équiper les gares et les tunnels

GPE_etape6_Equiper les gares

© Société du Grand Paris / Richez & Associés

La gare souterraine est équipée de voies avec les rails et les différents réseaux (éclairage, eau, ventilation, Internet).

Sont posés également le mobilier, les ascenseurs, les escalators, les panneaux d’information…

Enfin, les commerces et les espaces de services sont aménagés pour accueillir les voyageurs.

Quels sont les métiers les plus recherchés pour creuser gares et tunnels ?

Plus de 100 métiers différents interviennent sur le chantier du Grand Paris. Le tableau ci-dessous reprend les métiers les plus fréquents et, en gras, ceux qui sont ou seront particulièrement recherchés. A chaque métier indiqué correspond un niveau de diplôme.

 

Les principaux métiers

présents sur le chantier de métro cette étape

Zones grisées = niveaux de formation les plus fréquents

CAP

BAC PRO

BAC+2

BAC+3

BAC+5

Carreleur ou Carreleuse 

 

 

 

 

 

Couvreur ou Couvreuse  

 

 

 

 

 

Calculateur ou Calculatrice

 

 

 

 

 

Conducteur ou Conductrice poids lourds

 

 

 

 

 

Électricien ou Électricienne

 

 

 

 

 

Façadier ou Façadière

 

 

 

 

 

Maçon ou  Maçonne

 

 

 

 

 

Menuisier ou Menuisière

 

 

 

 

 

Monteur ou Monteuse

 

 

 

 

 

Plâtrier ou Plâtrière

 

 

 

 

 

Peintre

 

 

 

 

 

Poseur ou Poseuse de voies ferrées 

 

 

 

 

 

Technicien ou Technicienne géomètre topographe

 

 

 

 

 

 

7 - Exploiter le réseau et les services dans les gares

GPE_etape7_ Exploiter le reseau

© Société du Grand Paris / Agence Kengo Kuma & Associates

Avant d’être ouvert au public, le bon fonctionnement du réseau est testé sans voyageur.

La gare peut ensuite accueillir les usagers et différents professionnels prennent place pour assurer des opérations de maintenance, l’accueil et le conseil, ou encore différentes activités commerciales.

Et là, c’est une autre aventure… à imaginer.

On retrouve à cette étape :

  • des professionnels qui entretiennent les bâtiments
  • des professionnels qui font fonctionner le réseau des transports
  • des professionnels qui développent des activités commerciales ou des services aux usagers
Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels