Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

À nous la fac !

Julie, étudiante en master 1 de littérature générale et comparée à l’université Sorbonne nouvelle (bac S)

Ile-de-France - Créteil Paris Versailles / publication : 9 mars 2017
"Un autres avantage de l’université est de pouvoir bénéficier de dispositifs d’échanges en Europe ou à l’international. Plusieurs amis ont effectué une partie de leurs études en Angleterre ou en Allemagne."

Julie Littérature

Pourquoi avoir choisi les lettres modernes ?

"Au lycée, je ne savais pas vers quelles études me diriger. J’aimais le domaine médical mais la fac de médecine me semblait trop difficile. En terminale, j’ai décidé de passer le concours pour entrer en Institut de formation en soins infirmiers (IFSI). Après un an en IFSI, j’ai préféré changer d’orientation. Infirmière n’était pas ma vocation. Je me suis alors intéressée aux métiers de l’enseignement. J’ai postulé en 1re année de licence de lettres modernes à l’université Sorbonne nouvelle. Cette licence propose un parcours "professorat des écoles". J’ai eu la chance d’être acceptée, et me suis découverte une passion pour la littérature (ce qui n’était pas du tout le cas au lycée).

Au programme ?

À l’issue du premier semestre, j’ai préféré m’orienter vers un parcours "littérature" et je n’ai pas regretté cette décision. J’ai poursuivi mes études jusqu’en Master avec comme objectif de passer l’agrégation de lettres modernes. Je souhaite aujourd’hui enseigner le français en lycée, ou éventuellement continuer en doctorat pour devenir professeur à la fac. D’autres débouchés existent comme le journalisme, les métiers de l’édition ou de la communication. A l’université, les cours sont très variés, et plus les années passent, plus le choix est large. En licence de lettres modernes par exemple, il est possible de choisir une discipline en "mineure" parmi une vaste liste : anglais, communication, littératures, professorat des écoles, théâtre, cinéma, philosophie, etc.

Quels atouts ?

Globalement, la part laissée à l’autonomie est grande à l’université. Le nombre d’heures de cours en licence est bien plus réduit qu’au lycée : autour de 16 à 22 heures par semaine. Il est possible d’aménager son emploi du temps pour se laisser éventuellement des demi-journées de libre, ce qui s’avère très pratique surtout lorsque l’on travaille à côté. Ceci dit, certaines semaines sont souvent très chargées surtout en période de partiels notamment. Ce que j’apprécie particulièrement à l’université Sorbonne Nouvelle est la qualité de l’enseignement. En lettres modernes, les cours ne se déroulent pas en amphithéâtre mais dans des classes de 20 à 50 étudiants selon les cours. Cela permet de mieux connaître ses enseignants, de suivre le cours dans de meilleures conditions et au final, d’obtenir de meilleurs résultats. Les enseignants sont vigilants, attentifs, et très à l’écoute de leurs étudiants. Certains prennent fréquemment des nouvelles, notamment des étudiants absents pour savoir s’il ne s’agit pas d’un découragement par exemple.

Un autres avantage de l’université est de pouvoir bénéficier de dispositifs d’échanges en Europe ou à l’international. Plusieurs amis ont effectué une partie de leurs études en Angleterre ou en Allemagne. Je compte moi-même passer ma 2e année de master au Canada. Quelle que soit la filière universitaire choisie, on trouve toujours des équivalences à l’étranger."

Imprimer

Guides gratuits d'orientation

Lettres, Arts, lettres, langues, communication

Licences mentions lettres modernes, lettres classiques

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr