Sommaire du dossier

Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Les métiers des Jeux Olympiques de Paris 2024

JO 2024 : les métiers de la sécurité

Ile-de-France - Créteil Paris Versailles / Publication : 10 octobre 2019
Le comité olympique évalue à plus de 30 000 [1], le nombre d’embauches nécessaires pour assurer la surveillance des événements sportifs et la prévention des risques liés aux incendies. Des postes surtout à pourvoir dans des entreprises de la sécurité privée.

Métiers JO 2024 - sécurité

[1] Source : « Cartographie des emplois directement mobilisés par l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques Paris 2024 » - Centre de droit et d’économie du sport (CDES) - Mars 2019

Agent/e de sécurité ι  Agent/e de sûreté incendie ι  Maître-chien  ι  Opérateur/trice de télésurveillance

Agent/e de sécurité

Il est chargé d’assurer le contrôle et la sécurité d’un bâtiment. Sur les installations sportives et au village olympique, il devra faire appliquer les consignes de sécurité, effectuer des rondes, filtrer les accès du public à certains locaux, détecter des anomalies, gérer les incidents et éventuellement résoudre des situations conflictuelles. Autonomie, sérieux et sang-froid sont indispensables pour exercer ce métier.

Agent/e de sûreté incendie

Son travail est centré essentiellement sur la prévention. L’agent de sécurité incendie est amené à effectuer de nombreux contrôles des équipements. Il effectuera des rondes régulières pour vérifier la sécurité des bâtiments qui accueilleront le public des jeux olympiques. Il sensibilisera aussi les personnels travaillant sur les sites sportifs au risque incendie. Face à un incident, réactivité, bonne condition physique, sens de la communication et sang-froid sont essentiels.

Maître-chien

Appelé également agent cynophile de sécurité, le maître-chien peut exercer son activité dans le secteur public (armée, douane, police, gendarmerie). Dans le cadre des JO 2024, il travaillera surtout dans la sécurité privée. Détection de drogue ou d’explosifs, surveillance, gardiennage…, les missions sont variées dans ce métier passion où une grande complicité avec l’animal est indispensable.

Ou se former en Ile-de-France ?

Opérateur/trice de télésurveillance

Il assure à distance la sécurité d’un lieu, de biens et de personnes depuis un centre de veille. Il est chargé d’analyser des informations provenant des systèmes de sécurité électronique de sites protégés. En cas d’alerte, il déclenche l’intervention des personnes habilitées. Des qualités relationnelles et une bonne maîtrise de soi sont les qualités requises pour exercer ce métier.

Haut de page

Vient de paraître